Tricot(thé) Géant de juin = chagrin

Hier soir, c’était TTG au Batofar et ça tombait en plein milieu de la semaine mondiale du tricot. Normalement ça aurait dû être une soirée sympa mais ça a vite tourné en eau de boudin. Je vous raconte.

IMG_20120612_184505

Arrivée à 18h et des bricoles, je retrouve une partie des tricopinettes sur le quai et là, nous constatons que la musique est un peu (beaucoup)(trop) forte… J’avais lu le compte-rendu de la fête des voisins et j’étais déjà au courant du problème mais qu’à cela ne tienne, rentrons donc et allons voir par nous-même, me dis-je.
Bref, je préfère vous passer tous les détails désagréables qui ont suivi l’arrivée sur le bateau mais pour faire court : la personne qui avait permis au TTG d’avoir lieu au Batofar n’y travaille plus et son remplaçant n’est pas tellement porté sur les aiguilles et a décidé de coupler systématiquement les soirées tricot avec des concerts.
Donc du coup, nous nous sommes retrouvées à chercher désespérément une place pour tricoter au milieu du bruit. La plage étant fermée pour cause de mauvais temps, nous nous sommes rabattues sur la terrasse extérieure du bateau. Après à peine 10 min que nous étions enfin posées pour tricoter / crocheter / papoter (rayer la mention inutile), il s’est mis à tomber des cordes et avec le vent, nous nous prenions tout en pleine face (ouais, paie ta soirée de rêve).
C’est donc le cœur gros que nous avons quitté le bateau et que nous sommes rentrées dans nos maisons respectives.

Je ne vous écris pas cet article pour me plaindre du Batofar, qu’on soit bien clair, chacun ses priorités dans la vie et je peux comprendre que tout le monde ne soit pas fan de tricot. Je suis juste vraiment triste / désolée / déçue / dégoûtée (et là, y a pas de mention inutile à rayer) que les soirées tricot / crochet ne puissent plus y avoir lieu, l’endroit est sympa mais avec un tel volume sonore, c’est juste impossible de se retrouver car mine de rien, on papote pas mal et c’est quand même ça l’intérêt du TTG : l’échange.
Nous sommes donc à la rue et je n’ai pas de plan C. Après s’être fait jetées de la brasserie par les nouveaux propriétaires (plan A), nous avions été gentillement accueillies au Batofar (plan B) mais là, je n’ai plus rien en stock. Je vous avoue qu’en écrivant ces lignes, j’ai bien les boules.

Avec le TTG, j’ai rencontré des personnes formidables et je suis contente de tous vous voir chaque mois, je n’ai vraiment pas envie que ça s’arrête comme ça, c’est trop moche.

Du coup, je fais appel à vous, si vous connaissez un endroit sympa dans Paris (vers le 12ème car le quartier convenait à une majorité d’entre vous à priori) qui soit prêt à accueillir une trentaine de tricoteuses / crocheteuses adorables, n’hésitez pas à me contacter.
N’hésitez pas également à en parler autour de vous, le bouche à oreille fonctionne parfois très bien.
Et si vous êtes propriétaire d’un lieu et que vous êtes tenté par l’aventure, dites-le moi !
Donc pour le moment, je ne fixe pas de rendez-vous pour juillet car je ne sais pas ce que va devenir le TTG.

– ☆ – ☆ – ☆ – ☆ – ☆ –

EDIT : le TTG a trouvé une nouvelle maison, je vous raconte tout demain sur le blog, mille milliards de mille mercis pour votre mobilisation, vous êtes tous géniaux !

Ce contenu a été publié dans Tricot(thé) Géant, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

78 réponses à Tricot(thé) Géant de juin = chagrin

  1. tiana45 dit :

    bonjour c’est vraiment triste
    a orleans on fait ca dans un cafe poussette et c’est super sympa elle n’ouvre que pour nous .

  2. Xel0u le l0up dit :

    Et le salon de thé l’oisiv’thé ? Peut-être qu’ils seraient ouverts à cette proposition !

    • Knit Spirit dit :

      L’Oisivethé organise déjà ses propres soirées et c’est plein à craquer donc ce n’est pas possible.

      • Elisabeth dit :

        L’OisiveThé, leur soirée c’est le mercredi soir et maximum 25 personnes ; à voir pour un autre jour de la semaine (1 fois par mois, ce n’est pas si lourd) et si c’est assez grand ; l’ambiance est cosy et pleine de laine, on peut (doit) y boire, et manger quelquechose ou un repas-snack.

