Le cas « La Droguerie »

Ce blog, c’est mon petit univers, mais sans vous, il serait vraiment vide. Du coup, comme j’aime bien avoir votre avis sur de nombreux sujets (ouais, vous avez remarqué que je finis souvent mes articles par une question), je me suis dit que de temps en temps, je pourrais lancer des sortes de débats, un peu comme lorsque j’avais écrit l’article sur le cas de la maille lisière.

Aujourd’hui, j’ai donc envie de lancer un « débat » sur le cas « La Droguerie » car j’ai pu lire / entendre pas mal de choses sur le sujet et j’aurais voulu connaître votre avis.

Les bases :
La Droguerie, tout le monde (ou presque) connaît, c’est une boutique de loisirs créatifs qui est implantée dans plusieurs villes de France et également au Japon.
Dans le monde du tricot, la boutique est connue pour ses fils et ses nombreux ouvrages.

Mon avis :
Mon point de vue sur le cas « La Droguerie » est assez restreint pour les raisons suivantes.
Conernant la boutique (celle de Paris), je n’ai mis qu’une ou deux fois les pieds dans la boutique et je suis immédiatement ressortie tellement il y avait de monde (je suis un peu agoraphobe à mes heures et surtout incapable d’attendre 300 ans avant d’être servie).
Pour les modèles, je n’en ai jamais tricotés mais j’ai souvent eu des mails de lectrices perdues dans leurs patrons et j’ai donc pu constater que les patrons ne sont pas toujours bien rédigés.
Bien évidemment, n’ayant jamais tricoté leurs fils (pour les raisons précédemment citées), je n’ai pas d’avis sur le sujet.

Et vous ?
Maintenant, à vous de me donner votre avis sur le cas « La Droguerie » dans les commentaires. Merci de préciser la boutique dont vous parler pour qu’on puisse un peu comparer.
Lachez-vous (mais restez polis, faut pas déconner quand même, on n’est pas des sauvages), ouvrez votre coeur et dites-nous tout !

Ce contenu a été publié dans Autour du tricot, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

264 réponses à Le cas « La Droguerie »

  1. pareil, trop de monde je me suis enfuie. Faudrait peut être faire une descente en groupe ou avec quelqu'un qui y est déjà allé. Je ne sais pas.

    Puis toute cette laine pendue dans l'entrée c'est joli mais pour la débutante que je suis je trouve ça assez intimidant genre ("mince, c'est pas en pelotes? mais COMMENT je fais moi avec ce fil en vrac, oh purée ça a l'air trop compliqué")

    enfin bon je suis facilement intimidable il est vrai :)

    • GITTON dit :

      La droguerie de bordeaux est super j’y trouve toujours mon bonheur depuisdes années . j’ADORE leurs fils, qualité , couleurs, les galons ,les boutons ,la mercerie, les éléments de bricolage pour créer de la bijouterie aussi , c’est mon magasin de prédilection, les vendeuses sont sympa et certaines fort compétentes en tricot ne refusent jamais de donner de bons conseils, en bref , quand j’ai le blues je cours m’approvissionner là -bas . Pour le monde c’est vrai , il y en a pratiquement toujours , preuve que le magasin plaît, j’ai choisi d’y aller à 10 h à l’ouverture et , en général je suis lé 1ière, sinon je commande par tél.

  2. noreply@blogger.com (martine) dit :

    pas de boutique par ici (Picardie), donc je ne peux que dire : leur système de vente en ligne est sans intérêt, car très peu pratique : impossible de commander directement en ligne. Je préfère me fournir, en France ou à l'étranger chez qui l'achat par internet est plus simple.

  3. noreply@blogger.com (Mooglosaurus) dit :

    Trop "concept" pour moi; trop exclusif; trop hype (même si le hype existe depuis un bon bout de temps maitenant).
    En plus, les vendeuses à Paris ne sont vraiment pas gentilles. Si on veut faire un service "à l'ancienne", mieux vaut assurer derrière, ils perdent beaucoup de clientes à cause de la mauvaise atmosphère bobo dans le magasin. Dans le même concept, je préfère largement le Bon Marché où les vendeuses prennent le temps de conseiller, d'écouter, de chercher et même de (surprise) SOURIRE!
    Les créations n'ont rien de bien original, je trouve bien plus sympa et mieux décrit sur ravelry, et en plus c'est gratuit.

    Fut un temps, j'ai aimé la Droguerie parce que je trouvais ça "top original", et puis j'ai eu 17 ans et je me suis rendu compte qu'il en falait un peu plus qu'un beau magasin et de belles présentations.

    ET VLAN!! ^^

    Promis, la prochaine fois que je serais à Tokyo, j'irai à la droguerie!

    • sylvie dit :

      Je suis entièrement d’accord avec vos commentaires. La Droguerie est jolie comme du maquillage, puis on se démaquille et il ne reste plus rien… c’est une boutique typique Parisiennne, du beau très cher et pas justifié et des vendeuses pas sympa du tout, de la véritable industrie ! dommage, le Bon Marché reste cher mais on peut s’y balader tranquillement. Pour tout ce qui est création, je fouine sur le net. Bon courage !

  4. noreply@blogger.com (gelinotte) dit :

    plusieurs choses à dire : je fréquente de loin en loin la boutique bordelaise. J'aime la présentation des fils, le côté "en vrac" sur de grosses bobines dévidées à l'envie. Le mélange alpaga/plumette est irrésistible et résiste bien aux lavages et à l'usure. question prix, je ne sais pas si c'est très cher, je n'ai jamais cherché à comparer. les vendeuses sont adorables. Il y a souvent la queue, mais comme quand j'y vais c'est que j'ai une envie irrépréssible d'un modèle ou d'un fil, je prends mon mal en patience… En plus la boutique est jolie ! En bref, je craquerai bien plus souvent si mon portefeuille et ma rapidité à exécuter des patrons me le permettait…. PS : j'ai testé une fois des restes de coton à tricoter, très bien aussi…

  5. noreply@blogger.com (Lucile) dit :

    pour ma part je vais à la boutique de paris; si on peut, le matin ou en semaine il n'y a personne; c'est aussi sans doute l'effet de la crise mais j'y suis allée un samedi après-midi désert dernièrement.
    j'aime bien leurs laines qui sont de très bonne qualité je trouve, qui ne boulochent pas(mon ennemi juré en matière de tricot), des couleurs magnifiques, pas hors de prix. je n'aime pas trop leurs patrons un peu trop babacool, sauf pour les bébés qui sont mignons; les vendeuses sont sympa et compétentes, prêtes à longuement nous conseiller; le coup des écheveau n'est pas évident mais on s'y fait….
    Leur site est à revoir; on ne peut pas acheter de laine en ligne, c'est bien dommage.

  6. noreply@blogger.com (gelinotte) dit :

    j'oubliais : les tutos adultes taillent grands, mais ça reste gérable. côté enfant, ça a l'air de coller

  7. noreply@blogger.com (Emilie) dit :

    Bonjour, je me suis mise au tricot il y a quelques mois seulement et la boutique de Nice est très sympa, les vendeuses aussi et si on y va un autre jour que le samedi après midi c'est agréable. J'ai donc acheté chez eux de la laine bambou et mohair pour faire une écharpe et un bonnet et je suis super contente du résultat. Ce n'est pas un modèle compliqué. C'est vrai que le plus long est d'attendre que la vendeuse fasse la pelote de laine à partir du gros rouleau de laine. Mais j'ai demandé à la personne de me le préparer et je suis revenue plus tard !!

  8. noreply@blogger.com (misspiplette) dit :

    bonjour, et bien moi je l'avoue je sis fan de la droguerie.
    à paris certes bcp d'attente, mais en étant acci*ompanée cvela passe vite, de plus c'est l'occasion de papoter avec des inconnues et d'échanger sur le tricot, les bijoux, moi ça m'amuse.
    comme j'habite en province loin de toute boutique la droguerie, je commande par téléphone (n° sur le blog tricots de la droguerie), accueil tjs sympathique et efficace, ma dernière (grosse) commande date d'hier et je suis impatiente de la recevoir.
    cocnernant les fils, le mélange alpage-plumette est d'une douceur et d'une légèreté… en plus il se tricote en 5, que demander de mieux.
    le coton est très sympa aussi, le mélange bambou-plumette de même, de pus un choix de coueleurs énorme est possible.
    pour les modèles, aucun souci à signaler,, au contraire que du simple, rapide, efficae et facile.
    je suis en train de terminer l'étole transformable, RAS.
    en conclusion, je n'arrive plus à tricoter phildar depuis que je connais la droguerie, je suis séduite par les fils et les modèles simples et tendance.
    voilà, voilà…

  9. noreply@blogger.com (Sophie) dit :

    Je fréquente plusieurs boutique de La droguerie en province. Je trouve qu'à chaque fois, la boutique est magnifique : le cadre est toujours au top. C'est une ambiance que j'aime.
    Quand je ne peux pas me déplacer, je passe un coup de fil et il m'envoie la laine. Elles sont plutôt réactives et m'ont toujours bien conseillé.
    Le fil est de bonne qualité et les coloris sont plutôt sympa. Les modèles que j'ai tricoté ne m'ont pas posé de problème. Il faut dire que j'ai fait du simple !
    Les bouquins d'explications sont plus chers que ceux de Phildar ou Bergère de France. Les modèles sont pour tout les niveaux (il y en a des vraiment très simples !) et pour tous les goûts.
    Vous l'aurez compris, je suis adepte de la droguerie.

  10. noreply@blogger.com (misspiplette) dit :

    à la relecture après validation de mon commentaire, je constate de nombreuses fautes de frappe, veuillez m'en excuser…

  11. noreply@blogger.com (Théonie) dit :

    J'ai créé un groupe sur Ravelry dédié à la Droguerie. Nous sommes 779 membres dans ce groupe à demander un véritable site mais pour le moment il faut se contenter du blog. Je pense que c'est un problème très français de "se faire prier" pour vendre, c'est pour ça que je commande toujours mes laines et mes tissus "ailleurs" ;o) J'y gagne en qualité de service et au niveau des prix.

  12. noreply@blogger.com (Alexou) dit :

    Arf… sujet vaste Gaelle !! Perso je me suis déracinée de ma terre toulousaine (vers Genève) et du coup plus de Droguerie. Mais cela ne me dérange absolument pas. Comme tu dis c'est surpeuplé on ne trouve pas une vendeuse de libre. Bref, ça ne donne pas trop envie d'y aller. Je suis bien plus heureuse maintenant car je fouine sur internet pour trouver THE fil qui me plait et ça me permet aussi de découvrir de petites boutiques indépendantes très sympa plus du côté de chez moi… Bref STOP aux lobbies !!! lol

  13. noreply@blogger.com (Lucile) dit :

    en lisant le commentaire de Mooglosaurus, je voudrais ajouter que c'est vrai le Bon marché a un avantage: pendant 4 mois on peut rendre les pelotes non utilisés et l'ambiance est super relax et rafinée; mais la Droguerie n'est pas un endroit hype à la base, elle l'est peut-être devenu mais elle existe depuis les années 70 et la grande vague hippie, d'où l'impression bobo, mais c'est dommage de ne pas profiter de ses fils je trouve !

    • lolawi dit :

      Une histoire de famille commencée en 1974… avec 100 idées et une réussite dans tous les domaines… modèle économique, elles sont partie d’une ancienne boucherie à une époque où la rue du jour était infréquentable et où personne ne voulait investir!
      chacun(e) utilise ses compétences, gestion, créations, teinture,achats photos… une réussite ! et beaucoup de courage de devoir affronter la foule tout en continuant à être charmante et agréable….
      Je suis très admirative de leur réussite, alors que l’on voit tous les lainiers et DMC dans un état moribond.
      Bravo La Droguerie !

  14. noreply@blogger.com (Anonymous) dit :

    Pour moi, celle de Paris est bien trop petite, et il y a beaucoup trop de monde (surtout avec des vendeuses si peu sympathiques!!) Celle de Lyon est bien plus sympa et plus grande. J'ai fait plein (plein plein plein, même) de modèles, et c'est vrai que c'est pas toujours facile de s'y retrouver dans les explications, mais on en prend l'habitude… Par contre, la chose à laquelle on ne s'habitue pas, c'est le prix!
    J'aime bien la droguerie parce que les modèles sont jolis, mignons et tout et tout, mais faut pas délirer, le moindre bout de laine coûte la peau des miches!! Alors si en plus on veut rajouter un bouton, un ruban, ou encore n importe quel petit truc qui donne trop envie dans cette boutique, ben on passe à la caisse avec la larme à l'oeil…. Ah oui, je trouve que leur site internet est pourrave (et j'en comprend même pas le principe alors si comme moi vous êtes un peu con-con…)
    Bon sinon, j'aime bien la Droguerie, mais le côté "élitisme du tricot" qu'on te fait ressentir quand tu rentres là-dedans me débecte un peu….
    Merde, Gaëlle, t'avais dit de rester polis…. bon ben je dirais pas putain alors ;)

    Justine +++

  15. noreply@blogger.com (Kty) dit :

    J'ai longtemps fui la Droguerie à cause de la foule qui se presse dans le magasin parisien et son côté bobo-hype-branchouille (tout en continant à baver devant les modèles alapga-plumette de la blogosphère, je l'avoue).
    Et un jour j'ai mis les pieds dans le magasin bordelais et là, j'ai eu une révélation: ce n'est pas la Droguerie qu'il faut incriminer. C'est la Droguerie-de-Paris, son magasin exigü et ses vendeuses peu souriantes. En province, les vendeuses de la Droguerie aiment ce qu'elles font, connaissent bien leurs produits et prennent le temps de donner des conseils sans regarder leur montre. Le bonheur en somme.

  16. noreply@blogger.com (Monette*) dit :

    La drogue… c'est mal ! ^^

  17. J'ai peur d'être quelque peu hors sujet, mais je m'y risque : non, tout le monde ne connaît pas la Droguerie. Ou alors il faut relativiser et préciser de quelle population on parle. En tous cas je n'en fais pas partie, le magasin le plus proche étant à 150 bons kilomètres de là où je me trouve. Et si je regarde la carte des implantations je pense ne pas trop m'avancer si je conclus qu'il y a plus de gens qui ne connaissent pas que de gens qui connaissent.

