Que tricoter / crocheter quand on part en voyage ?

L’arrivée de mes propres vacances (8 mois sans vacances, j’en peux plus) m’a donné envie de vous raconter un peu ce que j’emporte lorsque je pars.

Que tricoter / crocheter quand on part en voyage ?

Il y a pas mal de choses auxquelles il faut penser avant de partir, je vous explique donc ce que j’emporte systématiquement et comment je procède une fois loin de chez moi.

♦ Le choix de l’ouvrage ♦
A chaque séjour, je choisis un nouvel ouvrage. J’emporte rarement un ouvrage en cours depuis longtemps car j’ai envie de réaliser quelque chose qui sera le souvenir de mes vacances.
En fonction de la durée du séjour, je prends un ouvrage plus ou moins « gros ». Par exemple, lorsque je suis partie 3 semaines en Australie, j’avais pris de quoi faire un châle et lors de mes 2 semaines en Roumanie, j’avais tricoté une petite écharpe légère. Bon, par contre, attention, il y a quand même la problématique « bagages » et il ne faut pas avoir besoin d’emmener trop de pelotes car même si ce n’est pas spécialement lourd, ça finit par prendre de la place !
Je tiens compte également de la saison car j’avoue que même si j’adore tricoter des fils bien chauds, ce n’est pas l’idéal en été. Du coup, lorsque je suis partie en Espagne l’année dernière, par exemple, j’avais emporté le nécessaire pour crocheter un châle en coton.

Que tricoter / crocheter quand on part en voyage ?

♦ Les choses à ne pas oublier ♦
Le risque lorsqu’on démarre un nouvel ouvrage ou lorsqu’on part en vacances, c’est d’oublier tout ce qu’on a d’habitude sous la main à la maison.
Il est donc important de bien (re)lire tout son patron pour être sûr de tout emporter :
– les marqueurs de mailles
– les aiguilles de la bonne taille (droites, circulaires…)
– le fil supplémentaire en cas de montage provisoire par exemple
(liste non exhaustive)
et puis, il faut également bien vérifier qu’on a tous les « trucs » de base :
– la paire de ciseaux
– les aiguilles à coudre / à laine pour rentrer les fils
– un stylo et un carnet pour prendre des notes
– crochet pour rentrer un fil ou pour récupérer des mailles perdues
– le patron (en version imprimée ou en version PDF dans le téléphone)
(liste encore une fois non exhaustive)
En fonction de la taille de l’ouvrage, je prends soit mon petit sac Biscotte & Cie, soit un tote bag en tissu.

Que tricoter / crocheter quand on part en voyage ?

♦ Quand tricoter / crocheter ? ♦
Pour ma part, vacances = road trip = tricot ou crochet principalement dans la voiture (et aussi un peu le soir si je ne suis pas trop fatiguée).
Question avion, j’ai arrêté de tenter le diable et je mets systématiquement tout en soute (j’avais écrit il y a fort longtemps un article sur le sujet et il s’avère que le fait de pouvoir prendre ou non son matériel à bord est à la discrétion de la compagnie).
Si vous êtes plutôt adepte des vacances repos, le tricot / crochet à la plage ou dans l’herbe à la campagne, ça fonctionne très aussi.

Actuellement, avec les vacances qui arrivent à grands pas, je suis en train de réfléchir à l’ouvrage que je vais emporter et je crois que je vais (encore) tricoter des chaussettes !
Et vous, que tricotez-vous / crochetez-vous pendant les vacances ? Racontez-moi tout !

Ce contenu a été publié dans Trucs et astuces, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

10 réponses à Que tricoter / crocheter quand on part en voyage ?

  1. Aurore dit :

    Cet article fait plaisir à lire, ça sent bon les vacances qui approchent :D

    Pour les vacances en bord de mer, je pense emmener de la layette à faire pour des amis. Ca a l’avantage de ne pas nécessiter beaucoup de pelotes. Le tout bien installée dans la marinière faite spécialement pour ces vacances.

    Bonnes vacances !!

