Knit Spirit

Je tricote, tu tricotes, il / elle tricote... et vous, vous tricotez ?

Tricotons avec Catherijn

« Tricotons avec… », c’est la rubrique qui donne la parole aux accros des aiguilles et du tricot. Nous en sommes actuellement à la 3ème saison de ces interviews tricotesques avec un nouveau lot de questions !
Bonne lecture.

tricotons avec CatherijnSalut chère tricoteuse, première question de base : c’est quoi ton pseudo sur la toile et pourquoi un tel pseudo ?
Je m’appelle Catherijn. C’est une mélange de mes deux prénoms, et vraisemblablement la version néerlandais de Catherine aussi- de toute manière, c’est un orthographe que j’apprécie beaucoup !

Est-ce que tu as un blog/site ? Si oui, c’est quoi l’adresse qu’on aille y faire un tour ? Et de quoi parle-t-il ?
Oui, j’ai un blog : http://nomorepenguins.blogspot.com/. J’y parle de ma vie d’anglaise en France, de cuisine, de livres, des trucs marrants qui m’arrivent… il y a pas beaucoup de tricot pour l’instant, mais pas mal de couture (je fais des légumes en feutrine de temps en temps). Le plupart du blog est en anglais mais de temps en temps je fais des billets en français.

Après ces présentations indispensables, passons au cœur de l’interview, parlons tricot ! Depuis quand tricotes-tu ?
Hum… de manière sérieuse, ça doit faire cinq ans maintenant, mais j’avais déjà essayé à plusieurs reprises avant sans trop de succès !

Qui t’a appris le tricot ?
Ma mère m’a appris le point de mousse quand j’avais 4 ou 5 ans, pendant les vacances de Noël- le Père Noël m’avait amené des petites aiguilles en plastique et quelques petites pelotes de laine. Elle continue a m’apprendre des trucs et astuces chaque fois que je rentre a la maison.

Qu’est-ce qui te plaît dans le tricot ?
Je trouve ça reposant, ça a presque une qualité méditative pour moi des fois. Je trouve aussi que tricoter quelque chose pour quelqu’un peut être une grande geste d’amour – tu penses forcément à eux de temps en temps en tricotant et ça peut être assez beau, surtout quand on fait quelque chose pour accueillir un bébé qui vient de naître. Sinon, ça te permet de faire les habits dont t’as envie – mon mari voulait absolument une écharpe orange et vert fluo, par exemple, et pas moyen de trouver un truc comme ça dans le commerce !

Dans quelles conditions tricotes-tu le plus souvent ?
D’habitude je tricote devant la télé, devant un film – je n’aime pas regarder quoi que ce soit les mains vides ! Sinon, si j’ai besoin de me concentrer un peu plus sur mon tricot, j’écoute la radio. L’essentiel, par contre, c’est de toujours avoir une tasse de thé a portée de main (je suis anglaise alors les deux-tiers de mon corps sont essentiellement composés de thé, il faut bien que je maintienne le niveau…).

Niveau matériel et techniques : quelles sont tes aiguilles et tes fils préférées ? Quel motif préfères-tu tricoter ?
J’ai essayé à peu près tout en matière d’aiguilles- bambou, plastique, même celles en bois de rose de Bergère de France – mais je reviens toujours aux bonnes vieilles aiguilles en métal. En plus, comme ça, j’aurais jamais a en acheter- nous sommes une famille de tricoteuses et ma mère doit bien avoir au moins 10 paires de chaque taille dans son placard à tricot. Pour la laine, j’aime beaucoup des grosses laines qui montent bien vite, ou des laines toute douces comme le Phil Soft de Phildar. Quant au motif, j’aime bien le jersey, parfois du jacquard- j’ai fait un petit pull pour mon neveu avec un dinosaure dessus et je me suis vraiment éclaté en le tricotant!

Ton dernier ouvrage au tricot terminé : quoi et pour qui ? et ton prochain projet tricotesque ?
Je viens de terminer une petite paire de moufles pour ma nièce- ils sont dans ce catalogue-ci – qui étaient simples et vites à faire mais jolies quand même! Avant ça, c’était un doudou du même catalogue pour le fils d’une amie qui vient de naître. J’ai aussi fait quelques bonnets miniatures en laine dans le cadre du projet « Big Knit » des smoothies Innocent, que vous verrez sur le photo. Le prochain projet? Terminer un pull que je tricote depuis presque deux ans pour mon mari. C’est un patron un peu compliqué avec beaucoup de torsades, donc j’ai besoin de faire une pause de temps en temps…et de demander de l’aide à ma mère quand je fais des erreurs! (Merci maman…)

Et maintenant, la question que les lecteurs préfèrent : as-tu une anecdote tricot à nous raconter ?
Hum hum hum, laisse-moi réfléchir… j’ai fait tout plein de projets désastreux, mais ce serait difficile d’en choisir un! Sinon, quand j’avais dix ans, j’essayais (sans trop de succès, il faut admettre) de faire une écharpe, et à l’époque j’avais des cheveux très, très longs. J’ai réussi a tricoter un rang sans me rendre compte que mes cheveux s’étaient coincés dedans… on a du défaire tout le tricot pour me libérer.

Et le crochet, ça te tente ? Tu es accro ? Dis-nous tout !
Ma grand-mère a essayé de m’apprendre le crochet. Je crois que je devais le faire pour un badge scout ou quelque chose du genre. Ça n’a pas bien marché, c’est vraiment pas mon truc. Par contre, j’ai souvent un crochet à portée de main pour rattraper les mailles que je perds quand je fais pas assez attention à mon tricot !

Merci d’avoir répondu à toutes ces questions.
Merci à toi, ce fut un plaisir !

Retrouvez toutes les précédentes interviews dans la catégorie Tricotons avec !

Si toi aussi tu veux participer à cette rubrique (et pas besoin d’être un expert des aiguilles pour participer ou même d’avoir un blog, tout le monde peut « jouer »), envoie-moi un mail pour que je te fasse parvenir le questionnaire.

2 comments found

  1. Ca m’arrive d’emmeler mes cheveux dans mon tricot!! Je croyais a etre la seule dans ce cas… (Bon d’accord j’ai plus 10 ans mais quand meme, ca fait plaisir de voir que ca n’arrive pas qu’a moi!!)

Leave comment

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.