    Bon, là aussi il faut relativiser : on dit que Rome ne s'est pas faite en 1 jour, et j'imagine que l'enseigne est récente. Donc en fait si, j'ai quand même un avis : si malgré tout le magasin ne désemplit pas, c'est plutôt bon signe.

  18. noreply@blogger.com (Céline) dit :

    Je suis rentrée, comme toi, une ou deux fois dans la boutique parisienne. Elle est sombre et blindée de monde, ça ne m'a pas donnée envie d'y investir mon temps ni mon argent !
    Par contre en allant au bon marché j'y ai vu les modèles et j'avoue que ça m'avait donné envie mais je n'ai jamais tricoté leurs modèles. Quand je les vois sur les blogs ils me donnent parfois envie.
    Mais l'idée d'acheter un patron alors qu'il y a tellement de patrons gratuits sur internet qui me font envie, ça me rebute. J'ai déjà trop de livres de tricot enfermés dans ma bibliothèque (des revues des années 70, voire 60…)
    Pour leurs laines… comme toi, pas eu l'occasion de tester.
    Du coup la droguerie je la laisse à ceux qui sont ARCHI fans (oui oui certains sont accros et ne jurent que par la droguerie !)

  19. noreply@blogger.com (Quilon) dit :

    J'ai découvert la Droguerie par le biais de Ravelry, parce qu'il y avait des modèles sympas. Une fois passés en revue, on se rend compte que les modèles, dans l'ensemble, sont assez basiques. La simplicité peut être chic, mais je me dis que ce doit aussi être ennuyant de tricoter des rangs et des rangs de point mousse ou de jersey…
    Quant au fil, je ne sais pas ce qu'ils donnent. En effet, en habitant en province et loin d'une boutique, ils sont totalement inaccessibles, puisqu'il est impossible de commander par internet. On peut, paraît-il, commander par téléphone, mais encore faudrait-il que les prix soient affichés sur le site…
    J'ai acheté un de leurs livres (plutôt cher) au Bon Marché lors d'un passage à Paris, mais je tricoterai (peut-être) leurs modèles avec une autre laine.

  20. noreply@blogger.com (ACT) dit :

    Bonjour,
    A Strasbourg aussi les vendeuses s'ennuient et ne viennent servir qu'en faisant la tête, du coup j'y vais rarement. Leur laine est très chère, nous avons ici une "Grange à Laines" immense avec des personnes charmantes qui conseillent bien même aux heures d'affluence.
    En plus, l'Allemagne n'est qu'à 5 kms et ils ont aussi pleins de fils sympa.
    La Droguerie ne reprend pas les achats même si l'erreur est de leur fait: j'ai acheté des boutons nounours, arrivée à la maison tous n'étaient pas du même format mais pas d'échange possible, il aurait fallu que je m'en rende compte avant!
    Alors, j'évite La Droguerie.
    Bonne continuation.
    ACT

  21. Euh … "la Droguerie […] existe depuis les années 70 et la grande vague hippie". Ah ouais … quand même.
    Dans ce cas, y aurait pas un petit souci de com' ?

  22. noreply@blogger.com (Claire des Bruyeres) dit :

    Ah, la Droguerie… 1er essai (à Paris), dégoûtée, blindé de monde, clientes et vendeuses pas sympas, une seule hâte : sortir de ce nid de guêpes !
    Et puis il y a quelques semaines, je repasse un matin devant la boutique parisienne, tiens tiens… pas trop de monde cette fois ! J'ai donc retenté et cette fois j'ai adoré : j'ai pu prendre mon temps, feuilleter les modèles, regarder toutes les laines, j'ai été super bien conseillée par un vendeur adorable qui a transformé mes écheveaux en jolies pelotes, offert le modèle… J'ai repéré plein de choses que j'ai envie de faire, et plus encore, plein d'inspirations :-) Me voilà réconciliée avec la Droguerie on dirait !

  23. noreply@blogger.com (Anonymous) dit :

    Bon, ben j'aurais bien fais un commentaire savoureux, dans le style de ton post, mais malheureusement, je n'ai encore pas mis les pieds dans la boutique La Droguerie à Nantes sise 24 rue de la Fosse 44000 NANTES dont tél: 02 51 82 45 70 et Fax: 02 51 72 04 28 sachant que les heures d'ouverture sont du lundi au samedi de 10h00 à 19h00.
    Bonne route tout de même. A plus

    • Monnier dit :

      Le magasin de Nantes est superbe, les vendeuses adorables, les laines magnifiques, les explications parfaites, La Droguerie, J’ADORE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  24. noreply@blogger.com (titsev) dit :

    Petite précision pour Céline ci-dessus: les patrons de La Droguerie ne sont pas payants (d'ailleurs on ne peut pas acheter juste le patron), MAIS il faut acheter les fils pour avoir les patrons…
    Personnellement, j'ai été une fois à La Droguerie de Marseille: accueil nickel, très jolie boutique mais que d'attente (1 personne devant moi qui a cherché avec la vendeuse pendant 30min pour 4€ de fournitures!!)

    Les défauts: – les prix de leur laine sont assez élevés à mon avis (et cette habitude de mettre systématiquement de la plumette avec j'aime pas trop…)
    – difficulté d'avoir des équivalences (par ex, j'ai fait le fameux gilet caresse, il faut 200gr d'alpaga+ plumette. Comme je ne voulait pas d'alpaga mais une laine basique j'en ai ch**r pour trouver le métrage necessaire!!) Un rapport poids/métrage serait bien (on le trouve sur Ravelry mais fait par des passionnées

    Les Plus: – leurs livres de modèles sont sublimes! Il y a de très jolis basiques et des modèles plus élaborés. Je suis en train de faire une écharpe dentelle au point turc et un carré magique en fausses côtes anglaises.
    – leurs laines sont très belles niveau couleur (mais je suis une fan absolue de la Cascade220, donc j'investis peu chez eux…)

    Après tout dépend des blogs que l'on suit, je suis parfois surprise par ces bloggeuses qui réalisent systématiquement leur ouvrage en alpaga+plumette de La Droguerie, je n'ose imaginer le budget que cela représente!!

  25. noreply@blogger.com (Anonymous) dit :

    Même avis que ACT. A Strasbourg, les vendeuses ne sont pas aimables; quand on leur demande un renseignement, on a vraiment l'impression d'être des moins que rien. Les laines sont chères et maintenant on traine aussi bien et moins chère sur Internet (je pense à Babyalpaga et à Laines et tricot). Par contre, j'aime bien certain de leur modèles, domage qu'ils ne vendent pas les fiches seules (a strasbourg, il faut acheter la laine pour avoir la fiche). Et puis ici on a La Grange à laine

  26. noreply@blogger.com (charlotte) dit :

    Bonjour,

    ben moi je sais pas si mon avis ne sera pas hors sujet, mais la droguerie, je ne connais que par vous, knitspirit ou ravely, surtout pour ce fameux mélange, le modéle de la capeline me plaisait beaucoup, je suis allée sur le blog, aïe, décevant, pas de ventes, et le plus proche de chez moi est sur Lille, je dois y aller bientôt, j'espére ne pas être déçue, près de chez moi j'ai une boutique Phildar, où la vendeuse est chaleureuse et donne beaucoup d'explications aux clientes.
    C'est ce genre d'ambiance que je privilégie.

  27. noreply@blogger.com (lutin) dit :

    La droguerie, fut un temps, j'adorais, et encore aujourd'hui certains modèles que je vois fleurir dans les blogs ou autre me font craquer.

    Pour limiter et minimiser l'attente, maintenant que j'ai quelques livres de chez eux, je leur téléphone en leur disant ce que je veux exactement et je peux passer le prendre directement à la caisse, et ça c'est cool.

    Pour d'éventuelles questions, des soucis sur des patrons ou juste des trucs techniques, je pense qu'on doit pouvoir y passer en journée, les vendeuses pour le coup s'y connaissent, mais quand elles sont entourées de 50personnes qui attendent, c'est même pas la peine d'y penser…

    niveau prix, je trouve ça cher en fait, pas très cher mais cher

    A chaque fois que j'y vais par contre je trouve forcement un petit modèle pour moi :-)

    En gros j'aime bien les produits de la droguerie, mais ce n'est pas un magasin dans lequel je prends plaisir à flaner, à découvrir de nouvelle chose, car si ils ont régulièrement de nouveaux modèles, les laines et couleurs varient peu

  28. noreply@blogger.com (Camille) dit :

    La première fois (il y a 5/6ans), c'était pour un galon de robe médiévale, introuvable ailleurs (donc plutôt contente). J'y retourne seulement depuis quelque temps pour la laine : l'alpaga plumette est superbe. A Paris, l'attente et l'accueil sont variables (du très bon à très limite). A Lyon, c'est beaucoup plus à taille humaine déjà. J'aime pas trop le côté hype non plus, genre "si tu tricotes pas LD, tu n'es rien !". Je n'aime pas trop leur tendance à mettre de la plumette partout pour faire vendre (cf. le dernier en date lin plumette un peu étrange)! Les prix sont un peu occultes (j'ai remarqué des erreurs parfois, genre 5 euros le mètre de biais liberty au lieu de 2 ou 3). Il y a souvent des petites erreurs dans les modèles (quand on débute, je pense que c'est un peu rédhibitoire). Il y a de bons et de mauvais côtés. Conclusion : j'y vais raisonnablement et je m'approvisionne aussi ailleurs.

  29. noreply@blogger.com (Petit Bruit) dit :

    J'ai pas mal fréquenté leur magasin sur Bordeaux, et les vendeuses sont sympas et de bon conseil. Il y en a une, plus spécialisée tricot, qui adapte les modèles dans d'autres laines de la droguerie si on le désire (oui, moi, le mélange alpaga/plumette, je le supporte pas, ça piiiiiiiique!!!).
    J'ai l'impression que l'ambiance diffère d'un magasin à l'autre!!! Mais à Bordeaux, rien à redire!

    Niveau qualité de laine, rien à redire. J'ai une préférence pour la surnaturelle, qui est très douce et plus abordable.

    Niveau modèles et patrons, là, j'avoue que ça pêche un peu. Les tailles sont souvent approximatives.

    Niveau influence blogo : là aussi le marketing est bien mené! On a quelques blogueuses qui tricotent leurs modèles, adaptent les patrons les plus en vue du moment dans leurs laines (genre ishbel par ex), et là c'est la blogo qui s'enflamme et on voit fleurir les clones un peu partout.

    Donc pour moi, la Droguerie c'est sympa, j'aime leurs laines mais je n'en achète plus…et surtout leur marketing via la blogo m'exaspère un peu!!!

  30. noreply@blogger.com (Agnès) dit :

    Hello,
    Je vais être directe. La Droguerie ne vaut plus la peine de se déplacer.
    J'ai connu la Droguerie alors qu'il n'y avait que le magasin de Paris. A cette époque, les fils qui étaient vendus chez eux étaient difficiles à trouver ailleurs (ils n'avaient par contre pas d'alpaga, bambou etc), il y avait un bon rapport qualité prix et surtout, c'était un endroit chaleureux avec des vendeuses sympas.

    Maintenant, tout d'abord au niveau du poste qualité / prix, on trouve la même chose ailleurs à des prix plus intéressants et voir une meilleure qualité.

    Le côté chaleureux de la boutique a complètement disparu, les vendeuses sont aimables comme des portes de prisons.

    Cela fait trois fois que j'y vais, et que je ressors sans aucun achat, car j'en ai marre d'attendre des heures, que quelquefois on me prenne pour une idiote quand je demande la longueur de fil d'un écheveau (et oui, je travaille à la longueur de fil!!!).

    Maintenant, grâce à de nouvelles boutiques apparues physiquement ou le net, nous avons accès à beaucoup de jolies fibres.

    De plus, je suis d'accord avec Dame KnitSpirit, leurs modèles sont très mal expliqués (la longueur de fil n'est jamais donnée – il paraît selon une de mes sources, ce serait pour éviter toute substitution de fils autres), et je pense qu'une tricoteuse non expérimentée peut avoir du mal à s'en sortir si elle n'a pas d'aide.

    La seule chose valable reste peut être le grand choix de boutons et de biais (et encore !!! on peut aussi en trouver ailleurs).

    Je sais, qu'ils ont perdus beaucoup de leurs anciennes clientes qui ne supportent plus leur façon de faire. La Droguerie est devenue une boîte à touristes.

    Donc, je me méfierai, car avec le nombre croissant des mécontentes, le succès peut aussi vite chuter!!! Maintenant, grâce à Internet, nous avons accès à un tas de fils, que nous n'osions pas imager avant.

    C'est dommage, mais c'est la vérité à mon sens.

  31. noreply@blogger.com (Marie) dit :

    Mi-figue, mi-raisin pour La Droguerie.
    Les couleurs sont sublimes, c'est indéniable, la présentation en magasin les met bien en valeur d'ailleurs.
    Les prix exorbitants pratiqués sont un frein indéniable et j'ajouterais que l'absence de transparence des prix ne doit pas aider à vendre. Pourquoi n'y a-t-il pas les prix sur le blog (oui, moi aussi j'ai le droit de poser des questions, il n'y a pas que toi Gaëlle ;-)) ? À quoi bon devoir toujours demander un devis pour telle ou telle babiole, puisqu'en plus le devis n'est pas retourné, détaillé ?
    Je ne comprends pas comment on peut faire du commerce sans jamais communiquer sur les prix ouvertement.
    Car les prix, comparativement à d'autres produits strictement identiques (je compare à de l'alpaga que l'on peut trouver en Amérique du Sud), sont très très chers.