  2. Mouret dit :

    Bonjour, justement je dois partir en voyage et je me posais la question est ce que je prends mon ouvrage ou pas ? Est ce que je vais pouvoir tricoter dans l’avion? Est ce que je vais avoir le temps ? Mon projet prend trop de place, est ce que j’en commence un autre ? Ton post m’a beaucoup aidé. Je pense que je vais simplement prendre mon tricot le temps du trajet pour aller à l’aéroport puis je le laisserai dans ma voiture et à mon retour je serai heureuse de pouvoir poursuivre mon ouvrage. Une semaine cest trop court et comme souvent je n’aurai pas le temps de faire le quart de la liste que je me suis fixée. Merci beaucoup pour ce post. Et bonnes vacances

  3. melcouettes dit :

    Hiii vacances <3
    Alors j'ai déjà fait tricot au bord de la piscine avec des chaussettes bébé en coton, en terrasse avec un châle pas en coton :-p mais il faisait pas chaud ;-) et châle pas en coton alors qu'il faisait chaud ^^. Bref c'est obligé maintenant je prend tricot ou crochet.
    Pour l'histoire de l'avion, souvent je prend la solution livre mais je me dit que le crochet en plastique ça peut le faire ;-) (enfin si j'oublie pas de mettre mes ciseau en soute bien sure :-p)!!!
    Je suis du coup entrain de réfléchir à ce que je vais prendre pour mes futurs vacances et là pour 3 semaines!!!
    Il va aussi falloir que je m'organise pour rien oublié merci :-)!

  4. rachel dit :

    et bin de chouettes vacances lala…sympa comme tout ce sac….j’avoue que cela depent du voyage pour apporter mes tricots…;)

  5. Piti dit :

    Bonjour !

    De mon côté, je jauge entre durée des vacances et durée de tricot restant pour savoir quel ouvrage prendre. Mais souvent, c’est un projet déjà en cours puisque la majorité de mes projets sont des cadeaux (donc finiront chez d’autres petites mains).
    Normalement, je tricote dans les transports, pour aller au travail.

    En vacances, j’ai les petits dans les pattes du coup c’est plus compliqué.
    Généralement, on est en famille avec les grands-parents, donc je peux essayer de tricoter le soir quand les petits sont couchés.
    Sinon tricoter pour dans la voiture ? De 1, mon copain est moyen d’accord « au cas où on aurait un accident, les aiguilles, c’est dangereux » (c’est pas faux). De 2, ne conduisant pas, je dois rester dispo pour occuper les petits. De 3, quand on est parti en road trip aux usa, bah je prenais pas mal de photos dans la voiture (parce que détacher les petits à chaque fois qu’on voulait faire un mini stop, y’a pas à dire mais au bout d’un moment, c’est chiant)

    Bref,
    Le tricot pendant les vacances, c’est oui, mais des fois, j’ai l’impression que ca avance moins qu’en temps normal !

  6. Zab dit :

    Hiii! Ça donne le goût des vacances ce petit article! J’ajouterais que les aiguilles circulaires se transportent mieux. Pour ma part, je l’avoue, un tricot ne suffit pas: j’emmène souvent 2 projets qui tiennent peu de places: un amusant côté défi, et l’autre dit « mindless ».

  7. Marianne dit :

    Ici, tricoter dans la voiture, c’est comme lire en voiture : impossible, sous peine de nausées… Dommage, toutes ces heures perdues…

  8. christine dit :

    Moi aussi, j’emmène toujours un ou plutôt 2 ouvrages dont au moins un nouveau. Cela me rassure et même si je n’y touche pas (genre quand je pars 2 ou 3 jours dans ma famille) j’aime savoir qu’ils sont là. Cette année je pars en aout avec le hollow chale de Mandarine’s, acheté en kit sur le site Laine des Iles , un site assez nouveau qui propose des très belles laines venues uniquement des iles. Ah oui : je trouve que apporter un ouvrage au crochet, ce n’est pas mal du tout, on peut s’arrêter plus vite, il y a moins de logistique, c’est moins contraignant et je vais apporter le merveilleux châle Sunshine de Cécile Balladino, ce sera l’ouvrage déjà commencé. Christine

  9. Muriel Tron dit :

    Juste pour vous dire que je suis allée au Népal fin 2016, je redoutais les nombreuses heures de vol et surtout les 8h de transit à l’aéroport de Mumbaï , j’ai donc emmené un projet « chaussettes ».
    Les aiguilles knit pro avec embout plastique, sont passées sans problèmes à tous les contrôles et j’ai pu tricoter dans l’avion !
    Très très bonnes vacances à toutes !

  10. charlotte dit :

    bonjour,
    en ce qui me concerne pour les vacances d’été j’emmène les ouvrages à porter en hiver et inversement
    donc cet été (pour une semaine en bretagne) ce sera un bonnet, le Coral Reef.
    je me connais suffisamment pour savoir qu’à un moment ou à un autre je devrais couper la laine avec les dents (berk…) mais grâce à ton article j’espère me préparer un peu mieux cette année.
    Bon été !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *