Knit Spirit

Je tricote, tu tricotes, il / elle tricote... et vous, vous tricotez ?

Tricotons avec Gamenticlenelle

« Tricotons avec… », c’est la rubrique qui donne la parole aux accros des aiguilles et du tricot. Nous en sommes actuellement à la 3ème saison de ces interviews tricotesques avec un nouveau lot de questions !
Bonne lecture.

tricotons avec gamenticlenelleSalut chères tricoteuses, première question de base : c’est quoi vos pseudos sur la toile et pourquoi de tels pseudos ?
Bonjour. Notre pseudo c’est GAMENTICLENELLE. C’est une anagramme de nos deux prénoms, Clémentine et Gaëlle, que nous avons crée lorsque nous étions au lycée et que nous dessinions des robes de rêve. Chaque minute de pause était employée à cette activité et aujourd’hui encore il nous arrive de retomber sur des esquisses. Il nous arrive même d’en faire encore, sur n’importe quel support!
A cette époque nous avons dessiné le logo, qui reprend nos quatre initiales. Depuis cette époque, et même si dix ans se sont écoulés, rien n’a changé, ni notre amitié ni l’envie de partager sous la bannière de Gamenticlenelle nos rêves de créations.

Est-ce que vous avez un blog/site ? Si oui, c’est quoi l’adresse qu’on aille y faire un tour ? Et de quoi parle-t-il ?
Le blog est tout naturellement : www.gamenticlenelle.wordpress.com Il est très récent mais nous nous employons à le nourrir régulièrement de tout ce que nous faisons. On y retrouve donc de petits ouvrages en feutrine (spécialité de Clémentine), des lainages (tricot, crochet, tricotin), de la couture.

Après ces présentations indispensables, passons au cœur de l’interview, parlons tricot ! Depuis quand tricotez-vous ?
Gaëlle tricote depuis qu’elle est toute petite mais s’est vraiment remis à l’ouvrage il y a six ans et depuis… elle vit sous la laine !
Clémentine a décidé de s’y mettre vraiment il y à quelques mois avec un kit écharpe Phildar mais à ce jour, seuls deux rangs ont été tricotés (on espère vous montrer son ouvrage d’ici la fin 2011!).

Qui vous a appris le tricot ?
G : Ma grand-mère paternelle, alors que je n’avais que cinq ou six ans. A l’époque, je tricotais des écharpes rectangulaires et je brodais des napperons en me piquant les doigts avec l’aiguille à chaque point !
Mais c’est vraiment il y a six ans que j’ai décidé de m’y remettre en achetant un petit bouquin pour paresseuses avec une paire d’aiguilles et de la laine Phildar en promo.

Qu’est-ce qui vous plaît dans le tricot ?
G : J’adore pouvoir réaliser à peu près tout ce qui me fait envie, tant en matière de mode, que de déco.
J’aime aussi ce côté apaisant qui fait que bien souvent, j’arrive presque en retard au boulot parce que je voulais juste faire un dernier rang avant d’affronter le monde!

Dans quelles conditions tricotez-vous le plus souvent ?
G : Je tricote un peu partout, comme beaucoup de tricopathes en fait ! Disons dans l’ordre : sur le canapé, au lit, dans le métro, dans le bus, ou même au boulot.

Niveau matériel et techniques : quelles sont vos aiguilles et vos fils préférés ? Quel motif préfèrez-vous tricoter ?
G : Pour moi tout dépend du type d’ouvrage mais je suis amoureuse de mon kit Knit Picks qu’on peut prendre partout avec soi et même utiliser dans l’avion et qui offre plein de possibilités. Mais j’apprécie aussi les aiguilles bambous, il m’est même arrivé de commencer des ouvrages seulement pour pouvoir les réaliser avec ces aiguilles.
Je me fournis le plus souvent chez Phildar à qui je suis restée très fidèle. Les vendeuses de la boutique commencent vraiment à me connaître et me mettent de côté les kits ou fils en soldes qui pourraient m’intéresser, donc j’y retourne toujours !
Côté matières, je lorgne sur La Droguerie et ses fils de bonne qualité, mais le prix m’arrête un peu.
Niveau points, je crois que j’ai presque tout essayé ! Récemment, pour les cadeaux de noël, j’ai avalé pas mal de point de riz avec des aiguilles 10 et ce point est rentré dans mon top 10

Votre dernier ouvrage au tricot terminé : quoi et pour qui ? et votre prochain projet tricotesque ?
G : Une paire de « mitoufles » ou « moutaines » pour la maman de mon ami qui a toujours froid aux doigts.
Mais hier soir, au boulot, j’ai terminé la partie tricot d’un Trendy Châle, reste plus qu’à rabattre les mailles.
Maintenant, j’aimerais beaucoup m’attaquer à un ouvrage plus technique avec un joli point un peu plus complexe. J’en ai sélectionné plusieurs, je dois encore réfléchir un peu !

Et maintenant, la question que les lecteurs préfèrent : avez-vous une anecdote tricot à nous raconter ?
G : Récemment, j’ai crée un petit attroupement dans un abris bus ! Ca a commencé par un monsieur âgé qui m’a chambré en me disant que mon pull n’était pas près d’être terminé et au bout de cinq minutes je répondais à tout un tas de questions à six ou sept dames plus ou moins jeunes qui voulaient reprendre ou apprendre le tricot ! La semaine d’avant, un « poète du métro » m’avait composé un slam a base de « une maille à l’endroit, une maille à l’envers, elle n’a pas l’air trop sévère » ! C’est vraiment ce que j’adore dans le tricot, tout le monde en a sa propre expérience, je trouve ça fédérateur, on devrait penser à monter un parti politique !

Et le crochet, ça vous tente ? Vous êtes accro ? Dites-nous tout !
G : Accro ! Ma grand-mère maternelle, cette fois, m’a appris à crocheter vers mes 11 ans, et pareil, j’avais abandonné et j’ai repris cette année. Depuis, j’adoooore !

Merci d’avoir répondu à toutes ces questions.
Merci beaucoup de nous avoir permis de répondre à ce questionnaire et surtout, merci pour votre blog qui est une mine de patrons et de bons conseils techniques !

Retrouvez toutes les précédentes interviews dans la catégorie Tricotons avec !

Si toi aussi tu veux participer à cette rubrique (et pas besoin d’être un expert des aiguilles pour participer ou même d’avoir un blog, tout le monde peut « jouer »), envoie-moi un mail pour que je te fasse parvenir le questionnaire.

4 comments found

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.