Knit Spirit

Je tricote, tu tricotes, il / elle tricote... et vous, vous tricotez ?

Crochetons avec Quand je serai petite

« Crochetons avec… », c’est la rubrique jumelle de « Tricotons avec… » mais version crochet (comment ça vous vous en doutiez avec un titre pareil ?!). Elle donne la parole aux accros du crochet avec des questions un peu différentes.
Bonne lecture.

crochetons avec quand je serai grandeSalut chère crocheteuse ! Pour ceux qui ne te connaissent pas, peux-tu te présenter rapidement : quel est ton pseudo et pourquoi l’as-tu choisi ?
Hello ! Mon pseudo est Quand je serai petite. C’était le nom d’un montage photo réalisé par ma meilleure amie Miliana (qui signe souvent les photos du blog d’ailleurs) et je me suis bien retrouvé dans ce mélange « futuro-régressif ». Comme c’est un peu long, parfois je signe juste Marion.

Es-tu bloggeuse ou pas du tout ? Si oui, quelle est l’adresse de ton blog et de quoi traite-t-il ?
Oui, je blogue depuis fin 2009 à l’adresse www.quandjeseraipetite.com, tout simplement.
J’y montre mes réalisations diverses en tricot, crochet, couture, et bricolage.

Maintenant que nous en savons un peu plus sur toi, parlons crochet. Depuis quand crochètes-tu ?
Je crochète depuis un an et demi environ. Je m’essaye à pas mal de techniques, les amigurumis, les dentelles, les napperons, les petits pulls et accessoires …

Comment / pourquoi as-tu eu envie d’apprendre le crochet ?
J’ai découvert les amigurumis en surfant sur les blogs – ces petits personnages/objets crochetés en 3D et rembourrés et j’ai eu très envie de m’y essayer. Un Noël et mon premier livre plus tard (Amigurumis & cie – Christelle Trafarski) et j’étais lancée !

Qui t’a appris le crochet ?
Les livres ! Japonais pour la plupart, mais aussi des livres anciens, et quelques vidéos glanées sur le net. Je comprends beaucoup mieux les schémas que les textes. J’ai appris ensuite que l’une de mes grands-mères crochetait mais je ne l’avais jamais vue à l’œuvre, nous nous sommes donc trouvées une passion commune sur le tard. Et je suis très fière d’avoir contribué à mettre certaines copines au crochet et au tricot !

Qu’est-ce qui te plaît le plus dans le crochet ?
Pour commencer, j’aime ce côté désuet du crochet et le défi d’en faire quelque chose de moderne. Et puis j’adore cette impression de faire de la sculpture de fil et le travail en volumes.
J’aime, et c’est aussi valable pour le tricot, le fait-main, tout simplement. Depuis que j’ai commencé à crocheter, tricoter, coudre mes vêtements, je me sens beaucoup moins dépendante de notre société de consommation. C’est mon petit côté « décroissant »…

Si tu tricotes, pourrais-tu nous faire une liste des pour et des contre en comparant le tricot et le crochet ?
J’ai repris le tricot un peu après. J’avais du mal et j’avoue que la découverte des aiguilles circulaires y est pour beaucoup dans la réconciliation.
Pour les petits ouvrages et la déco je préfère le crochet, le fait de travailler par maille et non par rang permet plus d’ajustements, d’improvisation.
Mais pour les pulls et les grands châles, rien ne vaut un joli jersey au tricot bien régulier, j’adore ce point (et mes Knit Pro fluo !) et je lorgne de plus en plus sur les modèles trouvés sur Ravelry.
En revanche, impossible de tricoter sans patron et j’ai du mal à me rendre compte de mes erreurs au tricot, je détricote donc beaucoup et c’est déprimant, mais j’imagine que ça va s’améliorer…
Des deux, j’aime surtout le travail de la matière, et l’infinité d’effets que l’on obtient en combinant des points simples, je m’émerveille encore beaucoup quand je découvre l’ingéniosité d’une torsade, d’une diminution bien faite !

Quel est le dernier ouvrage que tu as crocheté et que prévois-tu comme prochain ouvrage ?
Je suis en train de finir une couverture au crochet en hexagones que j’ai réalisée à quatre mains avec ma grand-mère, encore un tas de fils à rentrer, une bordure et ça sera bon ! Ensuite, je m’essaierai bien à un petit gilet ajouré japonais, il faut juste que je trouve la laine…

As-tu une anecdote crochet à nous raconter ?
Plein ! Il y aurait vraiment un bouquin à faire sur les rencontres tricot/métro, souvent décalées, drôles et touchantes. Mais je crois que la plus surprenante a été celle avec une couturière, très bavarde qui est venue s’assoir à côté de moi alors que j’assemblais un pull et qui m’a sorti de son sac Tati une veste Chanel en cours de réalisation et m’a expliqué comment faire la fameuse bordure !

Merci d’avoir répondu à toutes ces questions.
Avec grand plaisir ! Merci à toi de m’avoir invitée et merci pour tous les bons conseils et découvertes que tu partages ici avec nous.

Retrouvez toutes les précédentes interviews dans la catégorie Tricotons avec (oui je vais mélanger les « tricotons avec… » et les « crochetons avec… » dans cette catégorie) !

Si toi aussi tu veux participer à cette rubrique (et pas besoin d’être un expert tricot ou crochet pour participer ou même d’avoir un blog, tout le monde peut « jouer »), envoie-moi un mail pour que je te fasse parvenir les questions (et précise-moi dans le titre quel questionnaire tu veux).

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.