    Il m'est arrivé d'aller dans le magasin de Paris, d'attendre 30 mn, en n'osant pas bouger de la file d'attente pour ne pas perdre mon tour, face à des clientes peu scrupuleuses, de demander 30g d'alpaga pour finir un gilet et une fois rentrée de constater n'en avoir que 25. Grrr
    C'est très "empirique" parfois, et je n'aime pas le côté "chiche" qui fait que l'on se retrouve avec 0,95 m de biais quand on en a demandé (et payé) 1 mètre.

    Globalement, je trouve les ouvrages toujours trop "lâches" si on respecte les indications de tricotage et je n'aime pas l'aspect serpillère. Donc je prends au moins une demi-taille de moins.

    Certains modèles sont très jolis, d'autres assez quelconques par contre.

    Il y a donc à prendre et à laisser, mais je suis très mitigée.

  32. noreply@blogger.com (Meya) dit :

    Salut,
    De mon côté je fréquente la boutique de marseille et de lyon. Bientôt je vais à bordeaux, je la testerai ;)
    Dans les villes de province je trouve que l'accueil est super, très décontracté, déco bien sympa, pas mal de pelotes… Et les couleurs, my god!
    A Lyon, j'ai eu une fois une grande foule et je comprends que ca soit pas génial… Mais les filles de l'accueil restaient cool et souriantes, ouf. Surtout que j'étais là pour choisir de la laine et des aiguilles pour une amie très débutante… Quant à Marseille, jamais eu grand monde et elles finissent par me connaître à force de me voir ;)

    Côté fils, ceux que j'ai testé:
    – l'alpaga est à tomber,
    – le kaléido (bambou) est bien mais je le trouve trop "mou"
    – le coton se dédouble un peu et je pense pas m'en servir pour de gros trucs, c'est vite lourd.
    – la plumette, perso j'aime pas, c'est super chiant à défaire le mélange alpaga/plumette! et au final je trouve que ça fait pas de grande différence… Ptêt que je changerai d'avis plus tard, mais pour le moment pas convaincue du tout.

    Côté réputation, je pense que c'est surtout l'atmosphère et le choix de couleurs qui est récompensé. Après côté qualité, je n'ai pas encore de tests sur le long terme! Un peu cher quand même sur certains fils. Et surtout dommage qu'il y ait pas de vente en ligne! et ce qui a joué surtout, c'est le bouche à oreille et les blogs d'inconditionnelles qui donnent envie… (à croire qu'elles sont financées par la droguerie!) alors que parfois on trouve mieux ailleurs et surtout à des prix plus abordables…

    Côté patrons, si certains comme le GRR sont super simples et faciles à comprendre, d'autres sont soit trop succincts soit trop embrouillés.
    donc de ce côté c'est très variable, et c'est dommage. Dommage aussi qu'ils ne proposent pas encore de patrons sans couture, d'une pièce à part le GRR.
    Vlà ma (longue) réponse ;)

  33. noreply@blogger.com (corienga) dit :

    désolée, je ne connais pas!
    he sympa ta new bannière!

  34. noreply@blogger.com (Nadine) dit :

    J'ai découvert La Droguerie il y a deux semaines seulement parce que j'habite Bruxelles et qu'on n'a pas ce magasin ici. En fait je suis allée au Bon Marché, où j'ai trouvé que les vendeuses étaient très sympas. Je voulais simplement acheter deux de leurs livres, donc je ne peux pas encore commenter sur la justesse des explications.

    Leur site internet gagnerait à être amélioré,il est même très nul pour un site de ce genre. On est pratiquement obligées d'aller dans une de leurs boutiques, ce qui n'est vraiment pas pratique quand on habite loin comme moi. De ce fait ils perdent à mon avis beaucoup de clientes qui commanderaient chez eux si c'était possible. Mais bon, il n'y a pas que La Droguerie sur internet, au contraire, donc trouver de la chouette laine n'est vraiment pas un problème.

    • Marianne Lallouette dit :

      Il existe un magasin tout près de l’hôtel de ville de St-Gilles qui vend tous les produits de « la droguerie » son nom commence par « kal… »

      • Durou dit :

        elle se trouve où la boutique qui vend les produits de la Droguerie
        ? font-ils des prix plus attractifs notamment en laine
        merci d’avance pour la réponse

  35. noreply@blogger.com (Gwen) dit :

    La Droguerie, j'y suis allée il y a quelques années.
    Plusieurs fois, à des jours et des heures différents (en me disant: peut-être que c'est parce qu'on est samedi/l'après-midi/mercredi/un matin particulier que c'est aussi blindé?)

    L'accueil a toujours été extrêmement froid et l'attente, interminable.
    Les prix étaient élevés par rapport à ce que je pouvais trouver en fouillant sur internet.

    Bref, je trouvais la boutique attrayante avec tous ces fils, ces boutons, ces couleurs, ce bois… mais être aussi mal reçue et servie et ce, uniquement pour profiter d'un joli lieu, j'ai dit "non" ^^

    Depuis pour les jolis boutons, je cherche surtout sur Etsy.
    Pour la laine et les modèles (gloire à ma mère qui tricote toutes mes envies en attendant que mon niveau en tricot s'améliore), je fouine beaucoup sur internet (comme la plupart des knit addicted, non? :) )

  36. noreply@blogger.com (Am') dit :

    absolument aucun avis sur la question.
    jamais eu de fil la droguerie entre mes mains, jamais eu de bouquins ni de patrons, la 1ère boutique est à 2h de chez moi, bref, heureusement que je suis là pour faire avancer le débat ! :-D

    mais de rien, ce fut un plaisir, si t'as d'autres questions, t'hésites pas à demander, hein.

  37. noreply@blogger.com (kat de cheapbutchic) dit :

    Pour le magasin en ligne je pense que c'est du à un probleme de partage du territoire… Toutes les boutiques etant en franchise , un magasin online serait un concurrent à chaque petit chef d'entreprise qui gere sa boutique.
    (En ce moment je me renseigne car cette franchise m'interresse en fait…)
    Donc bon vous comprendrez que j'apprecie beaucoup cette boutique. Je la trouve très belle, les vendeuses lyonnaises sont plutot sympas et l'attente est correcte.
    Après je n'achete pas forcement mes laines là bas, je debute en tricot et j'ai peur de gacher de la laine un peu chere …

  38. noreply@blogger.com (evelyne) dit :

    Strasbourgeoise moi aussi. Je suis allée une fois à La Droguerie, parce que toutes les personnes qui en parlaient en disaient du mal ! J'ai voulu voir par moi-même. J'ai vu. Je n'y retournerai pas. Comment sélectionnent-t-ils leur personnel ? Comment le payent-ils ? C'est sûr que si les filles sont payées au lance-pierre, elles ne risquent pas de faire les efforts qu'on attend dans ce type de boutique. J'ai juste acheté qq charms. C'est cher. Mais au moins j'ai eu le temps de farfouiner, j'étais la seule cliente, mais je devais être transparente ! En province au moins, ça va durer moins que ça a duré … on peut être snob mais faut pas pousser !
    Je ne connaissais pas la Grange à Laines, merci les Alsacottes ! Mais à l'endroit indiqué par Google Maps, je connaissais un restaurant … Faudra que j'aille voir un de ces jours (je suis sur Stras).

  39. noreply@blogger.com (Saperlipopette !) dit :

    Je partage entièrement l'avis d'Agnès. La Droguerie version canal historique c'était autre chose que celle de maintenant. Aujourd'hui, des vendeuses mal aimables donnent le sentiment de nous faire l'aumône de nous parler quand, par extraordinaire, on réussit à en approcher une. La boutique est très mal agencée et la cohue m'insupporte. Je comprends qu'une tricoteuse débutante soit dérangée.
    Côté fil et prix, on trouve effectivement bien mieux ailleurs et notamment sur des boutiques en ligne.
    Côté explications, j'avoue n'avoir jamais eu de problèmes avec elles car j'ai sous la main ma mère qui est du genre à tricoter du jacquard sans regarder tout discutant et qui à la simple lecture des caractéristiques de la laine traduit le nombre de pelotes. Sans elle, j'aurais pédalé quelques fois.
    J'avoue quand même un penchant certain pour leurs modèles (je ne peux pas m'empêcher d'acheter leurs très coûteux catalogues !) mais je reconnais que c'est de la nostalgie et encore de la nostalgie. Celles qui lisaient 100 idées comprendront.
    Je fais un tour dans la boutique quand je passe à proximité mais je n'y ai rien acheté depuis longtemps (j'ai même acheté leurs catalogues ailleurs !). Par contre, je conseille la boutique de matériel cuilinaire un petit plus loin. On y trouve tout !

  40. noreply@blogger.com (charlotte) dit :

    Quand je lis tout ça, et que je souhaite juste le modéle de la capeline, je crois que je vais aller faire mon marché sur ravelry pour trouver son pendant, mais j'irai quand même à Lille pour le shopping ^^

  41. noreply@blogger.com (Emmanuelle) dit :

    Je ne connais la Droguerie que par son blog, ses publications et le groupe sur Ravelry.
    Etant loin de toutes boutiques et comme il est impossible de commander par internet, je ne connais pas les fils…
    Mais grâce au groupe sur Ravelry où souvent les infos sont très intéressantes je me suis lancée dans des projets tricot mais avec d'autres laines.
    J'avoue qu'internet m'a permis de découvrir d'autres qualités de laine qui ont l'avantage d'être commandables !!! Mais rien ne vaut le toucher de la matière ! Il faut donc faire quelques fois des kilomètres pour découvrir des laines… L'aventure et le tricot, histoire d'un mariage impropable…

  42. noreply@blogger.com (Lamu) dit :

    En tant que Suisse, je n'ai découvert La Droguerie que récemment avec une amie en partant en vadrouille à Lyon. Notre mission: de l'Alpaga!!!
    Arrivée sur place (étonnement, on a trouvé du premier coup!)on a découvert une boutique sympatique avec des vendeuses serviables et disponibles. Certes on a du un peu attendre mais bon, je temps que quelqu'un vienne s'occuper de nous, on avait pas encore fait notre choix ;-)

    J'ai été étonnée en bien par le nombre de vendeuses dans le magasin.

    Le fait d'attendre est à mon avis inévitable dans un magasin comme ca. Lorsqu'on choisi une laine, les vendeuses nous la bobinent avec la quantité demandée ce qui prend quand même un minimum de temps. Ce qui nous évite aussi d'avoir des noeuds ou raccords tout au long de notre ouvrage….

    Attendre est un mal nécéssaire…

    De nos jours tout le monde est toujours pressé et veut tout avoir tout de suite….Mais s'impatienter 30 minutes pour un tricot qui prendra peut être des mois, c'est un peu paradoxal non ;-) ?

  43. noreply@blogger.com (annouchka) dit :

    Je n'y suis allée qu'une fois, juste pour voir (je ne suis pas créative dans l'âme, mais je passais devant alors…)
    J'ai pas aimé l'ambiance, j'ai trouvé l'atmosphère très froide, la boutique très sombre (voire limite glauque), ça manque vraiment de gaieté et ça ne donne pas du tout envie d'acheter !
    Après, peut-être que les spécialistes et les filles qui cousent, tricotent y trouvent leur bonheur, vu le succès de la Droguerie !

  44. noreply@blogger.com (Ariane) dit :

    Pour Nadine, la plupart des fils de la Droguerie sont en vente à Bruxelles, chez Kaléïdoscope, ou à Anvers, chez Julija.
    Je trouve que leurs fils sont très doux, les couleurs sont à tomber mais ils sont un peu chers.
    A part ça, je fréquente pas beaucoup les boutiques françaises depuis qu'ils sont en vente en Belgique.
    J'aime bien leurs modèles, mais pas au point de ne jurer que par ça, il y a également beaucoup de belles choses ailleurs.

  45. noreply@blogger.com (Zoé Marsault) dit :

    Aaaahhhhh, la droguerie!

    C'est pour moi une véritable "madeleine"
    J'y accompagnais ma mère, quand j'étais enfant, et me souviens que déjà à l'époque les bocaux de perles (comme des bonbons) et les gallons me faisaient tourner la tête!
    Aller à la droguerie le mercredi matin, c'était l'aventure, et la garantie d'un mercredi placé sous le signe de la découverte, et de l'initiation aux "bidouillages" en tout genre, entre filles…

    Depuis, la droguerie a certes changée, malheureusement victime de son succès (les attentes y sont effectivement infernales)

    Mais les vendeuses y sont encore d'une patience d'ange et prennent vraiment le temps, malgré la "foule" : d'écouter, de conseiller, de rire aussi…

    Il y a également un vrai "effort" de renouvellement, et toujours, TOUJOURS, placé sous le signe du "bon gout", ce qui n'est pas toujours le cas dans l'univers des loisirs créatifs…

    Les patrons sont tops (c'est toujours, en ce qui me concerne, une véritable torture, tant TOUT fait envie), et leur laines, aux coloris tous plus beaux les uns que les autres, sont un véritable plaisir à travailler.

    Pour conclure, certes la droguerie est devenue un peu "concept", certes les prix y sont élevés, mais pour moi, c'est toujours avec plaisir (voir excitation) que j'y fait une "descente / hold-up" de temps en temps, ne serait-ce que pour m'en mettre pleins les mirettes !
    La droguerie, c'est mon petit plaisir coupable, qui me replonge en enfance…

    D'ailleurs, d'en avoir tant parlé, là, je n'y tiens plus, c'est décidé, j'y fais un saut cet après midi !

  46. noreply@blogger.com (Agnès) dit :

    J'écris de nouveau un commentaire et c'est pour répondre à Lamu. Ce n'est pas tant le fait d'attendre qui est gênant mais c'est l'accueil qui est plus que décevant.

    Le fait qu'il hésite de parler de longueur de fils pour qu'une substitution soit plus difficile me dégoute aussi.

    Quant à la boutique lyonnaise, je crois qu'elle est assez réputée pour l'amabilité de ses vendeuses et je pense que je vais aller la tester, car vraiment la boutique parisienne je n'en peux plus.

