Knit Spirit

Je tricote, tu tricotes, il / elle tricote... et vous, vous tricotez ?

Tricotons avec Lucile

« Tricotons avec… » donne la parole aux accros des aiguilles et du tricot qui se prêtent gentillement au jeu de l’interview tricotesque.
Cette rubrique permet de raconter un peu sa vie avec le tricot (pour celui qui répond) et de découvrir d’autres tricoteurs (pour ceux qui lisent les réponses).

tricotons avec lucile

Salut chère tricoteuse, première question de base : c’est quoi ton pseudo sur la toile et pourquoi un tel pseudo ?
Mon pseudo est simplissime puisque je m’appelle Lucile. Vu que je suis dessinatrice, et que pendant longtemps, j’ai signé mes dessins sous le pseudo de Klaxon, je suis revenue à mon prénom !

Est-ce que tu as un blog/site ?
J’ai un site qui est plutôt professionnel (www.lucileprache.com), et un blog, que je préfère parce qu’il permet d’être plus libre et en relation avec les autres blogs.

Si oui, c’est quoi l’adresse qu’on aille y faire un tour ? Et de quoi parle-t-il ?
L’adresse est : http://illustrations-off.blogspot.com/.
Je vis à Paris et j’aime beaucoup cette ville ; je me promène partout et je regarde les gens ; il ne se passe pas une heure sans qu’une personne ne retienne mon attention ; dans le métro, à la poste, sur les boulevards, il y a de quoi s’amuser… et c’est le point de départ pour des dessins, plutôt axés sur la mode. Avec les grands froids (oui je sais c’est ridicule, on n’est pas au Québec), le blog a plus illustré des thèmes liés au tricot, mais je ressortirai bientôt de mon trou !

Bon maintenant, passons au coeur de l’interview, parlons tricot ! Depuis quand tricotes-tu ?
Je tricote depuis un an ; j’avais juré de ne plus jamais tricoter depuis l’enfance, mais ma mère m’ayant tricoté un gilet un peu court, ne sachant quelle mouche me piquait, j’ai décidé de le rallonger, et le virus s’est emparé de moi gravement. C’est à cette occasion que j’ai découvert KnitSpirit avec ravissement (et admiration).

Qui t’a appris le tricot ?
C’est donc ma mère bien sûr !

Qu’est-ce qui te plaît dans le tricot ?
Ce qui m’a enchantée en premier, a été la variété des couleurs. Lorsque j’ai découvert le dernier étage du Bon Marché la première fois, j’ai su que le paradis n’était pas loin.
L’infinie variété des modèles possibles me donne aussi le vertige .

Dans quelles conditions tricotes-tu le plus souvent ?
J’ose à peine le dire : DANS-MON-LIT, en regardant la télé, de préférence les débats politiques qui décuplent mon enthousiasme tricotesque. Inutile de dire que les prochaines régionales nous promettent pas mal de réalisations !

Quelles sont tes aiguilles préférées ?
Ce sont les aiguilles en bambou. Je déteste celles en métal très lourdes, glissantes, froides et bruyantes.
Je vois que beaucoup d’entre vous adorent les aiguilles circulaires ; disons que je dois persévérer…
Mes aiguilles préférées sont les n°3.

Quelle est ta laine préférée ?
C’est la kidsilk haze de Rowan. Sa légèreté est vraiment douce à travailler et à porter ensuite. Il est possible de superposer les couches de pulls tricotés en kidsilk haze, tellement ils sont fins, et de montrer plusieurs couleurs assorties.
J’ai découvert au salon « l’aiguille en fête », les laines Habu qui sont incroyables !!! je me suis retenue, mais je n’ai rien acheté… pour l’instant.

Et ton motif / point préféré ?
C’est le jersey mais j’aimerais bien me lancer dans un peu de dentelle un jour.

Ton dernier tricot terminé ?
L’imitation Chanel dont j’avais parlé sur mon blog, visible sur la photo plus haut, mais je l’ai tricoté un peu lâche et il est devenu vraiment trop large… j’ai encore des progrès à faire.


J’aimerais bien justement fabriquer un petit gilet pour l’été en fil Habu, qui contient un peu de métal et donne un rendu un peu froissé, mais je ne sais pas DU TOUT comment faire…
Plus sagement je tricote en ce moment le « astral » d’ Erika Knight (du magazine Rowan n°43 en Felted tweed-Rowan, d’une couleur étrange, automnale, mais que j’imagine porter avec un peu de liberty léger au printemps, on peut toujours imaginer.

Les indispensables niveau tricot quand tu pars en voyage ?
Je ne tricote pas beaucoup en voyage parce qu’en voyage il n’y a pas MON-LIT !
J’emporte le minimum, mon but étant de voyager les mains dans les poches : le projet en cours, les aiguilles, le patron en photocopie tout corné de partout, un mètre et une paire de petits ciseaux Fiskars, le tout dans un beau sac en plastique pas écolo, orange, du Bon Marché (je n’ai pas d’actions dans cet établissement).

Une anecdote tricot sur toi ?
Vu que je suis une tricoteuse littéralement née à l’âge de pierre, j’ai passé mes vacances d’enfance dans les années 70 entourée d’une famille post soixante huitarde, dans les Cévennes bien sûr, côtoyant les chèvres qui hélas ne délivraient pas le moindre brin de cachemire. Dans les marchés il y avait des écheveaux de laine naturelle, très lourde, avec encore des brins de graminées dedans, des fils d’épaisseur variable, enfin c’est dans ce climat incertain que j’ai fait mes premiers pas en tricot.
N’ayant peur de rien, je me suis directement attaquée à un jacquard, rose-violet, avec des aiguilles 8 ou 10 ; je suis arrivée au bout d’un pull ressemblant plus à une armure qu’à un voile vaporeux de créateur. Un traumatisme sévère s’en est suivi, jusqu’à il y a un an. Et maintenant je tricote fin. Étrange non ?

Retrouvez toutes les précédentes interviews en cliquant sur Tricotons avec dans le nuage de tags à droite !

Si toi aussi tu veux participer à cette rubrique (et pas besoin d’être un expert des aiguilles pour participer, tout le monde peut jouer), envoie-moi un mail pour que je te fasse parvenir le nouveau questionnaire.

5 comments found

  1. merci ! je découvre le blog terrible de lucile, je l'adore !! elle a un super coup de crayon, elle distille à merveille détails fashion, tricot, cuisine et air du temps !! je la mets aussitôt dans mes favoris !! c'était la bonne trouvaille de ce lundi !!!

  2. Je ne dis pas mieux que gelinotte.
    Une jolie anecdote sur pourquoi je tricote fin.
    Un superbe blog.
    Un ajout rubrique Favoris.

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.