  3. virginie dit :

    Je croise les doigts pour vous toutes,j ‘espère que vous trouverez un lieu sympa !

  4. Alexis dit :

    hello,
    Je suis bien triste de cette nouvelle et j’imagine ta déception. Je vais chercher de mon côté, tu as raison si nous nous y mettons tous nous devrions trouver un espace.
    Alexis

  5. Je suis bien triste pour cette nouvelle…. mais je suis bien loin de la capitale et je ne pourrais pas vous aider…
    Bon courage, j’espère que tu trouveras bientôt un nouveau lieu, car ces TTG, ca doit être bien sympa !

  6. Ilse dit :

    J’y étais et c’était très triste. « Eau de boudin » comme tu dis.
    Est-ce que tu as pensé à contacter la mairie de Paris? Il y a parfois de belles surprises a priori…
    Courage, je t’ai déjà dit ce que je pensais de tout ça, ça ne peut que bien se finir ^^

  7. sabdesbois dit :

    C’est bien dommage, mais je ne désespère pas de pouvoir me joindre enfin à vous lors d’un prochain rendez-vous.
    J’ai fait suivre l’info à un de mes amis. S’il est intéressé, il te contactera directement. Je croise les doigts.

  8. Céline dit :

    Une idée me vient, pourquoi pas l’ancienne gare de Reuilly (avenue Daumesnil)?

  9. MJJAurel dit :

    Quelle cata….. Moi qui avait justement un peu plus de temps pour y venir cet été. Je suis attristée par cette nouvelle , car le TTG est tout un mythe….. C est juste un merveilleux moment d échange et de rencontre…. Malheureusement je ne connais rien dans le 12 eme mais je peux relayer l info…… Bon courage DAB ta quête Gaëlle….

  10. Undo dit :

    Je suis très triste pour vous toutes… :(
    Malheureusement je suis trop loin de la capitale également, mais je vous souhaite de trouver très vite un nouvel endroit sympa ! Bonne chance et surtout, bon courage !

  11. Tata tricot dit :

    ah c’est vraiment dommage….
    En plus vous etes nombreuses, si je n’avais pas été de lille, je vous aurais accueilli de bon coeur,car ca me manque de ne voir personne en tricotant ;-)
    Je suis sure que tu vas trouvé ! Bon courage

  12. Anne-So dit :

    Bouh cest vrai que c’etait bien dommage… Je suis arrivée vers 18:30, je n ai.pas vu de visage connu (les filles du cours de chaussettes par exemple), alors jai été avec un groupe qui tricotait dedans. Apres avoir detricoté 3 fois mon ouvrage, je suis rentrée avec un sacré mal de tete et la deception de ne.pas avoir rencontré l equipe du TGG… Vivement la prochaine fois, dans un nouveau lieu !
    Courage Gaelle :-)
    Bonne journée

  13. Lydie dit :

    Rho zut :s …
    Je ne connais pas d’endroit, mais je relais l’info.
    J’espère qu’il va y avoir une solution à tout ça … et comme ont dit plusieurs personnes, c’est presque une institution ;) … donc ça ne va pas s’arrêter ;).

  14. Françoise dit :

    simple question: vous êtes combien à chaque fois à vous rencontrer?

    • Knit Spirit dit :

      Une trentaine environ.

      • Françoise dit :

        Aie!! sinon, pourquoi ne pas vous réunir à chaque fois chez l’une d’entre vous.Mais à 30, çà fait beaucoup…

        • Françoise dit :

          sinon, pour juillet, comme théoriquement ce sera l’été, demander l’autorisation de le faire dans un parc…

          • Knit Spirit dit :

            Le souci c’est le temps, j’ai pas envie qu’on se retrouve sous la pluie (on a déjà eu le coup en août à l’époque où le TTG avait lieu à la brasserie qui fermait tout le mois d’août).

        • Knit Spirit dit :

          C’est impossible, personne ne peut accueillir 30 personnes chez soi, surtout dans un appartement à Paris. Il y a des mois où nous pouvions être jusqu’à 50 !
          Au départ les soirées avaient lieu chez moi mais j’ai monté le TTG car justement, chez moi, c’était pas assez grand.