    J'habite à Vichy donc je me trouve à 45km de Clermont-Ferrand, et il y a à Clermont la boutique Aniline qui étaiet anciennement la Droguerie. Elle continue à vendre certains de leurs fils, mais à quitté l'enseigne en m'expliquant très poliment que l'enseigne la Droguerie avait des objectifs très contraignants.

    Pour les beaux fils, sinon, j'ai la chance de n'être pas très loin des Filatures Fonty (Rougnant dans la Creuse), et j'y vais le mercredi après-midi pour acheter au magasin d'usine et ça vaut la peine. D'ailleurs, on peut visiter leur filature lors du weekend international de la laine qui a lieu tous les ans à Feletin et c'est du 100 % français !!!

  47. noreply@blogger.com (Céline // Douce Mise en Scène) dit :

    Je viens de lire tous les commentaires et je dois dire que mon avis est assez mitigé concernant la Droguerie.

    Premièrement:
    J'ai repris le tricot il y a deux ans car je bavais devant certains modèles et puis la blogo aidant, c'est vrai qu'il est très tentant lorsque l'on voit par ci par là certains modèles plébiscités avec autant d'engouement.
    Sans oublier que je suis abonnée à MCI et donc le lavage de cerveau est régulièrement mis en place.
    Je ne connaissais LD que par la blogo et MCI sans n'avoir jamais mis un pieds dans un magasin.

    Je suis allé une fois à celui de Marseille et bien qu'il y avait du monde ce jour là, la vendeuse a été adorable avec moi. J'avais envie de tricoter à nouveau et elle a donc pris le temps de me montrer à nouveau les bases, etc. Je suis ressortie avec de quoi faire une écharpe!
    Le point négatif est que je n'ai jamais su qu'elle était la laine que j'avais acheté.

    J'ai eu l'occasion d'aller à celui de Toulouse, il était bondé, les vendeuses pas très aimables mais bon c'était la fin de la journée je ne me suis pas vraiment posé de questions, j'ai été indulgente en me disant que la fatigue devait en être la cause. Par contre, je n'ai même pas eu l'envie de flâner et j'ai juste pris un livre.

    Celui de Lyon est vraiment agréable puisqu'il y spacieux, par contre, je dois dire qu'une des vendeuses n'est pas du tout aimable et c'est là où je cite Joelle:
    "Puis toute cette laine pendue dans l'entrée c'est [très] joli mais pour la débutante que je suis je trouve ça assez intimidant genre ("mince, c'est pas en pelotes? mais COMMENT je fais moi avec ce fil en vrac, oh purée ça a l'air trop compliqué")"

    Pour moi, c'est pareil, je ne sais pas quels sont les différents types de laines et quand on voit l'exaspération sur le visage des vendeuses, ça ne peut que refroidir tout élan de communication et de curiosité.

    De plus, j'habite à Grenoble donc si je veux aller en magasin, le plus proche est celui de Lyon.

    Bref, tout çà m'amène à la vente sur internet:
    oui, moi aussi je trouve que leur marche à suivre est complètement désuète. A quoi ça sert d'imprimer une feuille de devis, la remplir, la renvoyer, etc ou de passer commande par téléphone (je suis timide et empotée, faut pas l'oublier) ?!?
    C'est nul qu'il n'y ait aucun prix, il n'y a aucun moyen de comparer. Donc, en ce qui me concerne, non, je n'achète pas de cette manière là, je pense que j'aurai toujours l'impression de me faire arnaquer.
    Et pourtant, les biais me font drôlement envie!

    Pour en revenir à la laine, étant à moitié débutante, je ne sais pas du tout choisir et donc pour ce qui est des prix je suis incapable de savoir si c'est cher ou pas, rapport qualité/prix.
    Pour l'instant je n'utilise que de la "laine" Phildar et je ne suis pas convaincue par la qualité. J'aimerai pouvoir tricoter des choses toutes douces et résistantes.

    Finalement, pour moi, la Droguerie est un monde inaccessible car je n'y comprends rien et qu'il n'y a pas assez de transparence au niveau des prix bien que leurs biais et liberty me font très envie. Et ce n'est pas le trajet Grenoble-Lyon qui pose problème.
    Non, je souhaiterai juste un mode d'emploi !!

    Voilà GaËlle, j'espère que ça réponds à tes questions.

  48. noreply@blogger.com (jlutringer) dit :

    J'habite à 200m de la boutique parisienne, et du coup, j'y passe très régulièrement… mais cela relève vraiment de l'acharnement, car 9 fois sur 10, je ressors bredouille (l'attente est infernale !!!).
    Il y a même eu une fois où j'ai attendu près d'une heure avec ma poussette pour… rien, parce que certaines ventes prennent des plombes.

    En fait, le gros problème c'est que c'est un ENORME BORDEL en terme d'organisation : on ne sait pas où attendre, à qui s'adresser, alors c'est à celle qui aura le moins de scrupule à passer devant tout le monde et attraper au vol une vendeuse pour se faire servir. Je déteste ça personnellement.
    Pour les débutantes, je suis convaincue que c'est l'enfer, quasi aucune chance de se laisser tenter.
    Les prix affichés sont au poids (je défie quiconque de pouvoir faire une approximation du prix d'un modèle !!!), on ne sait donc jamais à combien va revenir sa commande avant de la voir déposée à la caisse par la vendeuse (et là, c'est un peu difficile de dire ah ben non… 40 euros pour ce petit gilet, finalement…)

    Tout ça c'est bien dommage, parce qu'ils ont de très jolis modèles (si, si, à force d'y passer des dizaines de fois j'ai bien dû acheter 3x) et l'avantage de se faire préparer sa pelote, c'est qu'il y a très peu de raccords de fils à faire (voire aucun).

    En revanche, il est vrai que les modèles sont expliqués de manière assez… réductrice. Là, j'ai commencé un gilet et dans 5 cm j'arrive à une étape à laquelle je n'ai RIEN compris. Il me restera à retourner faire la queue 2 heures pour me faire – peut-etre – expliquer comment ca marche. M'enfin… Phildar c'est parfois un peu la même chose, c'est peut-etre moi qui suis neuneu.

  49. C'est vrai que la première fois à la Droguerie, c'est super intimidant, encore plus quand on est débutant. On ne sait pas si on doit se servir ou si on doit demander. Il n'y a que très peu information sur les laines et on n'a aucune idée de la taille des aiguilles à utiliser ou si elles se lavent en machine. Mais ici à Nice, c'est soit la Droguerie soit Phildar, pas d'autre choix (à moins de commander), donc on prend son courage à deux mains, on demande aux vendeuses (plus ou moins sourirantes).
    Le large choix de la Droguerie en fait un paradis!! J'y passe des heures à rêver devant les laines et les bijoux, à imaginer mes créations sur les bancs en attendant que les vendeuses pelotent pour moi. J'essaye toujours d'y aller quand il n'y a pas grand monde, genre le soir après le travail.
    Quand il a trop de monde, j'abandonne ou je bouquine les catalogues, car c'est souvent le bordel pour faire la queue. Elles nous disent "Faites la queue au comptoir" mais lequel??? Je dois faire la queue au comptoir bijoux pour avoir de la laine, ce n'est pas super logique.
    Ma première fois, j'étais super quiche, totalement perdue par le fait qu'on ne puisse pas se servir. D'ailleurs je crois n'avoir rien acheté cette fois ci, car il fallait que je revoie totalement ma façon d'acheter de la laine (comment je fais pour faire une comparaison/assortiment de couleur avec la laine qui se trouve à 10 mètres de là??? Et combien de grammes il me faut quand je veux 200m?) Comme certaines laines se trouvent derrière les comptoirs, je ne savais pas si je pouvais les toucher ou pas. Une fois, je voulais choisir en même temps une laine et des boutons assortis, ben elles n'ont pas voulu que je me balader dans la boutique (quasi vide) avec l'échantillon d'alpaga jusqu'aux boutons.
    Mais après, on s'y habitue. Quand je n'ai pas la patience de commander une laine pour un projet, hop, j'y fais un tour :D
    Le seul gros point noir et qui est vraiment ennuyant, c'est de ne pas avoir de récapitulatif de ce qu'on a acheté, comme le nom de la laine et sa nuance. Si on ne se le note pas en boutique, on est totalement perdu à la maison!! Bonjour pour se souvenir si cette pelote c'est du lin et celle-ci du coton.

    Pour les modèles, j'en ai jamais fais, et je n'arrive pas à trouver un catalogue contenant plus de 2 modèles qui me plaisent.

  50. noreply@blogger.com (Lucile) dit :

    Pardon Gaëlle, j'envoie encore un commentaire, tu me dis quand t'en as marre. le sujet m'intéresse beaucoup et Marie a raison: je pèse les bobines achetées et chaque fois le poids est inférieur à celui payé; c'est inadmissible. du coup j'ai pesé des pelotes achetées ailleurs qui sont conformes au gramme près à celui annoncé sur l'étiquette.
    Ceci vient donc modérer mon enthousiasme global sur la Droguerie. Allez les gars c'est minable, reprenez-vous !

  51. J'ai un (gros) truc à ajouter concernant la vente en ligne.

    Mettre en place une boutique sur Internet, c'est pas trop un problème, maintenant quasiment n'importe qui peut le faire. Si on veut un truc simple de base, c'est vite fait. Si on veut des fonctions particulières ça se fait moins vite, mais ça se fait quand même.
    Par contre, la faire tourner est un boulot (voire *des* boulots) à temps plein. En vrac et sans exhaustivité, il faut savoir : suivre son stock, résoudre les problèmes techniques qui ne manquent pas d'arriver, savoir aider la clientèle qui s'en sort parfois pas bien avec l'outil informatique, gérer les expéditions, rédiger correctement une fiche produit (rien que ce point-là est un métier en soi), faire l'animation saisonnière (promos, soldes, Noël, …)

    Bref, c'est pas le genre de truc qu'on peut faire à la va-vite parce que c'est à la mode, ça se réfléchit.

  52. noreply@blogger.com (Dgirl) dit :

    alors j'ai un peu lu les commentaires et je crois que j'ai du avoir de la chance car à celle de strasbourg j'ai été bien accueilli et bien conseillé

    j'ai acheté de la laine une fois, je ne l'ai pas encore testé donc je ne peux pas dire
    c'est vrai que j'ai l'habitude d'en acheter ailleurs (mais je ne connaissais pas la grange à laine, faut que j'y fasse un tour) pas mal en allemagne aussi

    pour les tricots j'aime beaucoup leur modèles (j'ai 2 livres, cela evite de devoir acheter la laine à chaque fois)
    pour les tailles pour ma fille j'ai eu le cas trop petit ou un peu trop grand (pour le trop grand c'est ma faute j'ai pas fais d'échantillon)
    par contre moi en adulte j'ai trouvé que ça taillait vraiment grand et pourtant je ne suis pas du genre filiforme

    mais bon je ne crache pas dans la soupe c'est vrai qu'ils ont de jolies choses, disons qu'il faut faire la part des choses et pas forcement tout acheter la bas

    j'y retournerai surement y faire des tours quand je serai sur strabourg mais ce n'est pas forcement mon endroit préféré pour m'approvisionner

  53. noreply@blogger.com (Louloute) dit :

    Moi je connais la Droguerie via le Marie Claire Idées.

    J'habite à Toulouse et j'ai du y aller quelques fois.

    J'aime beaucoup leur laine, plutôt douce et la variété de coloris. Les patrons ne sont pas toujours évidents mais au moins ça pousse à chercher.
    Toutes les vendeuses qui m'ont servies ont été adorables (mais y'a un turn over d'enfer là bas dites donc !)

    L'attente peut être infernale (perso, je conseille le créneau de l'ouverture le samedi matin, ou alors entre 12 et 14h). Mais ce qui me bloque surtout c'est le prix.

    Alors j'y vais surtout pour les boutons.

    Dommage.

  54. noreply@blogger.com (Myriam) dit :

    Habitant la Belgique je connais celle de Lille et de Paris! A Lille que de suffisance chez les vendeuses et un manque d'amabilité.A Paris…trop de monde et limite amabilité également…les modèles…bof bof….les prix….bien trop élevés!!! Qu'on leur dise!!!!

  55. noreply@blogger.com (SAMsara) dit :

    Je suis surprise des critiques sur les modèles. La droguerie m'a permis de me remettre au tricot. Pure débutant, j'ai suivie les indications et le GRR est tombé des aiguilles sans problèmes. Ne connaissant pas tous les points je cherche sur internet la vidéo qui va bien pour être sûre et je tricote ! Il y a eu des boléros en bambous depuis et des capelines que ma copine adore, bref pour une vraie débutante qui a un peu de logique les modèles simples ne posent pas de problèmes à mon avis.
    La qualité de la laine est peut être un peu trop lâche alpaga/plumette du coup le modèle est un peu grand mais la laine reste très douce a tricoter.
    Moi je prend que ce qui m'intéresse à la droguerie et le côté "petites poules qui courent chercher le dernier modèle" me tape sur les nerfs mais les modèles restent pour moi contemporain, alors que BDF et Phildar sont pour moi assez ringard et pour le coup incompréhensible ! C'est une affaire de goût donc ça se discute à l'infini ; )
    Pour les boutiques, a chaque fois que je me balade en france mon mari me demande : "alors il y a la droguerie ou on va ?!!" Et du coup j'ai visité : Marseille (top, sympa, disponible), Lyon (bof, j'attends toujours qu'on me rappel pour une laine depuis noël !!), Toulouse (sympa, disponible et rigolotte, la seule qui m'a marqué les ref des couleurs et laines), Nantes (j'ai juste pris un livre et du liberty donc rien a dire! )
    par contre il y a souvent des ruptures et quand on est loin de la boutique c'est frustrant !
    Voila je crois qu'il faut prendre ce qui est bien et laisser le reste tout simplement !

  56. noreply@blogger.com (Agnès) dit :

    Je pense au commentaire de Lucile à propos de la vente au poids et que généralement le poids est inférieur à celui annoncé.

