Knit Spirit

Je tricote, tu tricotes, il / elle tricote... et vous, vous tricotez ?

[Interview] Elfie, la créatrice aux millle et un doudous

Elfie participe en ce moment et pour la première fois au Festival des Arts de la Laine à la Bergerie Nationale de Rambouillet (du 1er au 6 mai 2010) et elle a bien voulu répondre à mes questions de curieuse qui vous permettront de faire connaissance avec elle.

elfie

Bonjour Elfie, tu es créatrice tricot, pourrais-tu te présenter rapidement aux lecteurs qui ne te connaissent peut-être pas ?
Je pense qu’il y a beaucoup de lecteurs qui ne me connaissent pas car pour l’instant mon activité est plutôt confidentielle ! Je suis tricoteuse – c’est ce que je dis quand on me demande mon métier – et fière de l’être.
Je me suis lancée en janvier 2009, sans aucune formation artistique, dans la mode ou quoi que ce soit. J’ai élaboré des modèles et tricoté à la main mon stock tout l’hiver (des petites séries de 5 à 30 pièces par modèles, plutôt des animaux bizarres, des doudous et de la déco enfantine). J’ai commencé par des marchés d’artisans et je viens de faire mon site Internet (www.elfietricot.com) mais je n’ai pas encore beaucoup communiqué dessus.

Entre le tricot et toi, comment s’est passée la rencontre ? Qui t’a appris à tricoter ?
C’est ma maman qui m’a appris à tricoter quand j’avais 5-6 ans. J’avais entrepris de tricoter un pull pour mon nounours. J’ai le souvenir que ça avait été très, très laborieux et qu’à l’arrivée j’avais perdu beaucoup beaucoup de mailles ! Le pull ne ressemblait pas à grand chose.
Après je n’ai plus du tout tricoté et ça m’a repris à 15 ans. J’ai retrouvé des vieux catalogues Phildar des années 70 à la maison et je suis retombée dans le tricot. Pendant des années j’ai tricoté des gants, des mitaines et des bonnets exclusivement à rayures pour les copains et les copines. Je faisais partie d’un groupe de musique et à une époque on faisait pas mal de concerts alors pour passer le temps sur la route et dans les loges je tricotais. (Tout le monde m’appelait “mamie” ! ). Et puis sans que tu t’en aperçoives, tu ne peux plus t’en passer, les pelotes commencent à encombrer les placards et finalement ça devient presque vital de tricoter.

elfie

Quels sont tes projets en ce moment ?
En ce moment je suis dans une période coussins, tapis, couvertures. J’ai envie de faire des réalisations de grandes tailles et surtout de faire des pièces uniques sur mesure. Je travaille aussi à décliner en fiche tricot tous mes premiers modèles. Et je commence à démarcher des magazines et la presse tricot, loisirs créatifs.
Ah et puis je dois avoir au moins 5 ou 6 projets de modèles que j’ai toujours pas terminé (des marionnettes lion et pingouin, un chou-fleur, une chèvre, une grappe de raisin, des arbres, un château fort) et tous ceux que je voudrais faire et que je n’ai pas commencés !
Ce qui me plaît le plus dans le tricot c’est que tu as le temps de penser. Pendant que tu tricotes et mets au point un modèle tu as le temps de penser à toutes les centaines d’autres choses que tu aimerais bien réaliser. C’est infini.

Et le futur, tu le vois comment ? De la laine partout ?
De la laine partout oui (j’évite de trop rentrer dans les magasins de laine ça me rend dingue toutes ces pelotes, j’ai envie de tout acheter), mais aussi pleins d’autres matières. J’expérimente beaucoup, je tricote du plastique, du tissus déchiré en lanières, de la grosse corde, des fils de métal, du papier, etc. Chaque matière a un rendu différent et ça permet d’imaginer encore plus de choses.

Pour tous ceux et celles qui voudraient acheter tes créations, comment est-ce que ça se passe ?
Pour l’instant c’est surtout sur Internet (j’en profite pour dire que mon site internet est encore un peu en chantier, il faut être indulgent). Je travaille avec une boutique à Vallet (44) et une autre à Rodez(12) pour des kits pour tricoter des petits moutons et pour l’instant c’est tout. Je suis dans une phase où je sors de ma bulle et de mon atelier pour montrer mon travail, trouver des partenariats, des points de ventes.

Et il est possible de te rencontrer “en vrai” (dans une boutique par exemple) ? ou tout se passe sur le Net ?
Pour me rencontrer en vrai cela sera soit sur un salon ou un marché d’artisan, soit à mon atelier près de Saumur (49). Pour l’instant. J’en profite pour dire que je suis à Rambouillet du 1er au 6 mai pour le Festival des Arts de la Laine.

Merci Elfie pour toutes ces réponses !

elfie

Pour plus d’informations :
– le site d’Elfie : www.elfietricot.com
– les boutiques où vous pouvez retrouver ses créations :
Fantaisie Maille
13, place Charles-de-Gaulle
44330 VALLET.
–> Vous y trouverez des kits pour des moutons à tricoter et bientôt toutes ses fiches tricot.
Catusse
Filature des Landes
Villecomtal 12000 ou à Rodez
–> Vous y trouverez uniquement des kits pour des moutons à tricoter.

7 comments found

  1. archi simple via la gare montparnasse. Une demie heure et ensuite, la bergerie n'est pas très loin. il faut prévoir un peu de marche mais le centre ville est très mignon donc ça passe vite !
    J'ai vu le stand d'Elfie que j'ai trouvé canon. Je regrette de ne pas avoir eu la patience d'attendre qu'elle ait fini sa discussion avec une cliente quand je suis passée !

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.