          • Françoise dit :

            ok…question bête, mais pendant les vacances les écoles sont fermées alors, soit une salle de classe ou une cantine…

          • Knit Spirit dit :

            C’est hyper compliqué d’obtenir ce genre de lieu à cause des assurances et compagnie et encore une fois, il faut être constitué en association.

  15. Didine dit :

    Pftt… Fait suer…
    Je comptais y revenir en juillet et j’avais même converti une autre copine de venir…
    Booon… Creusons-nous les méninges…
    Bises à toutes,

  16. Ping : Le #TTG est menacé | Théo,Trukmus … et autres divagations…

  17. titsev dit :

    Je tenterai bien de demander à mon boulot, mais ça serai méga galère pour venir à l’improviste…

  18. Ccil dit :

    Même si je ne suis ps « tricoteuse », je suis tes aventures avec un très grand intérêt. J’ai vécu 22 ans dans le 12ème et j’y ai mes petites habitudes puisque mes parents y vivent encore.
    Je vais me renseigner au fil de mes pérégrinations… On ne sait jamais…. Un petit bar ou un resto…. Why not?
    Vous êtes combien en général à vos « petites » réunions?
    Courage.
    Cécile

  19. sandra dit :

    J’ai participé pour la 1ère fois au TTG hier et je dois dire que j’ai été assez déçue…
    Arrivée à 18h, j’ai rejoint le petit groupe déjà installé à l’intérieur du Batofar. C’est vrai que la musique était dèjà assez forte, ne facilitant pas les échanges. Nous nous sommes malgré tout rendues compte que nous venions quasiment toutes pour la 1ère fois, hormis 2 « habituées ». Et d’un coup d’un seul, 2 personnes (les 2 habituées je pense) se sont levées pour aller à l’arrière du Batofar où il n’y avait aussi que peu d’espace pour nous accueillir. Nous sommes donc restés (sans « e » car il y avait un jeune homme) une bonne dizaine à l’intérieur à tenter de tricoter avec le groupe qui donnait son concert à quelques dizaines de cm. La musique était sympa mais le niveau sonore a encore augmenté d’un cran. Je suis partie un peu avant 20h un peu décontenancée par cette drôle d’expérience, me demandant si ça se passait toujours comme ça.
    Aujourd’hui en lisant ton billet, je comprends mieux. Je regrette de ne pas t’avoir rencontrée hier (eh oui je ne t’ai vu ni entrer ni sortir, j’ai donc pensé que tu n’étais pas là). Je regrette aussi que tu n’es pas pas aperçue ce groupe de nouvelles (euh.. nouveaux), tu aurais ainsi pu leur expliquer que tous les TTG ne se déroulaient pas de cette façon.

    • Knit Spirit dit :

      Bonjour Sandra, tu ne m’as pas vue mais je suis passée voir le groupe et j’ai dit bonjour. Après j’ai couru dans tous les sens pour essayer de trouver le remplaçant de la personne qui s’occupait des soirées avant. Et une fois que j’ai eu discuté avec lui, étant donné qu’il n’y avait pas de place à l’intérieur, je suis allée dehors.

    • sandra dit :

      je continue mon pavé : j’ai validé sans avoir terminé…
      Je ne te jette pas la pierre, je comprends que tout ne dépendait pas de toi. J’espère avoir l’occasion de participer au prochain TTg dans un nouveau lieu et d’enfin te rencontrer ;)
      J’en profite pour te dire que parmi nous hier, il y avait un groupe de tricoteuses qui se rencontrent tous les mardis je crois^dans un café parisien grâce à OVS. Peut-être que le lieu qui les accueille pourrait aussi accueillir le TTG, mais je ne sais pas si c’est dans le 12ème.
      Voilà, à bientôt j’espère…

      • Cybie dit :

        Quand c’est la première fois, on se pose toujours des questions,
        Quand c’est la première fois, on est timide,
        Quand c’est la première fois, on se présente pas forcément spontanément,
        Quand c’est la première fois, tu te fais généralement toute petite en
        te disant que… Il y aura bien quelqu’un pour venir te parler…

        Ma propre expérience m’a démontre que même avec ma surdité, que
        j’étais comme tout le monde, moi non plus la première fois ça n’a pas
        été ‘rose’ comme au pays des bisounours… Et pourtant je suis sourde.
        J’ai du prendre mon courage à deux mains et aller voir les filles pour
        dire : salut je suis nouvelle c’est pas simple, est ce que quelqu’un
        peut m’expliquer comment ça se passe ?