    Plusieurs fois, j'ai demandé le métrage de tel ou tel écheveau afin de savoir combien j'en avais besoin et aussi de pouvoir contrôler, et très souvent, j'ai eu du mal à avoir la réponse.

    Sur mon blog, j'ai deux liens d'ailleurs à propos du métrage de leurs fils afin de pouvoir substituer le fil si nécessaire.

    Quant au blog et à la vente internet, il est vrai que cela est difficile, car je pense qu'il devra être rattaché à une certaine boutique du moins pour le stocks. D'ailleurs, ils donnent un numéro pour éventuellement préparer des commandes et n'est ce pas rattaché au magasin de Paris ???

    Bon je vais déjeuner.

  57. noreply@blogger.com (Anonymous) dit :

    Je vais à la Droguerie depuis que j'ai 5ans…A lyon la boutique a changée il y a environ 10ans (et s'appelle depuis La marchande de couleurs…).
    Les vendeuses sont sympa généralement, en ce moment il y a pas mal de nouvelles qui sont parfois moins sympa (le stress ?)

    Pour les modeles ils ne sont pas offert avec la laine sauf que comme les tickets sont manuscrits on ne voit pas le 1€50 du modele…

    Pour la longueur de laine non-inscrite sur les fiches celà ne vient pas spécialement de la droguerie… chez Phildar, ou bouton d'or ou tout autre catalogue français on a le nombre de pelotes et pas le metrage ! (et parfois on n'utilise que 2m d'une pelote…)

    les fiches ont souvent des boulettes et tailles bizzarement… je pense que les modeles ne sont pas spécialement pour les débutantes meme si ils sont simple car ils sont souvent très large et pas spécialement long, certains taille large et d'autre non….

    Pour la qualité des fils mieux vaut eviter le lavage machine pour la laine et l'alapaga(meme sur programme laine, et attention si le mélange est supernat/alpaga ça feutre et bouloche meme en lavage main…)par contre le coton est tout épreuve !
    La surnat nouvelle qualité va arriver , il faut que je la teste car l'ancienne grattait dixit mes monstres…

    Pour l'amiance bobo c'est la mode qui veut ça car en 30ans , à part l'emplacement rien n'a changé…c'est toujours un monde merveilleux… meme si comme tout monde merveilleux il a quelques défault…

  58. noreply@blogger.com (Pascale la p'tite lainière qui a viré à l'ouest) dit :

    J'ai connu la Droguerie de Paris à ses débuts, j'avais à l'époque un budget très réduit, et j'ai ressenti un "mépris" pour mes modestes demandes, alors que justement, c'est le concept de la boutique de vendre à 'unité, même une perle ou un bouton…Le manque d'amabilité et le défaut d'organisation m'ont dissuadée d'y remettre les pieds… J'ai toujours cherché ( et trouvé) des alternatives pour faire les jolis modèles parus à l'époque dans Marie-claire idées…Par contre , je leur dois une chose: L'envie de faire une " mini-droguerie", avec des beaux fils moins chers ( il faut savoir que l'alpaga Droguerie a la même origine que celui de la Petite indienne, ce qui change , c'est le prix, leur marge, énorme,c'est le cas aussi sur les produits style boutons, perles, etc…
    Toutes les boutiques font de bonnes marges sur ce genre de produits, mais pour moi, il y a des limites à ne pas franchir, à La Droguerie, c'est carrément indécent, mais tant qu'il y a des clientes, pourquoi se gêneraient-ils?
    Quant à leurs mélanges " à la mode", ça m'agace: On ne les a pas attendus pour mélanger les qualités, et ils n'ont rien inventé!Cela leur permet de faire croire ( en ne mettant pas les longueurs de fils, entre autre)qu'on ne peut pas remplacer par autre chose, alors que des alternatives bien moins onéreuses existent pour un aussi beau résultat! (je ne citerai personne pour ne pas faire de pub intempestive )
    Quant aux modèles , effectivement, en piochant dans les modèles 100 idées, ou certains catalogues des années 70/90, on trouve son bonheur, en se demandant qui copie sur qui…
    Que celles qui, comme moi il y a 15 ans, bavaient devant la vitrine sans pouvoir acheter se rassurent: il ya des solutions, des petites boutiques sympas, à Paris, en Province et sur le net, qui " démocratisent" les fils à tricoter soi-disant haut de gamme et donnent des trucs à celles qui veulent bien les entendre…

  59. noreply@blogger.com (Caro) dit :

    A mon tour d'ajouter mon petit grain de sel …
    Je fréquente le magasin de Paris, et oui, il y a du monde. C'est le plus pénible.
    Je suis toujours tombée sur des vendeuses charmantes, qui acceptent de me servir à la laine puis aux perles sans avoir à refaire la queue !
    Pour les modèles … à part les châles, écharpes … enfin, ce qui n'a pas besoin de taille et est ok, les modèles sont un peu du grand n'importe quoi ! Mon gilet à rang raccourci, j'ai dû le faire en taille M, en faisant la longueur en L et en agrandissant les manches … et en plus, le mélange alpaga – plumette bouloche à mort !!!!
    L'avantage pour la laine : toutes ces couleurs !!!! mais récemment, j'ai trouvé un site qui vend la laine Drops … beaucoup moins chère et de bien meilleure qualité ! L'équivalent de la plumette est une kid silk qui remplace bien avantageusement le mélange mohair/acrylique ! Les réalisations sont beaucoup plus belles, douces, mousseuses … bref, je n'arrive plus à lâcher mes aiguilles !
    Je continuerai quand même à aller à la Droguerie, au moins pour faire mes bijoux ! mais pour la laine … pas sûre …

  60. noreply@blogger.com (Angelubies) dit :

    Dans quoi nous lances-tu Gaëlle !! ;-)

    Je suis une adepte de la Droguerie, mais je reconnais aussi beaucoup d’inconvénients que vous avez cités. Je me rends compte que la blogo a contribué à leur succès et que sans internet, je n’aurai surement jamais mis les pieds là-bas.

    Il y a en effet toujours une attente interminable ! Mais je suis souvent tombée sur des vendeuses sympathiques et disposées à me conseiller. Je parle de la boutique parisienne.
    Pour pallier à l’attente, je passe souvent un coup de fil pour qu’on me prépare ce que je veux, et ensuite, j’ai juste à récupérer ma commande. Mais ça, c’est uniquement dans le cas, où on sait exactement ce qu’on veut. Souvent, je préfère aller en boutique pour voir les couleurs en vrai. J’aime bien regarder aussi leurs boutons, les bijoux… etc, c’est une vraie caverne d’Ali baba pour n’importe quelle créatrice !

    Pour la laine, ils ont un large choix de couleur, et le mélange Alpaga-Plumette offre un grand nombre de possibilités. Quand j’ai repris le tricot fin 2008, j’ai acheté un de leur livre (maintenant j’ai presque tous leurs livres) et les explications m’ont parues claires. J’ai même réalisé des moufles avec des torsades d’après leurs explications. Par contre, j’ai beaucoup plus de difficultés à décrypter les patrons de Phildar.

    Je suis d’accord sur le fait que leurs produits sont chers, et qu’on ne sait jamais réellement à combien nous revient un modèle. Si on ne note pas tout sur place, impossible de retrouver la référence, le prix au kilo etc… d’ailleurs après plus d’un an de fréquentation de La Droguerie, je ne sais toujours pas combien coute l’alpaga au kilo…

    Il est clair, qu’il y a un côté « élite » ou « cercle d’initiées », peut être malgré eux, genre il faut tricoter leur modèle, avec leur laine…

    Pour conclure, je continuerai à y aller, mais moins régulièrement et je ciblerai plus mes achats, plutôt que de laisser une frénésie de consommation incontrôlable m’envahir.

  61. noreply@blogger.com (Agnès) dit :

    Pour répondre au commentaire d'une tricoteuse à propos des longueurs de fil. Je ne tricote pas Phildar, me le métrage est donné sur les étiquettes des pelotes et dans les catalogues, donc facile de calculer. Idem pour Bouton d'Or. Par contre, comme la Droguerie revend du fil en écheveau et non étiqueté, c'est très difficile de savoir.

    Pour les correspondances de fils, j'ai deux liens que j'avais trouvés et qui peuvent être très utiles:

    http://storage.canalblog.com/69/79/544293/46536749.jpg

    et

    http://crealididom.unblog.fr/2009/11/20/reappro-et-petit-tuyo/

    Et voilà.

    Quant à la clientèle, il y en a deux, celle ancienne, qui ne se reconnaît plus dans les nouvelles valeurs de la Droguerie et les clientes plus récentes qui ne connaissent la Droguerie que comme elle est actuellement.

  62. noreply@blogger.com (Loulek) dit :

    Hello tout le monde!
    Je suis allée à celle de Paris puis Lyon et bon je dois dire que l'accueil ne m'a jamais vraiment paru très cordial. Les couleurs des laines sont superbes c'est vrai mais je les trouve chères!
    Un amie a fait un boléro taille 36 et en a eu pour 50 euros!
    Sur ravelry on trouve des modèles sympas ; des laines superbes et moins chères il en existe aussi alors La Droguerie c'est rarement pour moi.
    Et le plumetis ne me plaît pas car c'est du synthétique. Par contre leurs laines alpacas semblent superbes!

  63. noreply@blogger.com (kallou) dit :

    Pour la boutique à paris, le truc est d'y aller le matin et en semaine! Sinon il faut oublier!
    La qualité est extra mais il faut avouer que c'est assez cher. Pour la laine, je ne suis pas sure que le prix se justifie, on peut trouver aussi bien ailleurs pour moins cher. Par contre, niveau bijouterie, c'est clair que la qualité et l'originalité de leurs perles est là et qu'on a du mal à trouver ailleurs cette qualité!

  64. noreply@blogger.com (salidou) dit :

    Y a du pour et du contre pour La Droguerie !!!
    Je connais les boutiques de Paris et Nantes, et c'est qu'il y a toujours du monde, un peu décourageant mais on peut commander par téléphone et aller chercher sa commande en caisse directement, ou bien passer par le Trio (très pro). Ensuite je trouve dommage qu'il n'y ai pas de métrage de leur laine sur le site et en magasin (surement pour éviter de prendre des laines équivalentes ailleurs et moins cher)
    Par contre les laines sont de très bonnes qualité et je trouve que leurs patrons sont très bien expliqués même pour les débutantes !

  65. noreply@blogger.com (lalaquifeequoi) dit :

    Je n'aime pas le monde non plus mais j'ai la chance d'y aller a chaque fois quand il y a peu de monde.J'ai jamais vraiment attendu .
    J'adore les coloris d'alpaga qu'on ne trouve pas ailleurs et j'ai toujours eu de supers conseils pour association les laines et faire des bijoux.
    Et le choix quant aux boutons, a tomber.
    Autant de jolies choses dans un seul lieu çà fait rêver.
    Par contre, çà doit etre énervant d'attendre puisque pour chaque chose il faut faire la queue et je pense qu' y aller en sachant ce qu'on souhaite c'est beaucoup mieux.
    Quant aux modèles il y a de chouettes choses.

  66. noreply@blogger.com (lalaquifeequoi) dit :

    Samsara
    Tu as regardé les denriers catalogues Phildar et BDF?
    Ringards?
    Là j'suis pas d'accord ou alors je suis mega ringarde.
    Tiens Gaelle pour le prochain thème why niot Phildar??????

  67. noreply@blogger.com (lalaquifeequoi) dit :

    Oups, mon premier comm est pour la boutique de Paris.

  68. @toutes : merci, merci, merci pour votre participation, c'est vraiment génial !!

    @lalaquiféequoi : les grands esprits se rencontrent, j'ai préparé le débat de vendredi prochain il y a une demi-heure et le sujet sera "Le cas Phildar" !!!!

  69. noreply@blogger.com (tricot cuisine et blabla) dit :

    La Droguerie de Lille : Il y a toujours plein de monde, et jamais de vendeuse disponible. Je n'y suis allée que deux fois(pour acheter les catalogues) et effectivement on attend 300ans (et je déteste ça!)Je n'y ai jamais acheté de laine, j'ai un peu peur de me faire assassiner (le prix). Quand j'ai voulu faire deux modèles pour enfant, à chaque fois je me suis plantée… Je ne sais pas si ce sont leurs explications qui manquent de précision, ou alors la mise en page qui n'est pas à mon goût, mais immanquablement, je me vautre et je suis obligée de recommencer, et ça : c'est vraiment énervant!!

  70. noreply@blogger.com (ACT) dit :

    Pour Evelyne, la Strasbourgeoise comme moi.
    J'ai laissé mon mail à Gaêlle. On peut se donner rendez-vous quelque part et je lui montrerais où se trouve La Grange à Laine à Mittelhausbergen.
    C'est sur une petite place,l'entrée est une grande porte en bois, et la grange est au fond du jardin. possibilité de se garer à l'intérieur où il y a une demi-douzaine de places.
    C'est immense, il y a de tout à tous les prix.
    ACT

  71. noreply@blogger.com (Stéphanie) dit :

    Je n'ai jamais visité leurs boutiques, j'achète tout chez kaleidoscope à Bruxelles par correspondance qui vend entre autres les fils de la droguerie.
    J'adore leurs fils, leurs couleurs, leurs boutons et les modèles également.
    Par contre, une fois qu'on à acheté un livre, c'est facile de remplacer l'alpaga pluettte par de l'alpaga/kid silk drops, et moins cher.
    Leur site n'est aps pratique du tout, je rêve d'un vrai site de vente en ligne mais je peux toujours rêver …
    Par contre, il est pratique pour donner des idées de modèles, de couleurs et d'associations.
    Concernant leurs modèles, je els trouve assez basiques et faciles, je n'ai jamais eu de problème pour lire leurs modèles. Le seul problème c'est de rallonger chaque fois la longueur et faire u^ne taille en dessous en tout cas pour moi, mais avec phildar j'ai le meme probleme.

