Knit Spirit

Je tricote, tu tricotes, il / elle tricote... et vous, vous tricotez ?

Le secret honteux de la laine australienne

La tonte des moutons (dont je vous parlais dans “Du mouton à la laine“) n’est pas aussi indolore qu’on pourrait le croire…

C’est ce que j’ai découver hier avec horreur sur le site de Peta. Voici ce que j’y ai lu :

Les moutons sont tondus chaque printemps, juste avant qu’ils ne se débarrassent naturellement de leur manteau d’hiver. Cette tonte prématurée, au moment où la laine est la plus abondante, fait mourir de froid de nombreux animaux.
Les ouvriers tondeurs, payés au volume et non à l’heure, se préoccupent davantage de leur productivité que du bien-être des animaux.

Pour illustrer ce dernier propos, vous pouvez regarder la vidéo ci-dessous (âmes sensibles s’abstenir) qui provient également du site Peta.

Pour lutter contre ses pratiques, Etam a dit non à la laine de mérinos australien et rejoint ainsi de nombreuses marques de prêt-à-porter comme American Eagle ou encore Timberland.
Mais qu’en est-il des marques de fil à tricoter comme Phildar ou Bergère de France ?

Perso je n’ai pas encore la réponse, mais je continue mon enquête. Mais vous, vous savez peut-être, non ?

5 comments found

  1. Oh non !! Ne me dis pas que certains moutons souffrent de leur tonte… c’est trop triste… je n’irai pas voir les images parce que je suis trop sensible pour ces choses là mais j’aimerais que tu me dises, après enquête, où s’approvisionner en laine pour s’assurer de ne pas participer à ce genre de pratique..!

    Merci :-)

  2. Oui c’est atroce ces images… sauf que je ne crois pas que ce soit partout pareil, il ne faut surtout pas généraliser. Mon oncle avait un élevage de moutons et jamais un seul mouton n’a saigné parce qu’il se faisait tondre…

    Pour ce qui est de Phildar et BDF la majorité de leurs laines sont synthétiques…

  3. @chatonne : je sais bien que ce n’est pas partout comme ça (et heureusement). Ayant fait des études d’agronomie, j’ai visité de nombreux élevages de moutons et je n’ai jamais vu de telles pratiques. Le problème c’est que l’élevage des moutons en Australie est un système intensif qui se fait au détriment du bien-être animal.
    Concernant Phildar et BdF, même si la plus part des laines sont synthétiques, il y en a qui contiennent de la laine et je suis bien curieuse de savoir d’où elle provient. ^^

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.