        Hier soir, t’as pas eu de bol, y’a eu un cafouillage dans
        l’organisation. C’est des choses qui arrivent… Parfois, c’est pas
        facile non plus d’organiser des trucs comme le TTG, Gaëlle est
        quelqu’un comme toi, comme moi (avec des oreilles en plus), une
        personne qui est sensible, qui aime tricoter, et qui aime les
        rencontres.

        À la prochaine rencontre, quand on aura le nouveau lieu, je viendrai
        te voir si j’arrive à te reconnaître, et on pourra papoter comme tu le
        souhaites. :)

        En attendant, mobilisons nos neurones pour trouver un nouveau lieu qui
        nous soit agréable ^^

      • Stéphanie dit :

        Bonjour,

        Je fais partie de ce groupe de tricoteurs qui nous nous retrouvons tous les mardis, on le fait dans le 2ème, il nous est arrivé d’être une vingtaine mais en général on tourne autour de 10 (hiver oblige). Je pense qu’il n’y a pas de problème pour qu’ils vous accueillent une fois par mois (l’obligation est de prendre une conso). Tiens moi au courant si cela t’intéresse que je te donne toutes les infos.

        • Knit Spirit dit :

          Bonjour, merci pour la proposition. Vous vous retrouvez dans quel lieu ?
          (j’avoue que je préfèrerai ne pas avoir à greffer le TTG sur un autre rdv car j’ai peur que ça fasse trop de monde)

  20. Clumsy Maria dit :

    Tu peux peut-être essayer de voir avec la Maison des Métallos dans le 11ème (vers Belleville), je ne sais pas s’il faut avoir un statut d’asso pour être accueilli chez eux mais ça se tente. Ils ont un espace bar en mezzanine qui pourrait vous recevoir.
    Bon courage et longue vie au TTG !

  21. Bonbonroz dit :

    Je ne peux pas faire grand-chose d’autre que relayer l’info, mais j’espère très fort que le TTG trouvera une autre terre d’accueil très vite!

  22. Laetitia dit :

    En espérant qu’il fasse beau en juillet aout tu pourrais peut-être tenter une soirée pique-nique au Parc Floral ou à la Villette, ou contacter la Mairie de Paris pour proposer une animation tricot pour Paris-Plages, auquel cas tu aurais l’espace sans aucun problème:)

  23. Meya dit :

    Ouh la, que c’est triste… Et c’est nul que le remplaçant aie choisi une méthode aussi passive/agressive pour vous faire partir !!
    Pour les endroits qui vous accueilleraient, je pense à divers endroits dans tout paris, essentiellement des bars et cafés associatifs :
    – le moulin à café (14e) http://moulin.cafe.free.fr/
    – la Commune (12e) http://www.cl-aligre.org/spip/spip.php?rubrique13
    – le café des psaumes (4e) http://www.cafedespsaumes.org/
    – l’entrepôt (14e) http://www.lentrepot.fr/
    entre autres… Quelques autres sont listés sur cette page. L’avantage des cafés associatifs c’est que souvent les événements se font sur la base du bénévolat, de la solidarité, de la communauté. A voir si l’un d’eux serait assez gentil pour vous accueillir ?…

  24. Toute Petite dit :

    Une idée comme ça : La penderie, un resto-bar derrière les halles (c’est pas le 12ème mais c’est central), dont le décor est fait de machines à coudre et de planches de boutons (ça collerait bien!). Ca a ouvert il y a quelques mois et ils ont une salle à l’étage qu’on peut privatiser pour des pots / soirées.
    http://www.qype.fr/place/2368703-La-Penderie-Restaurant-Paris
    Bon courage!

  25. Karine dit :

    Je suis de tout coeur avec toi! ON va y arriver. Je comprends mieux ce qui s’est passé hier. Tout comme toi, je suis déçue car c’est un moment agréable, coupé un peu de notre quotidien prenant. Mais on va remettre ça rapidement Gaëlle. Je te souhaite plein de courage et te fais un #bighug virtuel!

  26. Stéphanie dit :

    On a le 1er étage pour nous, il y a une grande table qui peut accueillir 20 personnes ou un peu plus en se serrant et une autre table qui peut accueillir une dizaine de personnes, je peux toujours leur demander si ça les intéresse d’accueillir un grand nombre de personnes si tu es loin du lieu, ils nous accueillent depuis septembre.