  72. noreply@blogger.com (cilou) dit :

    j'ai lu avec délectation tous les commentaires !
    Je connais les boutiques de strasbourg, lyon et marseille, où j'ai été plutôt bien accueillie, mais comme vous toutes, cette attente interminable m'aurait fait fuir si je n'avais pas eu d'autre choix que d'attendre. Hors de question pour moi d'acheter leur laine hors de prix, pour les modèles ils sont souvent jolis mais je suis toujours très étonnée du peu d'explications qu'ils donnent et j'imagine aisément les angoisses que peuvent ressentir les débutantes à l'énoncé d'un modèle !!!
    J'ai ouïe dire par une bloggeuse que la Dr°guerie ne fait aucun "cadeau" aux bloggeuses qui achètent à profusion et leur font de la pub sur leur blog… Il est vrai que certaines doivent y dépenser des fortunes…

  73. noreply@blogger.com (tricot cuisine et blabla) dit :

    Pour répondre à Charlotte, si tu es à Lille tu il y a La Lainière de Wazemmes à Lille (Wazemmes), elle a un choix énorme de laines, bon c'est moins chicos que La Droguerie et il y a souvent du monde, mais l'attente est largement moins longue qu'à La Droguerie, en effet ils sont mieux organisés et te donne souvent des conseils pour des laines de substitution

  74. noreply@blogger.com (Le Trio) dit :

    Ravies d'être un sujet d'étude ! Nous lèguerons nos corps à la science !!!
    Comme par hasard c'est une sponsorisée par la concurrence qui s'intéresse à nous, naïvement bien sûr et en toute innocence…
    Gaëlle Guerin au service de la "soft-calomnie"…
    Comment dit-on déjà ?
    La bave du crapaud…
    Tu es meilleure en tricot, garde plutôt cette spécialité.
    Le Trio

  75. @Le Trio : dommage que vous le preniez comme ça, j'avais juste envie d'en savoir plus. D'ailleurs, je pense que toutes les critiques sont bonnes à prendre positives comme négatives. Lorsque mes lectrices me critiquent, j'étudie toujours le sujet pour pouvoir m'améliorer.
    Je suis bien triste que vous le preniez si mal. Ce n'était vraiment pas le but.

  76. noreply@blogger.com (mel) dit :

    je prendrais bien un billet d'avion pour aller voir cette droguerie:-) vous avez piquer ma curiosité!!
    moi je suis Québecoise et laisser moi vous dire que nous somme loin d'avoir votre choix et ce, à cause de vos droguerie!!
    Des que je doit avoir quelque chose d'un peu spécial je doit commander via le net( pauvre ma mere qui n'avait pas ce systeme avant!).
    Exemple. Moi ,seulement pour m'acheter des aiguilles de laine(de bonne , je me suis acheter le kit knit pro) j'ai du commander. Aucun choix de broche par chez nous et ce , meme au magasin "soi -disant "spécialiser en trico.
    Je vous envie beaucoup.
    Chez nous ,on auras eu le magasin BOUCLAIR qui maintenant est devenu un magasin de déco.On a un fabricville..c'est plus spécialiser dans le tissus. si peut pour le tricot…si peut pour les breloque ect ect.
    Donc, moi qui suit fan de beaucoup de blogue européen, je vous envie a tout les fois que je vous lis et que je vois comme source d'achat la droguerie.
    comme si par chez nous , personne aime le tricot ,dans ma génération:-(
    oui, aujourd'hui je prendrais bien un billet d'avion pour aller vouos voir!!:-)

  77. … et le fin mot de l'histoire revient au Trio. Brillant.
    CQFD

  78. noreply@blogger.com (Angelubies) dit :

    @ Le Trio: Pourquoi répondre ainsi à Gaëlle ? elle a simplement raconté son expérience avec la Droguerie (ou non expérience), donné son point de vue et lancé un débat…

  79. noreply@blogger.com (wooly dev) dit :

    @ Mme Trio : votre réponse est à la hauteur de l'accueil de vos boutiques.
    prenez plutôt en compte les commentaires des lectrices du blog au lieu de frapper sur Gaelle qui est loin d'être un "fouine mxxxe". parlez de sponsoring….ou es le rapport?!?

    @ Gaelle : ce sujet aura permis à la droguerie de se faire une bonne pub gratuite!

  80. noreply@blogger.com (cococerise) dit :

    Je suis comme beaucoup ici, je suis souvent découragée par le monde dans la boutique parisienne ! Quand on a des horaires de bureau, on ne peut qu'y aller le samedi, et alors mieux vaut se lever de bonne heure…
    Je trouve aussi que l'organisation est très intimidante pour une novice. On ne sait pas où faire la queue, généralement il y en a plusieurs, une pour les boutons, pour la laine, les perles… mais si on a besoin de plusieurs choses ? On est un peu perdues.
    J'ai été une fois à la boutique du Bon Marché et c'était bien mieux pensé, avec un système de ticket numéroté. Certes, il y a un côté un peu administratif, mais au moins, on est sûre d'être servie dans l'ordre d'arrivée, et on peut flâner dans le magasin pendant que l'on patiente, ce qui permet aussi de gagner du temps avec la vendeuse.
    Par contre, je n'ai jamais acheté de laine ni tester les patrons, je ne me prononcerai donc pas là-dessus ^^

  81. noreply@blogger.com (magali) dit :

    J'ai pas eu le courage de lire tous les com ci-dessus, mais j'y reviendrai.
    Moi j'ai découvert la droguerie grâce aux blogs que je regarde régulièrement avec le fameux GRR. J'ai accroché, car étant débutante, je voulais tester un modèle sans couture ! Je suis donc allée à la boutique de Marseille et je suis tombée sous le charme… J'ai adoré l'ambiance, l'accueil (y'avait pas grand monde), le choix des couleurs et des matières, le concept de la laine à la demande, les classeurs de modèles… Bref, j'ai adoré ! C'est sur le passage en caisse fait un peu mal, mais j'aime les belles laines et, dites moi si je me trompe, celles-ci sont dans les prix moyens. Après je ne tricote pas que la droguerie, je fais du phildar ou des modèles trouvés sur le net, sur ravelry… mais je trouve souvent mon bonheur chez eux.
    La vente sur internet est possible, mais pas évidente c'est vrai. Il faut déjà connaitre leurs modèles pour demander un devis.
    Régulièrement on trouve des modèles sympas sur Marie Claire idées.
    J'ai réussi a trouvé des fils moins chers pour adapter l'alpaga plumette et du coup je fais certains de leur modèles avec.
    Ma dernière visite date d'hier et j'ai acheté du lin plumette. Je trouve les couleurs du mélange à tomber et j'ai hâte d'attaquer !!!
    Bon si je résume j'adore mais c'est un peu cher …
    Magali

  82. noreply@blogger.com (Toute Petite) dit :

    J'y vais de temps en temps, plutot pour les boutons, les perles et les accessoires pour bijoux. C'est pas donné mais ils ont du choix et de très jolies choses(j'y suis passée la semaine dernière et j'ai trouvé des petits noeuds en nacre adorables, à monter en collier ou en bracelet)!
    A Paris, je préfère le corner du Bon Marché, plus calme que la boutique de Montorgueil.

  83. noreply@blogger.com (Mamzelle 62 tricote) dit :

    personellement, la droguerie j'aime pour leurs modèles simples à réaliser, la qualité de leurs fils et la beauté de leurs tissus; par contre je me contente d'acheter par téléphone à la boutique de LILLE cette dernière étant trop loin de chez moi.à chacun de mes achats la vendeuse était sympathique et m'a bien conseillé; je n'ai d'ailleurs jamais été deçu de mes achats alors que je ne les avais pas vu avant ailleurs que sur mon écran d'ordinateur.cependant j'avoue que c'est tout de même un peu cher pour ma bourse et que généralemnt je me rabat sur des laines plus abordables

  84. noreply@blogger.com (fimo) dit :

    je connais bien la droguerie, pour avoir fréquenté celle de montpellier (elle a fermée il y a 2 ans environ. J'achetais surtout des perles et parfois de la laine. je la trouve très chère,et pas de pelotes dont pas de détail de la qualité, instructions de lavage, taille d'échantillon, de provenance, de métrage. tout cela me gène beaucoup.
    J'ai constaté que les vendeuses ne connaissent pas les modèles tricots qu'elles vendent et c'est bien dommage.
    J'ai testé le site euh le blog la Droguerie, c'est casse pied de demander chaque fois avant de commander combien coute tel et tel modèle.
    Conclusion : j'aime pas La Droguerie coté laine

  85. noreply@blogger.com (Pipoune) dit :

    Oui c'est vrai qu'il y a du monde, mais je ne me suis jamais ennuyée dans la file d'attente tant il y a à réfléchir avant de se décider. Je fréquente la boutique de Paris, et c'est à chaque fois un voyage en dehors du temps ! Je me régale de choisir un modèle, les laines et couleurs, et surtout les petits habillages genre boutons, biais etc qui sont sublimes. J'ai toujours été bien et longuement conseillée. Le prix et le métrage/poids sont affichés en boutique, il est donc facile de faire le calcul, et si on demande le prix approximatif aux vendeuses, ils savent nous le dire. Facile aussi de convertir des poids en mètre pour changer de fil. Le seul vrai défaut pour moi c'est le ticket de caisse pas suffisamment renseigné. Il faudrait au moins indiquer la qualité de la laine, le poids, le coloris et le prix au poids. A l'époque informatique, c'est impardonnable. Il n'empêche que j'adore y aller, c'est un moment de rêve très agréable… à condition d'avoir au moins 2h devant soi. Ce que j'aime particulièrement, c'est que beaucoup de leurs modèles sont tricotés et présentés dans la boutique, ce qui permet vraiment de se rendre compte du rendu. Ca m'a souvent donné envie de tricoter des modèles qui ne m'avaient pas spécialement plu sur les catalogues.

  86. noreply@blogger.com (magali) dit :

    Le prix des fils est un véritable mystère sur le net, j'ai donc fais un post à ce sujet sur mon blog pour se faire sois même un devis quand on a envie d'un modèle de chez eux ou pas.

  87. noreply@blogger.com (agnes) dit :

    Je connais peu la droguerie, ne l'ayant découverte que très récemment (à Paris). Je n'y ai pas fait d'achat pour plusieurs raisons :
    – beaucoup de monde et d'attente,
    – accueil moyen,
    – les laines vendues en écheveaux me gênent : faut les rembobiner pour tricoter, la quantité achetée est-elle certaine par rapport au métrage, et plein d'autres petites questions pratiques de ce type. De plus, on ne sait pas vraiment d'où vient la laine.
    Par contre j'ai trouvé les modèles jolis et la présentation agréable.
    Le concept est très "bobo" à mon goût, et personnellement j'ai besoin de plus de simplicité.

  88. noreply@blogger.com (sandrine) dit :

    oulalala j'ai tout lu pour comprendre et je ne trouvais pas que les commentaires sur ce billet fassent une mauvaise pub pour la droguerie, au contraire tu avais piqué ma curiosité. quand je suis arrivée au commentaire de la droguerie justement ben la du coup je me suis plutôt dit que je ne mettrai jamais les pieds chez eux !! ils viennent de se faire de l'anti-pub tous seuls !!

    • est_el_le dit :

      J’ai exactement la même réaction que Sandrine… J’étais curieuse de découvrir une de ces boutiques… mais là franchement au vu des propos de ses responsables je préfère éviter…

  89. noreply@blogger.com (La Parisienne) dit :

    @ TRIO : J'ai repris le tricot depuis peu et du coup après Phildar, je voulais découvrir d'autre laine et c'est comme ça que j'ai découvert qu'il y a une boutique appelé La Droguerie sur Paris la semaine dernière. Du coup ce matin quand j'ai lu la question de Gaëlle je me suis dit "Elle est trop forte!!! Elle sait vraiment ce dont les tricoteuses ont besoin: de bonnes adresses!! Cool!!!". Effectivement en lisant les commentaires il y des points négatifs et positifs par conséquent je m'étais dit "Vas-y et tu verras bien par toi même". Mais après avoir lu votre remarque je pense que je vais aller voir ailleurs. Je ne me retrouve aucunement dans l'image que vous faites percevoir via votre message qui dégage de la réelle frustration…. dommage (pour vous).
    Parce que vous croyez que toutes les tricoteuses qui ont fait partagé leur expérience ont été payé par un concurrent?? La question de Gaëlle m'a semblé totalement neutre… se sont les commentaires de bloggueuse qui vous jugent personne d'autre. A moins que vous pensez que Gaëlle ait écrit tous les messages en utilisant des faux noms… quel plan machiavélique!!
    Si vous ne supportez pas la critique cela se conçoit ce n'est jamais agréable mais réagir ainsi ne vous valorise vraiment pas. Et je précise au cas ou: je ne connais pas Gaëlle et je ne suis sponsorisée par personne. Maintenant je pense que votre intervention n'a pas sa place dans ce blog car il n'est aucunement constructif et je finirai par dire: vous n'êtes vraiment pas malin!
    @ Gaëlle, j'attends avec impatience le prochain débat!!! :p

  90. noreply@blogger.com (lou_gaia) dit :

    Bonjour à tous,
    Je connais deux drogueries Bordeaux et Nice. Dans les deux : des vendeuses sympas qui prennent le temps d'expliquer et de renseigner. Mais il est vrai qu'il vaut mieux être deux quand il y a du monde (ex : samedi après midi) : un fait la queue et l'autre fait son choix.
    Pour le Trio qui s'intéresse à ce débat : penser à mettre des tickets (comme chez carrouf, chacun son numéro) pour permettre de ne pas perdre son tour en faisant ses choix dans la boutique. C'est pas très hype mais qu'est ce qu c'est pratique !
    Je suis un peu surprise du commentaire fait par le Trio : je trouvais les débats corrects et en plus ça faisait de la pub.
    En ce qui concerne les patrons et les explications, il vaut mieux être tricoteuse et s'y connaître un peu pour s'y retrouver. Les modèles sont sympas.
    Pour les fils, ce qui est très agréable est la déclinaison des couleurs proposée et les mélanges possibles avec la plumette.
    Bon tricot à tous !

