{Interview} Les Tricoteurs Volants, le nouveau visage de la Mercerie de l’Est

La Mercerie de l’Est a laissé place aux Tricoteurs Volants et Enrico a pris la place d’Alexia derrière le comptoir. Quelques travaux, un gros stock de laine et plein de violet, c’est le nouveau visage de cette mercerie de quartier tenue par un propriétaire adorable. J’adorai Alexia (et je l’adore toujours), j’adore aussi Enrico et si vous allez faire un tour à la boutique, vous comprendrez vite pourquoi !
En attendant, je vous propose de découvrir les Tricoteurs Volants via une interview d’Enrico.
Bonne lecture !

Les Tricoteurs Volants

Bonjour Enrico, tu es le propriétaire de la mercerie Les Tricoteurs Volants, peux-tu te présenter en quelques mots ?
Bonjour Gaëlle, je suis un parmi les nombreux italiens qui ont choisi de s’installer à Paris, j’ai passé la trentaine mais pas atteint les quarante, et surtout je suis un tricomane avéré et un amoureux des fibres et des fils.

Qu’est-ce qui t’a donné envie d’ouvrir une mercerie ?
C’est le hasard, qui, dit-on, fait bien les choses, qui m’a fait tilter sur le panneau « Fonds de commerce à vendre » affiché dans la vitrine de ma mercerie de quartier. Ça tombait à un moment où mon ancien métier de libraire commençait à me gêner aux entournures, j’étais donc en plein questionnement professionnel et en plus le tricot prenait une place de plus en plus importante dans ma vie. J’ai donc foncé sur l’occasion et c’est comme ça que je me retrouve mercier aujourd’hui.

Les Tricoteurs Volants

Ce nom, Les Tricoteurs Volants, ça vient d’où ?
En mars 2012, j’ai eu le plaisir de participer, aux côtés des filles du CFT (Collectif France Tricot), au tournage d’un court-métrage autour du yarn-bombing. Vu ma taille, j’ai été recruté d‘office pour assembler des bandes de jersey autour de poteaux de plusieurs mètres de haut, perché sur des escabeaux. C’est comme ça que j’ai mérité le surnom de Tricoteur Volant. Et puis quand je cherchais un nom pour le magasin, c’est venu tout seul. J’ai trouvé
que ce nom incarnait assez bien l’esprit un peu décalé que je voulais donner à la mercerie.

Les Tricoteurs Volants

Tu as repris l’ancienne Mercerie de l’Est, comme on le voit sur les photos, il y a eu du changement, notamment au niveau du mur de laine qui est sacrément bien fourni. Que vends-tu comme marques / types de fils ?
En effet, il fallait bien donner une touche un peu plus groovy à ce magasin qui existe depuis 1932. Mais il fallait aussi respecter le cachet vieillot du lieu. J’espère avoir réussi à trouver un bon équilibre entre les deux. Parmi les fils à tricoter, on peut trouver une sélection des grands classiques comme les marques Plassard et Bergère de France, mais aussi Cheval Blanc et Filature du Valgaudemar.
D’autres vont suivre (je prévois des surprises pour le printemps…). On peut aussi trouver en boutique les aiguilles Knit Pro, Addi et Lantern Moon, et je vais bientôt proposer des fibres à filer et du matériel de filage. C’est une passion qui est venue s’ajouter récemment à celle du tricot, et que j’ai envie de partager.

Les Tricoteurs Volants

Tu es plus tricot ou crochet ?
J’ai commencé par le crochet, mais je me suis vite orienté vers le tricot parce que je trouvais que le résultat était beaucoup plus adapté à la confection de vêtements pour homme, et mon but au départ était de créer pour moi-même. Du coup aujourd’hui je suis plus à l’aise avec les aiguilles, mais je reviens de temps à autre au crochet et je n’ai pas trop perdu la main. D’ailleurs j’ai réalisé récemment au crochet le costume de scène pour un solo de danse contemporaine (une de mes autres passions, d’ailleurs).

Quel ouvrage as-tu en ce moment sur tes aiguilles / sur ton crochet ?
Je viens de commencer à travailler à une commande pour un client. Il m’a demandé une copie du pull en angora porté par un des personnages du film A Lonely Man de Tom Ford.

Les Tricoteurs Volants

Un mot à ajouter aux lecteurs de knitspirit.net ?
[Euh… J’avoue, je suis en manque d’inspiration]

Merci d’avoir répondu à mes questions et longue vie aux Tricoteurs Volants !

Plus d’informations :
– adresse : 22 rue de la Fidélité, 75010 PARIS
– le site : www.lestricoteursvolants.com
– la page Facebook : Les Tricoteurs Volants

Rendez-vous sur Hellocoton !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Ce contenu a été publié dans Boutiques, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à {Interview} Les Tricoteurs Volants, le nouveau visage de la Mercerie de l’Est

  1. mavalca dit :

    WOW cette boutique!!! Ça fait rêver, elle est magnifique!
    Heureusement je ne suis pas Parisienne, c’est un vrai lieu de perdition ;-)

  2. Magali dit :

    ça c’est une belle mercerie! Dommage que je n’habite pas Paris…

  3. oreillebleue dit :

    Bjr,
    Merci de nous faire découvrir cette belle boutique….d’autant que j’habite en proche banlieue et bosse à Paris!! J’irai très bientôt voir Enrico, je suis sûre qu’il pourra me conseiller des modèles bien sympas pour mon homme, modèles que j’ai du mal à trouver…
    Ciao

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A compléter obligatoirement avant de valider le commentaire *