Knit Spirit

Je tricote, tu tricotes, il / elle tricote... et vous, vous tricotez ?
Je bouquine #113

Je bouquine #113

Impossible de me souvenir si je vous en avais parlé mais ces derniers mois, je n’arrivais plus à lire de polars. Cela me faisait faire des cauchemars systématiquement. J’avais donc entamé une « cure » de livres « feel good » et cela m’a vraiment fait du bien. C’est donc avec joie et sérénité que j’ai repris sans souci la lecture de polars. Voici donc les chroniques de mes dernières lectures avec, sans surprise, des polars !

– ○ – ○ – ○ – ○ – ○ – ○ – ○ – ○ –

• La vie devant soi

de Romain Gary
Momo a 10 ans (à peu près puisqu’il n’a pas été « daté » comme il dit) et vit chez Madame Rosa depuis toujours. La vie n’est pas tous les jours facile mais grâce à l’entraide des habitants du quartier les choses suivent leur cours. Malheureusement Madame Rosa vieillit et tout devient plus compliqué, surtout lorsqu’elle commence à avoir des absences.
Ce livre m’a beaucoup émue. J’ai adoré la manière dont il est rédigé, comme si c’était Momo qui racontait sa vie avec ses mots à lui, ses expressions incorrectes qui font sourire malgré la tristesse de certaines situations. C’est une belle histoire d’amour et d’amitiés où tout le monde se serre les coudes face à l’adversité.
En bref : à lire absolument (et à relire aussi car c’était ma 2ème lecture et c’est toujours aussi beau).
► Ma note : 10/10

– ○ – ○ – ○ – ○ – ○ – ○ – ○ – ○ –

• L’indé Panda n°13

Collectif
Les nouvelles de cet ouvrage sont assez inégales. Autant j’en ai adoré une poignée autant les autres ne m’ont pas vraiment touchées. Je suis pourtant assez fan de ce format de littérature.
En bref : bif bof.
► Ma note : 6/10
Pour info, ces recueils de nouvelles sont disponibles gratuitement sur le site de L’Indé Panda et vous pouvez acheter la version papier depuis quelques temps.

– ○ – ○ – ○ – ○ – ○ – ○ – ○ – ○ –

• Le blues du chat

de Sophie Chabanel
Lorsqu’une allergie aux crevettes tourne mal et que la mort d’un ancien banquier repenti ressemble plutôt à un meurtre, la commissaire Romano et son adjoint Tellier sont dépêchés sur les lieux pour mener l’enquête.
Ce polar mêle humour et suspens dans un joyeux mélange qui rend cet ouvrage plutôt attachant. J’ai passé un bon moment à lire ce livre. Les sautes d’humeur de la commissaire et les emportées lyriques de son adjoint rythment le livre et font sourire.
En bref : un bon moment !
► Ma note : 8/10

– ○ – ○ – ○ – ○ – ○ – ○ – ○ – ○ –

• Les fils de la poussière

de Arnaldur Indriðason
Daniel a un peu plus de 40 ans et il est interné depuis de nombreuses années à l’hôpital psychiatrique de Reykjavík où son jeune frère, Palmi, vient lui rendre visite régulièrement. Depuis toujours, Palmi s’interroge : « comment son frère à qui l’avenir souriait dans sa plus tendre enfance a pu perdre ainsi l’esprit ?! ». C’est le jour où Daniel se jette par la fenêtre que tout bascule et que la lumière va peut-être enfin se faire sur cette énigme qui ronge Palmi depuis toujours.
Ce polar m’a emportée dès les premières pages, le suspens m’a tenue en haleine pendant une bonne partie de l’ouvrage. Autant certains personnages sont attachants, autant d’autres sont détestables. Les rebondissements redonnent de l’élan à l’histoire régulièrement. J’ai passé un bon moment à lire ce roman même si je suis un peu dubitative sur la fin.
En bref : un bon polar !
► Ma note : 8/10

– ○ – ○ – ○ – ○ – ○ – ○ – ○ – ○ –

Et voilà pour cette chronique de lecture, j’espère que cela vous aura donné envie de découvrir certains ouvrages ou certain·e·s auteur·e·s. Comme toujours, si vous avez des recommandations, postez-les dans les commentaires !

4 comments found

  1. Arf ! Désolée que L’Indé Panda n° 13 ne t’ait pas plu. Il te reste les 12 premiers à lire XD, peut-être trouveras-tu ton bonheur. La première nouvelle du recueil m’a donnée envie de lire le livre d’Elune Dreel (Magie d’Ombre et d’Ether) et j’ai bien aimé.

    Quel est ton objectif de lecture pour 2024 ? Réitérer celui de 2023 ?

    1. Ne sois pas désolée, nous n’avons pas toujours les mêmes goûts et c’est ok ;) Pour l’objectif de 2024, comme je l’indiquais dans mon dernier article de lecture, il reste le même que pour 2023, je ne me mets pas la pression.

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.