  91. noreply@blogger.com (Agnès) dit :

    Madame Trio,

    Je suis assez choquée de votre réponse. En effet, Gaëlle a lancée un débat sur votre boutique, mais elle en a lancée beaucoup d'autre.

    Je ne sais depuis combien de temps vous travaillez à la Droguerie, mais pour ma part je connais la boutique de Paris (la première je crois) depuis 25 ans environ et malheureusement, l'ambiance et l'amabilité des vendeuses ne font que baisser et cela est très dommage.

    Vos fils que l'on ne pouvait trouver ailleurs autrefois, ne font plus l'unanimité. Autrefois, en fait, il n'y avait pas le net. J'avais toujours plaisir à tricoter vos fils et j'avais même tricoté ce fabuleux pull d'après un motif de Kenzo!!

    Votre gros est aussi le fait de ne pas connaitre les métrages des fils, car cela aide quand on vient de loin, et que l'on essaye de réfléchir de façon à tricoter un modèle quelconque avec vos fils.

    Cela maintenant 4 fois que je passe chez vous à Paris et que je ressors sans rien, car je suis excédée par l'attente, le peu d'amabilité des vendeuses et le fait que l'on nous prenne quelquefois pour des idiotes alors que je suis une tricoteuse aguérie.

    La sagesse est aussi de savoir se remettre en question face à la critique et de savoir l'utiliser pour améliorer certaines choses.

    Votre réponse prouve que vous êtes d'une impolitesse et d'une bêtise incroyable.

    Faites attention à vous car le succès ne dure par toujours et quelquefois s'évapore même très vite, car le net peut vous faire couler surtout en ces temps un peu difficile.

    Gaëlle comme vous l'avez vu n'a pas pris part au débat, elle vous a répondu intelligemment.

    Non, elle ne me paye pas et ne me graisse pas la patte, mais elle a raison.

    Je termine, vous vous êtes fait une contre-pub du tonnerre.

    bye bye

  92. Ah, mais je trouve au contraire que la Droguerie a bien fait de se faire entendre par la très officielle voix du Trio. Parce que quand on se crêpe le chignon, c'est d'égale à égale, pas vrai ?
    C'est donc une intervention qui prouve que le blog KnitSpirit fait autorité en matière de tricot, ce qui est quand même une marque de reconnaissance.

    Et au fait : joyeuses Pâques !

  93. noreply@blogger.com (Agnès) dit :

    Claire, je suis tout à fait d'accord avec toi que la Droguerie s'exprime, c'est d'ailleurs mieux qu'elle le fasse, mais leur réponse n'est pas spécialement intelligente.

  94. Désolée Agnès,il y a eu confusion : nous rédigions nos messages en même temps, c'est en réaction à celui de la Parisienne que je faisais le mien. J'ai posté 5 minutes après toi, donnant l'illusion que je te répondais, mais en fait non :)

  95. noreply@blogger.com (Anonymous) dit :

    J'ai découvert La Droguerie par MCI et l'engouement du GRR sur les blogs l'année dernière. Je ne connais que la boutique de Lyon où je suis allée deux fois, vendeuses très désagréables, impression d'être totalement idiote, non je ne connaissais pas le principe de commande au comptoir, oui j'aurais aimé connaître le prix de mes achats avant le passage en caisse, remarques qui m'ont valu le profond mépris de la vendeuse et un "ici c'est comme ça" très sec, résultat, j'ai payé très cher une laine "alpaga/plumette certes d'un très joli coloris, mais sans aucune "tenue" et qui s'est très vite déformée à l'usage.
    Par contre j'achète leurs livres et j'adapte leurs modèles avec d'autres laines, notamment Phildar, Laine et tricot.com et surtout BDF dont l'"angel" remplace avantageusement la plumette.
    Quant au blog, j'ai demandé une fois dans les coms pourquoi les prix n'étaient pas indiqués directement, en précisant que toutes les tricoteuses n'avaient pas forcément le budget de certaines blogueuses en vue qui pouvaient se permettre de commander quel que soit le prix et que je trouvais gênant de devoir chaque fois demander le prix sans forcément donner suite … ce qui m'a valu une réponse presque aussi cinglante du Trio que celle lue plus haut…et qui se dispense de commentaires d'ailleurs tant elle est agressive…
    Merci pour ce débat très instructif, je répondrai bien volontiers aux prochains !!!
    Angélica

  96. noreply@blogger.com (Agnès) dit :

    Pas de soucis Claire, mais j'ai été vraiment choquée de la réponse de la Droguerie.

    Dommage !!!!

  97. noreply@blogger.com (La Parisienne) dit :

    @Claire: T'as raison. Effectivement leur intervention est autant légitime que les autres et en plus, ils ont donné beaucoup d'informations explicites que personne d'autre n'aurait pu donner. Mais tout comme Agnès j'ai été choquée qu'ils réagissent comme ça…. Mais effectivement Claire, je suis d'accord et merci de le souligner: nous sommes dans une démocratie et tout le monde a le droit de s'exprimer! :))

  98. noreply@blogger.com (Ludi) dit :

    Nordiste depuis 2 ans je fais de temps à autres dans la boutique de Lille. En fin de journée c'est jouable, les filles qui s'occupe du rayon laine sont sympas et de bons conseils (si on demande gentiment en général que ce soit à la droguerie ou ailleurs et bien ça passe mieux)
    Je suis allée une fois à Paris du temps ou j'habitais en banlieue mais j'étais jeune et très impressionnée ;-) j'y allais plus par curiosité que par réel besoin et c'est vrai que c'était un peu déstabilisant le mode de fonctionnement
    Sinon pour rebondir sur le commentaire du Trio elles auraient du bien lire l'ensemble des commentaires avant de tacler car nombreuses sont les participantes qui disent apprécier les boutiques (notamment en province)…alors peut être sont elles de la boutique parisienne et n'ont elles pas supporté la critique… il fallait le prendre avec du recul mesdames
    Dernier point toujours à l'adresse du Trio: votre réaction à l'heure où la e-réputation est aussi tendance risque de vous desservir…il n'y a qu'à voir les réactions qui ont suivies votre post…

  99. noreply@blogger.com (Anonymous) dit :

    la droguerie ?
    découvert sur des blogs. découvert qu'il y en a à Lyon.
    J'y suis allée une fois pour voir. Ensuite pour acheter, mais bizarre ce système de vente au poids, pas habituée. a fallu que je revienne une 3e fois, avec le poids. pas pratique

    Avec quand même bien des choses cachées : composition, prix… faut s'accrocher pour avoir des infos claires, résultats ca se trouve ailleurs, ces infos, les filles sont obligées de trouver ça ailleurs

    très jolies couleurs, c'est tout

    faut attendre, impossible d'avoir des explications claires (si on veut une autre laine…si on hésite); faut savoir ce qu'on veut, donc faire leur modèle, comme ils disent

    leur prix : chers

    leur modèle : faut aimer le point mousse – moi j'aime que ce soit compliqué, pour pas m'embêter, torsades et autres. donc j'en ai jamais fait, trop basique

    leur site web : c'est un vrai foutoir, faut des heures pour comprendre comment ça fonctionne; parce qu'ils utilisent pas les blogs comme il faut, tt simplement

    je suis perplexe devant certaines blogueuses qui ne tricotent que leurs laines : mais en fait, ne travaillent-elles pas pour la droguerie, tt simplement ?

    enfin, je viens de voir le commentaire signé du Trio (est-ce vraiment le trio?)
    surement : ça correspond vraiment à leur image : très prétentieux,"ya pas mieux que nous", tt le reste n'est que petite larve
    elles auraient été intelligentes, elles pourraient s'améliorer, vu ttes les remarques faites
    mais elles sont au-dessus de ça !

    tant mieux pour elles si le commerce marche
    bizarre quand même que les acheteurses aiment se faire prendre pour des c..nes
    j'y irais encore moins !!(ca va être dur)

  100. noreply@blogger.com (Ludi) dit :

    oups j'ai tapé à l'arrache et du coup c'est bourré de fautes…désolée!

  101. noreply@blogger.com (melinawitch) dit :

    J'ai découvert la droguerie de Paris par une collègue qui tricotait le GRR et qui m'avais dis que c'était un "modèle de débutante" ça tombait bien je débutait. Ha ba sans internet j'aurai jamais réussi à comprendre les explications après je pense qu'une fois qu'on a compris leur façons d'expliquer ça va mieux mais au début pas facile, remarque ça m'aura permis de découvrir tous les blogs consacré au tricot. Après j'ai été un peu perdu la première fois mais j'y suis allez entre midi et deux et donc sans trop de monde et les vendeuses ont été agréable. Par contre la deuxième fois beaucoup de monde et une facture très salé pour quelques perles et chaine pour me faire des boucles d'oreille. J'avais donc décidé de limiter mes visites pour cause de budget serré, cepandant en ce moment j'avais envie d'y retourner… oui mais depuis le trio t'a agressée chère Gaëlle, en te diffamant en plus. Donc non contente d'avoir répondu de façon très désagréable à un débat que je trouvais somme toute assez neutre, elles ont insulté l'intelligence de tes lectrices et compagnes de tricot, donc adieu mesdames vous n'êtes pas prête de me revoir et je ferai passer le message croyait le bien.

  102. noreply@blogger.com (Anonymous) dit :

    Bonjour,

    De mon coté je ne connais que la droguerie Bordelaise. Mon avis est qu'on peut y trouver tout un tas de petites merveilles mais c'est incroyablement chère. Pour ce qui est des vendeuses, hé bien c'est une question de chances vous avez la gérante qui est détestable donc je vous conseille de vous tourner vers d'autres vendeuses plus sympathiques.
    Mani

  103. noreply@blogger.com (sofi) dit :

    Moi je suis une fan de la droguerie. J’adore la boutique de Paris, tout en bois, tout rangé dans des petits tiroirs. Je mis déplacer surtout pour faire mes cadeaux de noël. Je prends surtout pour faire des bijoux.
    J’aime bien, le mélange alpaga/plumette et leur modèle même si des fois c’est mal explique et qu’on s’arrache quelques cheveux.
    Les points très négatifs, c’est le prix, je ne le connais jamais exactement combien coute le laine et quelle quantité exactement on a besoin pour un modèle. J’aime bien avoir le métrage.
    Mais je suis très déçu par le commentaire du trio

  104. noreply@blogger.com (ptiteninie) dit :

    La droguerie…MON fournisseur officiel quand ma CB n'est pas en mode petite pièces…..
    J'aime beaucoup la qualité de leurs fils et j'ai pratiquement tout leur livre de tricot qui présente des modèles que j'affectionne particulièrement !!!
    Concernant le magasin en lui-même, je me rends à celui de Paris…et le lundi à l'ouverture !!!! Il y a peu de monde et les vendeuses sont par conséquent disponible et souriante ! Mais il est vrai qu'elle est vraiment trop petite cette boutique….surtout quand toutes les tricoteuses s'y rendent en même temps…il faut attendre des heures avant d'etre servies, on ne peut errer à la recherche de son fil par peur de perdre sa place…c'est dommage !
    Maintenant je commande via le net…pas de frustration d'attente interminable…juste la frustation de ne toucher le fil avant reception

  105. noreply@blogger.com (tricofan) dit :

    perso je ne tricote que les laines de la droguerie parce que j'habite dans une ville où les autres vendeurs de laines me laissent perplexe (pas mes gouts quoi) et que je déteste acheter sur le net, j'ai besoin de voir et toucher pour acheter. Donc la droguerie en ligne c'est non merci pour moi, les photos sont peu fidèles. pour l'accueil vous me donnez envie d'aller voir celle de paris, apparemment elle vaut le détour question accueil!
    pour les prix, je n'ai pas l'impression que ça soit plus cher qu'ailleurs, à qualité égale. Pour moi c'est une boutique de laines comme une autre, ni mieux ni pire, juste un bon fournisseur pour moi.
    au sujet des sponsoring ou assimilés, je ne vois pas où est le problème : laissons les gens tricoter ce qu'ils veulent, avec le budget qu'ils veulent y consacrer, sponsorisés clairement ou non.
    je précise que je n'ai pas de blog, alors personne n'a envie de me sponsoriser bouhhh!

  106. noreply@blogger.com (Anonymous) dit :

    Franchement c'est trop malsain ici ! je suis déçue par votre blog et ce débat sans intérêt….