  27. Ping : Entraide … pour de supers Tricot(thé) Géants – ManAel Création

  28. Delphine dit :

    Avec Flickr at Paris on faisait nos mensuelles à La Panfoulia dans Paris, vers le Marais.
    Ils ont un étage qu’il nous gardait.
    https://www.facebook.com/pages/La-Panfoulia/174699513357

    Ils accueillent les groupes

  29. Maud dit :

    un petit commentaire qui ne sert à rien car j’habite en province mais juste des encouragments et soihaiter que vous trouviez un nouveau lieu!!!! la façon dont on vous a fait comprendre que le tricot/crochet n’étaient plus les bienvenus, je trouve ça très mal venu……
    Bon courage en tout cas car si j’étais sur Paris, c’est un endroit où j’aimerais venir et je comprends votre deception à toutes……

  30. jaydeedwa dit :

    Oh la la ! Quelle galère ! Ils sont pas cools quand même ! J’espère que vous trouverez bien vite quelque chose ! Gros bisous !

  31. Ccil dit :

    Re-coucou,

    Chère Gaëlle,

    Après m’être promenée dans le 12ème, j’ai peut-être trouvé un point d’accueil pour vos petites réunions tricot. Il s’agit d’un pub dans le 12ème (Métro DUGOMMIER ou Daumesnil – ligne 6 ou 8)
    Peux-tu m’envoyer un petit mp sur mon profil FB (Cécile BIJOUX) que je te file les coordonnées des personnes à contacter ainsi que le site du pub en question histoire que tu vois un peu les lieux. J’ai discuté avec le boss et ça le branche. J’attends de tes nouvelles. Bises
    Cécile

  32. N’empêche, je trouve que le « remplaçant » du Batofar n’est pas du tout fair play.
    Tout aurait été beaucoup plus simple s’il vous avait expliqué la chose directement plutot que de laisser le TTG se fourvoyer dans le vacarme !
    Pas classe !

    • Knit Spirit dit :

      On est bien d’accord…

      • titsev dit :

        Surtout que le public du concert était super « bizarre » (et il m’en faut du bizarre moi), je suis restée peu de temps mais j’ai vraiment été déçue de ce changement d’ambiance (pas de ta faute Gaelle).
        Si l’organisateur du Batofar passe par là, ce dont je doute, il comprendrait qu’il a fait une erreur parce que nous avions peut être un côté « mémère » mais le bar tournait bien avec nous (Mojito Power!!) et ça me donnait envie de revenir au batofar pour d’autres occasions (ce qui n’est plus le cas!)

  33. Knit Spirit dit :

    Un énoooorme merci à tous pour vos petits mots et pour votre mobilisation, le TTG a trouvé une nouvelle maison, je vous mets toutes les infos demain sur le blog.

  34. MJJAUREL dit :

    youhou!!!!!! bonne nouvelle!!!!
    Quelle entraide!!

  35. Didine dit :

    Ouuuuufffff ! :-)
    Bravo, très efficace !!!

  36. Lotty dit :

    Coucou n’étant pas sur Paris, ces petits rassemblements me faisaient rêver alors j’espére que vous allez trouver un nouveau refuge, sinon j’avais une idée https://www.facebook.com/DernierBar , je ne sais pas dans quel mesure ils sont ouvert sur l’art et pourquoi pas l’artisanat , enfin si le plan C ne marche pas c’est à creuser bon courage à vous !!

  37. Nilili dit :

    Whouahou! quelle réactivité, tu m’impressionne Gaëlle. Vivement demain pour les infos et juillet pour un nouveau TTG.
    Un grand merci à toi de te décarcasser autant, que ce soit le TTG ou ton blog… Chapeau Bas Madame!

  38. Lilly dit :

    coucou! oui j’en ai entendu parlé mais trop tard!^^
    et de toute manière, j’étais en camping (au bord de l’estéron en PACA) et … je crochetais ^^
    bises à bientôt

  39. Ping : Tricot(thé) Géant : nouveau lieu pour une nouvelle vie | Knit Spirit

  40. Trikoala dit :

    Ah oui… Je suis contente que vous ayez trouvé une autre place, en lisant ce billet, on sent vraiment une grande tristesse… du passé!! C’est parti pour une nouvelle aventure dans un nouvel endroit! Encore merci pour tout ça :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *