Knit Spirit

Je tricote, tu tricotes, il / elle tricote... et vous, vous tricotez ?

Tricotons avec Sophie-Lili

« Tricotons avec… », c’est la rubrique qui donne la parole aux accros des aiguilles et du tricot. Nous en sommes actuellement à la 3ème saison de ces interviews tricotesques avec un nouveau lot de questions !
Bonne lecture.

Tricotons avec Sophie LiliSalut chère tricoteuse, première question de base : c’est quoi ton pseudo sur la toile et pourquoi un tel pseudo ?
Bonjour à tous, mon pseudo, c’est Sophie-Lili, c’est la façon dont une vieille amie de collège m’appelait, et c’est le seul “surnom” qui m’est un peu resté. Je ne sais pas si on peut appeler ça un surnom, étant donné que c’est juste mon prénom avec deux syllabes en plus, mais bon… C’est devenu mon identité sur la toile!

Est-ce que tu as un blog/site ? Si oui, c’est quoi l’adresse qu’on aille y faire un tour ? Et de quoi parle-t-il ?
J’ai un blog, qui s’appelle Bleu comme une Orange. J’y parle de tout ce que je fais en loisirs créatifs, mais surtout de tricot (normal, c’est ce que je fais le plus), et parfois d’autres choses qui m’ont inspirée, fait plaisir et que j’ai envie de partager.

Après ces présentations indispensables, passons au coeur de l’interview, parlons tricot ! Depuis quand tricotes-tu ?
J’ai appris à tricoter comme beaucoup quand j’étais enfant avec ma grand-mère, mais les écharpes en point mousse avec divers restes de laine ne m’inspiraient pas tant que ça, il faut dire qu’elles étaient assez moches. Et puis il y a presque deux ans, j’ai décidé de m’y remettre, en me tricotant des mitaines. J’ai réappris les gestes sur internet, et je n’ai plus décroché. Et maintenant, ça me fait un sujet de conversation quand je vais voir ma grand-mère…

Qui t’a appris le tricot ?
Bon, j’ai déjà répondu dans la question précédente, ma grand mère, donc, et toutes les vidéos qui circulent sur internet (dont celles de la knitspirit tv). D’ailleurs, encore aujourd’hui, quand je bute sur quelque chose, je cherche la vidéo, et ça me débloque toujours. On trouve vraiment tout sur internet.

Qu’est-ce qui te plaît dans le tricot ?
C’est un vrai antistress, quand j’ai envie de me détendre, c’est simple, il me suffit de mon projet en cours, d’une série TV et d’un bon thé bien chaud. J’aime le fait de créer quelquechose et de le voir avancer maille après maille, rang après rang. Et puis, bien sur, le plaisir de pouvoir porter ou offrir des choses qu’on a fait soi-même.

Dans quelles conditions tricotes-tu le plus souvent ?
J’aime bien être posée pour tricoter, comme je l’ai dit plus haut, avec une série TV ou un film, un thé… la plupart du temps dans mon lit ou dans un canapé. Mais j’ai commencé à travailler il y a quelques mois, et j’ai de moins en moins de temps pour faire ça, et de plus en plus de temps de transport, du coup je deviens une tricoteuse du métro. J’ose maintenant y sortir mes aiguilles, et les gens me regardent avec curiosité.

Niveau matériel et techniques : quelles sont tes aiguilles et tes fils préférés ? Quel motif préfères-tu tricoter ?
Niveau matériel, j’ai un kit d’aiguilles circulaires addi click, qui m’a été offert à noël l’an dernier. Depuis, je n’utilise plus du tout d’aiguilles droites, trop encombrantes, et beaucoup moins pratiques, je trouve. Pour les fils, j’ai commencé avec des laines pas très chères, mais j’ai tendance maintenant à privilégier les matières naturelles, les laines douces et un peu plus “luxueuses”. Je commence à apprendre à bien adapter la laine à mes projets, et à savoir ce que j’aime comme fibres. Et je n’ai pas de motifs préférés, j’aime quand un ouvrage me fait progresser et apprendre de nouvelles choses!

Ton dernier ouvrage au tricot terminé : quoi et pour qui ? et ton prochain projet tricotesque ?
J’ai récemment terminé un châle Ishbel pour moi, mais je n’en suis pas tout à fait satisfaite, je n’avais pas assez de laine pour bien le terminer, et j’envisage donc de le refaire. Et je devrais bientôt terminer le pull qui est sur mes aiguilles depuis bien trop longtemps à mon goût. C’est un pull en jersey, en coton, tricoté avec des aiguilles 3,5, et c’est loooooong. J’ai décidé de ne rien commencé tant que je ne l’aurais pas terminé, j’espère que je vais bientôt pouvoir le rayer de ma liste. Et sinon, j’ai aussi des chaussettes en cours, pour ma mère qui aime le jacquard compliqué, mais elles n’avancent pas beaucoup pour l’instant.

Et maintenant, la question que les lecteurs préfèrent : as-tu une anecdote tricot à nous raconter ?
L’année dernière, j’étais en stage dans le nord de l’Argentine, et pendant un week-end, j’avais pris mon tricot pour l’avancer pendant les (longs) trajets en bus. On était sur une piste en gravier dans les Andes, et j’ai perdu mes mailles. Dur de les rattraper dans un bus cahotant, mais j’ai quand même réussi, avec quelques sueurs froides quand même!
Et sinon, dans un autre registre, je n’arrête pas de convertir les gens au tricot! Mon ex-colocataire il y a 2 mois, ma soeur il y a quelques semaines, et maintenant mes collègues veulent aussi s’y mettre. Les tricoteurs vont bientôt dominer le monde!

Et le crochet, ça te tente ? Tu es accro ? Dis-nous tout !
J’ai très envie d’apprendre, et j’ai d’ailleurs un peu commencé. J’ai récupéré plein de crochets chez ma grand-mère (encore elle?) et j’ai un livre qui propose des modèles très sympas que j’ai reçu lors d’un swap, mais je manque de temps pour me poser et apprendre vraiment. Et ça me fait tout bizarre, cette impression de ne pas savoir ce qu’on fait. Je m’y mettrais sérieusement un jour en tout cas, c’est sûr!

Merci d’avoir répondu à toutes ces questions.
Merci pour cette interview !

Retrouvez toutes les précédentes interviews dans la catégorie Tricotons avec !

Si toi aussi tu veux participer à cette rubrique (et pas besoin d’être un expert des aiguilles pour participer ou même d’avoir un blog, tout le monde peut « jouer »), envoie-moi un mail pour que je te fasse parvenir le questionnaire.

2 comments found

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.