Le fil de sécurité

La technique dont je vous parle aujourd’hui m’a été communiquée par Dreiss et elle vous permettra de retrouver facilement vos mailles lorsque vous démontez quelques rangs d’un ouvrage au tricot.

Lorsqu’on tricote de la dentelle au tricot avec des jetés, des surjets simples ou encore des surjets doubles toutes les 3 mailles, il est assez difficile de retrouver ses petits une fois qu’on a détricoté quelques rangs. Mais grâce à la technique du fil de sécurité, vos soucis vont rapidement disparaître !
La technique est simple : une fois le premier motif de dentelle tricoté ou lorsque vous êtes sûrs que votre dernier rang tricoté et les précédents ne contiennent aucune erreur, prenez un fil de laine dont la couleur tranche avec celle du tricot en cours. Ce fil est le fil de sécurité.
Enfilez-le sur une aiguille à coudre (celle qui vous utilisez pour assembler vos tricots). Passez le fil dans chacune des mailles du dernier rang tricoté en longeant l’aiguille à tricoter. Laissez pendre le fil de chaque côté de l’ouvrage et reprenez votre tricot.
Si vous faites une erreur et que vous devez détricoter plusieurs rangs, vous pouvez sans problème détricoter jusqu’au rang de sécurité à partir duquel vous pourrez facilement remonter les mailles en vous servant du fil de sécurité. Il vous suffit de suivre le fil sur lequel se trouvent toutes les mailles du dernier rang qui ne comportait pas d’erreur.
Pensez à remonter régulièrement votre fil de sécurité au fur et à mesure de votre ouvrage. Le fil se défait très facilement en tirant sur l’une de ces extrémités.

Alors les tricoteuses, elle vous inspire cette technique ?

Ce contenu a été publié dans Trucs et astuces. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

19 réponses à Le fil de sécurité

  1. noreply@blogger.com (amarylise) dit :

    merci beaucoup! tous simple mais fallait y penser

  2. noreply@blogger.com (Niala) dit :

    WOW super! Moi qui détricotais une maille à la fois…. Beaucoup plus simple et surtout beaucoup plus rapide avec cette méthode! Merci!:O)

  3. noreply@blogger.com (Angie) dit :

    Ca me fait penser que j’ai eu un mot en relation avec la laine et le tricot. Il s’agit de trouver, si je me souviens bien, le truc qu’on fait pour arrêter un point ou quelque chose comme ça.

    Il faut que je vérifie.

  4. @Niala : c’est cool, tu vas gagner du temps maintenant ! ^^

    @Angie : tu nous tiens au courant quand t’as vérifié ?! ^^

  5. noreply@blogger.com (Titi) dit :

    C vrai c’est pas bête comme truc !!
    Merci !!

  6. noreply@blogger.com (Titi) dit :

    Ah ouais, c’est pas bête comme truc !!
    Merci les Misss !!

  7. @Titi : tu radotes ! :P De rien !

  8. noreply@blogger.com (Biscotte) dit :

    C’est vrai que c’est un truc vraiment simple et très pratique… Je le note dans mes trucs utiles à ne pas oublier ;-) !!!

  9. @Biscotte : elle est longue ta liste ? ^^

  10. noreply@blogger.com (Sedna) dit :

    C’est vrai que c’est si simple que l’on se dit : que je suis bête ! comment n’y avais-je pas pensé !!! Comme je suis sure que l’on est nombreuse dans ce cas, est-ce que tu serais d’accord pour que Nacreline en parle dans un prochain épisode de pastagalaine ? ou mieux, tu ne veux pas enregistrer quelque chose là dessus ?

  11. @Sedna : Nacreline peut carrément en parler dans le prochain épisode (dsl pas le temps en ce moment de faire un enregistrement). Par contre, faut pas oublier de citer Dreiss (et pis moi aussi pourquoi pas :P).

  12. noreply@blogger.com (Dreiss) dit :

    Je tiens tout de même à préciser que cette technique m’a été elle même communiquée par Salomé à l’époque où je me faisais maltraitée par Branching Out ;)

  13. Ping : Les aiguilles à tricoter dans l’avion : oui ou non ? | Knit Spirit

  14. Lucie dit :

    Bonjour, depuis hier je me suis lancé dans la lecture de ton blog que je trouve vraiment sympa ! Je suis en train de tricoter un gilet en points ajourés et cette astuce est tout simplement géniale !!! Merci de l’avoir partagée !

  15. Gwenola dit :

    Je pense que je vais tenter ça pour faire le gilet « Aidez » de Ravelry ;-)

    Je ne peux qu’imaginer l’économie de nerfs si on se trompe !

  16. adeline dit :

    pff…j’aurai mieux fait de lire cette astuce hier…cela m’aurait évité de défaire tout mon Ishbel…partie jersey comprise car je me voyais mal défaire maille par maille plus de 221 m…

    je vais recommencer avec ce fil de sécurité en tête !!! merci :-)

  17. Scohier dit :

    PPPPPfffff si j’avais su plus vite!combien de travail et de kilomètres de fils défait pour rien!
    Merci pour ce partage d’idée!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A compléter obligatoirement avant de valider le commentaire *