{Sport} Courir sur la plage : une fausse bonne idée ?

Courir sur la plage ça fait rêver (oui oui on a tous vus de très jolies photos sur Pinterest qui vous donnent envie de faire pareil) et j’ai profité de mes vacances en Espagne pour faire de ce rêve une réalité ! (Si tous les rêves pouvaient se réaliser ainsi, ce serait top)

running on the beach

Voici quelques points pour vous laisser juger par vous-même si c’est une bonne ou une mauvaise idée.

1. En courant sans chaussure, on se sent libre comme l’air.
Oui mais…
Déjà, il faut courir près de l’eau (sinon on s’enfonce) mais pas trop près car sinon on éclabousse tout le monde (et en particulier soi-même) et ça ralentit.
Ensuite, si comme moi vous n’avez pas beaucoup de corne aux pieds, au bout de 5 km les frottements vont vous obliger à arrêter (astuce : la crème Nok sera votre meilleure amie les jours suivants et tout rentrera dans l’ordre rapidement).

2. Un short et une brassière suffisent, pas besoin de grand chose, c’est pratique.
Oui mais…
Déjà on court ou tôt le matin, ou tard le soir mais en aucun cas lorsque le soleil cogne ! (cancer de la peau, insolation…)
Et dans tous les cas, on n’oublie pas l’écran total !!! Et on peut aussi ajouter une casquette, ça ne fait pas de mal.
Bien évidemment, on évite la course en bikini car on n’a aucun maintient ! (Même si c’est pratique pour faire directement plouf dans l’eau à la fin)

Ecran total

3. C’est top de courir sur la plage, c’est plat !
Bah en fait, pas vraiment car la plage est légèrement en pente et du coup, on force plus sur un côté du corps que sur l’autre donc il est préférable de faire un aller-retour pour équilibrer.

4. Lorsqu’on court à plusieurs, on est sûr de ne perdre personne !
Et là, il n’y a pas de « mais ». C’est clair que c’est super simple, on voit loin devant soi donc même si on se fait distancer, c’est pas grave (ou l’inverse mais pour ma part, l’homme me distance systématiquement).

5. On peut se baigner à la fin.
Et ça c’est top pour se rafraîchir !
Mais il faut penser à prendre une pochette étanche pour mettre sa montre, son téléphone, ses clés et tout ce qui ne doit pas prendre l’eau.

En bref, j’ai bien envie de retenter l’expérience car c’était bien agréable.

Et vous, le running sur la plage : oui, non, peut-être ?

Ce contenu a été publié dans Sport, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à {Sport} Courir sur la plage : une fausse bonne idée ?

  1. Maintenant que je commence a courir un peu mieux et plus régulièrement ej rêverais de courir dans le sable. Mais j’ai peur que cela ne soit encore trop dur pour moi!

  2. Ca doit être quelque chose !
    Delterylicious

  3. J’adore ton article :) Le running sur la plage c’est très controversé et je vois de tout !
    J’y ai couru la dernière fois, c’était affreux .. Il faisait 30 degrés à 20h30 et effectivement, c’était en pente et résultat .. Une superbe ampoule (qui continue de me faire souffrir) dans le creux du pied ..

  4. Elisabeth dit :

    Bonjour,
    Oui mais il y a le problème de courir sans chaussures ; les podologues sont divisés sur le sujet.
    Si de la corne se forme, c’est en réponse à un mauvais appui à cet endroit, ce n’est pas normal.
    Mais bien sûr, c’est mieux et plus agréable de courir sur du sable que sur du goudron.

  5. Nolwenn dit :

    Courir sur la plage je l’ai fais rapidement tout à l’heure au milieu de mon running et j’ai carrément enlevé mes chaussures pour aller courir au bord de l’eau.
    La plage c’est bien, ça fait plus travailler mais si effectivement la plage est un peu en pente c’est cadeau pour se faire mal aux hanches et au bassin :/

  6. Stéphanie dit :

    Oui oui oui et oui <3
    Même en Normandie j'ai failli faire plouf dans l'eau à la fin alors qu'elle n'était qu'à 15° mais comme j'avais rien pour mettre toutes mes affaires je me suis abstenue. Mais perso j'aime tellement la mer qu'y courir est un bonheur total.

  7. ms7085 dit :

    J’adore. En été, il faut effectivement courir le matin ou le soir pour éviter la chaleur et la foule. Comme je suis toujours pieds nus je ne rencontre aucun problème sur le sable. Je le fais toujours un bikini: en fonction du lieu, soit je sors directement de ma résidence vers la plage, soit je laisse mes affaires dans la voiture, clés cachées. Beaucoup plus agréable pour nager quand j’en ai envie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *