Knit Spirit

Je tricote, tu tricotes, il / elle tricote... et vous, vous tricotez ?

Bloquer un tricot

Alors aujourd’hui, nous parlons karaté avec le thème : “comment bloquer son adversaire” !
Euh non… pas du tout… En fait, il s’agit de savoir pourquoi et comment bloquer un tricot.

  1. Kezako ?
  2. Cette opération a pour but de donner la forme définitive à votre ouvrage pour éviter qu’il ne se déforme à l’usage.
    Cette opération permet d’uniformiser les mailles et de récupérer les petits défauts apparus pendant le tricot.

  3. Comment fait-on ?
  4. Deux méthodes sont envisageables :

    • Après avoir lavé et essoré le tricot, on l’épingle sur une planche de bois ou un tapis et on le laisse sécher ainsi pour qu’il prenne bien la forme qu’on lui a fixé.
    • On utilise le fer à repasser en position vapeur et on le passe au-dessus du tricot pour le bloquer. On peut également poser un patte-mouille (un linge humide et propre) sur le tricot et le repasser mais sans trop appuyer pour éviter d’écraser les motifs.

Personnellement, je bloque rarement mes tricots. Je me contente de les étendre correctement à chaque lavage et je n’ai jamais eu de problème ! ^^

Et vous, vous bloquez vos tricots ?

16 comments found

  1. Et moi qui pensait que le mot “patte-mouille” était une expression familiale !!
    Moi aussi j'”arrête” rarement mes tricots, sauf quand il y a des bords sans cote et que ça rebique…

  2. c’est tout ? ben ca m’enleve une sacré épine du pieds parce qu’à part des echarpes et des moufles j’avais jamais eu à bloquer un tricot ! Bon ben mon puyll est pratiquement fini alors ^^’

  3. moi non plus je ne bloque jamais mes tricots d' ailleurs j' ai atteri ici pour savoir comment on faisait pourtant je tricote depuis des dizaines d' années .

  4. Et bien moi non plus je ne bloque pas mes tricots !
    (je ne fais pas de tricot dentelle)
    Sauf que… parfois, j’étends bien mon tricot du genre pull avant les coutures pour qu’il soit bien symétrique. Dans ce cas, je me contente des aiguilles sur des carrés de mousse (du genre tapis ‘marelle’ ou alphabet multicolores pour enfant!)

  5. Moi je bloque tout. Ca me permets surtout d’égaliser le point qui il y a des imperfections un peu.
    Et puis ca a tout de suite plus de tenue sur les gilets.

  6. Merci pour cette info. Je me disais justement “je n’ai jamais bloqué mon tricot, moi… J’ai oublié une étape?”. A part pour les granny squares, où ce sera plus que nécessaire, je n’ai jamais du le faire, et les deux gilets que j’ai tricoté jusqu’à présent s’en tirent bien! :)

  7. Je ne bloque jamais mes tricots : le ” repassage” vapeur ou patte-mouille même léger écrase et retire du relief à la laine tricotée-main, ce qui fait son charme à mon goût. Le principe de mise en forme en épinglant les pièces avant coutures me parait être le meilleur. Parfois sur certains ouvrages lorsque les bordures ne sont pas nettes ou irrégulières ( ex. encorules avec diminutions), je rajoute une bordure au crochet de mailles coulées en piquant maille à maille, mais c’est au cas par cas car il y a plein d’astuces pour rattraper un défaut. Claudine

  8. Bonjour à toutes et à tous,
    Je suis justement en train de me demander si l’achat d’un mini fer vapeur d’une célèbre marque de tricot (je ne sais pas si on peut citer son nom..?) serait judicieux pour éviter que le tricot ne “rebique”…? Quelqu’un l’aurait-il tester ?
    L’idée d’épingler l’ouvrage me semble bien judicieuse… c’est en effet important pour moi de bien l’aplatir puisque je travaille actuellement “à vue” sur mon modèle…
    Je suis preneuse de tous vos commentaires, et merci à Melle KnitSpirit pour tout ;-)

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.