  107. noreply@blogger.com (dine) dit :

    J'ai fréquenté la Droguerie de Paris quand j'étais étudiante, il y a 7 ou 8 ans de ça… mais pas pour la laine, peu de souvenirs, ni positifs, ni négatifs…
    Depuis qq temps je fréquente régulièrement la Droguerie de Lille (il faut avouer que les jolis modèles vus sur le net, que ce soit en bijoux ou en tricot, y sont pour beaucoup). Je n'ai pas gd chose à redire sur l'accueil, les vendeuses que j'ai rencontrées sont tjs disponibles, prêtes à filer un coup de main pour compléter un bijou ou modifier un modèle de tricot, etc… J'ai même eu droit à une vendeuse pour moi pendant plus d'une heure lorsque j'ai voulu faire les achats des cadeaux de Noël home-made…
    Un seul bémol, la gérante, qui est beauuuuucoup moins sympathique que ses vendeuses…

  108. noreply@blogger.com (Anonymous) dit :

    Bonjour moi je m'appelle Céline et suis une fidele cliente de la droguerie et je crois qu il faut vous détendre un peu!!!!
    Pas tres sympa ce blog je n y reviendrai pas…

  109. noreply@blogger.com (Isabelle) dit :

    110 commentaires sur le cas de la Droguerie, ça fait beaucoup !
    Alors je me permets de donner mon avis moi aussi…
    J'ai fréquenté la Droguerie de Toulouse (petits achats pour créations de faire-parts) souvent bondée de monde et en général, je n'avais pas le temps d'attendre. J'ai aussi fait l'expérience d'aucun favoritisme parce qu'enceinte de 8 mois (le truc qui ne passe pas inaperçu). Pourtant depuis que je tricote (ça fait même pas 6 mois !!!) je n'entends parler que de la Droguerie sur tous les jolis blogs qui foisonnent sur le Net. Mon adorable belle-mère (si si ça existe) m'a offert trois livres de la Droguerie et du coup, j'ai tenté de passé commande par le biais d'internet pour deux trois magnifiques modèles. J'ai été agréablement surprise par la célérité de la réponse du Trio et je les en remercie encore puisqu'elles nous lisent.
    Par contre, le prix a bien calmé mes ardeurs !
    Je suis alors partie à la recherche (sur le Net) de laine et/ou mélange équivalent de leur très fameux "alpaga + plumette"… à ce jour j'ai quelques pistes de remplacement.
    Je suis heureuse que certaines puissent se permettre de tricoter les jolies laines de la Droguerie mais personnellement, je ne le peux pas et je m'en accommoderai. Pour me consoler, je me dis que ce joli mélange, c'est du marketing bien ficelé qui joue bien son rôle commercial (= nous faire baver d'envie !!)
    Quant à la réponse du Trio sur ce blog, je dirai simplement que ce n'est pas très judicieux. Elles ont réagi "à chaud" et auraient peut-être dû prendre le temps de la réflexion histoire d'être moins agressives. Un message du style "c'est sympa de vous intéresser à nous et nous sommes ravies de faire l'objet d'un débat. Ceci va nous permettre d'améliorer encore plus nos services et de nous réjouir de vos appréciations. Nous faisons de notre mieux pour vous servir et vous contenter mais si demain il y a des points à revoir, nous n'hésiterons pas à nous remettre en question."
    Et puis parfois on dit que le silence est d'or…
    Sur ce, je retourne à mon tricot (modèle et laine Phildar, seule boutique de laine près de chez moi avec une dame super gentille et serviable et tout et tout, que je suis contente de faire travailler)…
    Bises à toutes et merci à Gaëlle pour ce débat.

  110. noreply@blogger.com (Le Trio) dit :

    Bonsoir Isabelle,
    C'est exactement comme cela que nous ne voulons pas être !
    Nous avons choisi un blog de services, ni La Redoute ni plein de choses qui existent déjà.
    On peut rester soi-même et différent ?
    "Persévérer en son être";
    Ne jamais dire du mal des confrères;
    C'est nous.
    Les autres qui se permettent de lancer des pseudo-débats sans aucune concertation, on n'apprécie pas. Et on a plein de bonnes raisons.
    Creusez donc le sujet, naïves.
    Joyeuses Pâques.
    Le Trio.
    Et nous signons nos commentaires.
    Trop de "corbeaux" ici.

  111. noreply@blogger.com (Anonymous) dit :

    Je m'adresse a vous Trio: Quelles sont ces raisons d'en vouloir a Gaëlle? en quoi ce débat vous est il néfaste? où est le droit d'expression de chacun, si dès qu'on donne un avis, on se fait "allumer" (enfin, Gaelle)?
    Mel.

  112. noreply@blogger.com (Meya) dit :

    Mouais. Je suis pas convaincue par votre réponse, le Trio…
    "naïves", "pseudo-débats","corbeaux", vous faites pas dans l'amabilité, mais dans les piques.
    Je ne suis pas naïve, je suis tricoteuse et j'ai été cliente de la droguerie. Mais plus je vous lis, vous, moins j'ai envie de retourner dans vos boutiques.

    Car ici, ce qui se dit en commentaires, ce n'est pas Gaëlle qui le dit, mais de nombreuses tricoteuses, clientes, etc. qui toutes ne sont pas insensibles à l'image de la Droguerie et souhaitaient faire part de leur expérience, pour qu'au final chacun puisse se faire son opinion. Avant votre 1ère intervention très à vif, la balance était neutre. Beaucoup de bonnes expériences, mais aussi beaucoup de mauvaises. C'est comme cela pour nombre d'enseignes, c'est normal. Au lieu de lister les bons points et les problèmes, vous avez préféré dire qu'il y avait manipulation.

    N'oubliez pas que si Gaëlle a un accord avec une marque de laine, ce n'est pas cette marque qui parle ici, mais une tricoteuse comme nous. Pour preuve, certains commentaires il y a quelques temps n'ont pas été tendres vis à vis de la marque et ils n'ont pas été censurés…
    Nous parlons tant de la droguerie parce qu'elle a beaucoup de charme mais qu'en même temps il y a trop de mystères, trop peu de transparence dans le métrage et dans les prix. On peut être original oui, mais dans la transparence! Ca ferait gagner du temps à vos vendeuses et les clientes hésiteraient moins et auraient moins de mauvaises surprises au moment de sortir la carte bleue.

    Vous n'appréciez pas qu'on parle de vous ici? Justifiez pourquoi au lieu de dire "et on a plein de bonnes raisons", ça irrite et ça vous saborde: vous prenez quand même un bon tas de blogueuses, de tricoteuses et de lectrices pour des imbéciles.
    Quant à vos signatures, c'est un peu facile, vous mettez "le trio", mais là encore on ne sait pas QUI est derrière. N'oubliez pas que vous êtes trois et qu'on ne sait même pas où vous êtes… Moi j'habite aix en provence, je suis étudiante et je tiens un blog que vous pouvez voir en cliquant sur mon nom en haut du commentaire. Pour beaucoup d'autres vous avez leurs prénoms ou pseudos et un lien vers leurs blogs aussi. Pouvez-vous en dire autant?

    Sur ce, la naïve ne vous dit pas bonne nuit.

  113. noreply@blogger.com (ღ Céline ღ) dit :

    Je suis allée à la Droguerie de Paris 2 fois.
    Et les deux fois, j'en suis sortie deçue.

    La première fois, je n'avais encore jamais tricoté, je voulais me faire le trendy et voyait partout qu'il était fait avec le célèbre mélange. Le gérant m'a posé plein de questions techniques pour la pauvre débutante que j'étais alors que je lui avait bien dit que j'y connaissais rien (du genre, vous tricotez en double ou triple ? et ceci, et cela…j'en sais rien moi…), m'a annoncé le prix cash comme ça. Pour le choix du matériel pour faire des boucles d'oreilles, j'ai eu la sensation de faire ch*** (oups on a dit qu'on restait polies ^^) la vendeuse, du coup j'ai choisi sans grande conviction.

    Seconde fois, j'ai déjà quelques tricots à mon actifs, et j'y vais en semaine. Et bien, le même boxon : du monde partout, ça se bouscule et ça ne respecte pas la file d'attente.
    Et moi les gens mal polis ça a le don de m'irriter au plus haut point, donc j'ai juste pris un bouquin et suis repartie.

    En résumé : c'est cher, c'est pas "agréable" comme lieu (celui de paris en tout cas) et on nous prend pour des quiches.
    Seul point positif : la partie perle et accessoires pour faire des bijoux est très bien fournie.

    Quand à la réponse aigrie du Trio, je suis choquée !
    Gaelle n'a fait que lancer un débat, comme elle a l'habitude de le faire sur son blog (quand au partenariat, je ne vois pas en quoi ce sont vos affaires).

    Il y a eu des avis positifs et négatifs (comme dans tout débat hein, c'est le principe) et vous montrez les dents parce qu'au final, tout le monde ne vous passe pas de la pommade (ah la démocratie et le commerce…) Où est la responsabilité de Gaëlle là dedans ?!

    Nous écrivons chacune notre ressenti. A votre place, face à autant de commentaires négatifs (sur UNE boutique en particulier, en plus), je remettrai plutôt en cause l'efficacité de la communication et de la relation client au sein de votre "royaume" que le bien fondé de ce débat. Car pour réagir avec autant de véhémence et d'agressivité face à de simples partages d'expérience, il faut vraiment se croire sur un piédestal.

    Bisous Gaëlle !

  114. noreply@blogger.com (elise) dit :

    je me fournis à la droguerie de paris.
    Points + :
    – parfois de très bons conseils (ma bien aidé pour débuter en bijoux)
    – beaucoup de choix de couleurs qui font envie
    – des patrons originaux

    Points – :
    – stressant à cause du monde
    – laine chère
    – personnel pas toujours agréable et meme parfois très sec
    – certaines laines de qualité horrible genre qui déteind au bout de 10 min de tricot, et la vendeuse qui dit que c'est normal (!!!) j'aurai aimé vu le coté chic et cher qu'on me propose de la reprendre ou l'echanger
    – modèle souvent trop légers en explications et pas assez précis (échantillon on ne donne jamais en quel point, pas toujours toutes les mesures finales attendues, et parfois emmenchures minuscule, bonjour la surprise après 3 semaines de dur tricot)
    – le concept "on ne vend pas le patron seul, uniquement si vous achetez la laine" m'agace
    – les vendeuses sont quand meme un peu exploitées (obligation de faire une créa par mois, meme pas offerte à la vendeuse, et sans bonus financier genre c'est normal et compris dans le smic)
    – le "blog" pour commander en ligne : zéro réactivité, pour moi l'achat en ligne doit etre rapide et efficace, aucune grille de tarif faut contacter attendre la réponse puis commander en fonction de la réponse et re attendre…

  115. noreply@blogger.com (elise) dit :

    Le trio : quelle agressivité que de traiter ses propores clientes de naïves ! Je suis choquée. Ne pas changer, ne pas se remettre en question, voilà une affreuse fierté mal placée, un refus de s'améliorer affiché de façon insolente :( J'avoue que malgré les points négatifs que j'ai cités, je reste une cliente qui revient très souvent (pour les points positifs cités plus haut) mais l'intervention du trio me refroidit complètement et me donne envie de dépenser mon argent ailleurs… Ca me fait penser à cette société française de logiciels qui avait fait un procès sur un forum d'entraide suite à un débat ouvert (pour "diffamation" suite à des avis négatifs), et qui interdit maintenant légalement tout débat sur son produit, ca c'est pas fin du tout comme attitude car du coup les gens préfèrent ne plus évoquer leur produit, meme pas en positif, et au final le sujet devient tabou et plus personne ne parle de leur produit, ni en bien ni en mal.

  116. Concertation, le Trio ? Quelle concertation ? Ici c'est le domaine de KnitSpirit. Elle a encore le droit de faire ce qu'elle veut chez elle, tout comme vous faites ce que vous voulez chez vous, non ?

    (Note à tous : pardon pour le doublon un peu plus haut, y a eu hoquet)

  117. noreply@blogger.com (medameg) dit :

    J'adore! Enfin un vrai débat sans miel et sans pommade! C'est passionnant. Mon avis sur le sujet est malheureusement le même que la plupart: Droguerie de Paris accueil froid et lent, mauvaise organisation (selon que l'on achète de la laine ou de la mercerie,ou des perles il faut faire la queue 2 ou 3 fois!) c'est cher et en surprise à la fin! De toute façon s'il y a débat c'est qu'il y a problème…

  118. noreply@blogger.com (toto) dit :

    en gros… je trouve la droguerie très surfaite… l'esthétique du lieu (bordeaux) est très soignée, les couleurs des fils sont à tomber, l'équipe aimable mais…. les modèles sont mal expliqués, mal taillés, pas diponibles sans les fils et ceux qui le sont , sont hors de prix (les bouquins)
    pour les snobs!

  119. noreply@blogger.com (Kitty4Cat) dit :

    "Quand on crache en l'air, ça nous revient immanquablement sur le nez."

    Je ne suis pas cliente de la Droguerie principalement par ma position géographique (pas de Droguerie où j'habite) et, même si je sais qu'on peut commander sur le net, il est certain que c'est probablement la dernière chose que je ferais concernant cette marque.

    Je n'avais rien contre jusqu'à ce que je lise le mépris et que je sente le venin de l'amertume dans les commentaires évoqués par le Trio.

    S'il y a une chose que je méprise entre toute c'est le non-respect de la clientèle qui te fait vivre et par lequel tu peux mettre chaque matin un peu de beurre sur ton pain.

    Il n'est en aucun cas acceptable d'avoir de tel propos au sujet de sa clientèle et, même dans le cadre d'un débat, il est toujours indispensable de garder un minimum de respect et de mesure dans ses commentaires.

    Il va s'en dire que je ne cautionne pas de tels propos. Dans un débat fait dans un cadre avant tout informatif et lié à "l'expérience-client", il est même tout à fait déplacé.

    Et pour en revenir à ma citation plus haut, je crois que je n'ai même pas besoin de l'expliquer… À mépriser votre clientèle ainsi, je crois sans beaucoup me tromper que vous en perdrez plusieurs au profit des marques concurrentes.

  120. noreply@blogger.com (Hélio) dit :

    Vu la réponse, une raison de plus pour mon boycott de l'enseigne ^^
    Je n'y suis allée que très peu et j'ai toujours été mal à l'aise dans leur boutique (la mienne étant Toulouse).
    Les vendeuses sont, à mon goût, formatées et interchangeables. Ils veulent à tout pris vendre des kits complets et laissent peu de place à la personnalisation finalement. Je me sens pressée lorsque je demande un apprêt, uniquement du biais ou quelques mètres de fil, on cherche absolument à savoir ce que je vais faire avec pour me pousser à acheter d'avantage de matériel pour fabriquer un de leur modèle complet. Pour moi ce n'est pas une mercerie mais un concept store.

  121. noreply@blogger.com (Lucile) dit :

    La nuit portant conseil parait-il, j'espère que les gens de la Droguerie, signant le trio, ont bien dormi. N'ayant jamais été impressionnée par l'atmosphère soit disant branchée de la Droguerie de Paris, j'ai toujours réfléchi mes achats et pris le temps d'être toujours heureuse des laines que j'ai achetées rue du jour. Je suppose que je suis suffisamment snob pour pouvoir apprécier les codes de la boutique, sans en être dupe.
    Il n'en reste pas moins que les réflexions paranos du trio sont pitoyables. Nous sommes libres d'acheter nos laines où nous voulons et je n'ai jamais acheté de laine Gedifra partenaire du blog de Gaëlle, tout en appréciant beaucoup ce blog pour son ouverture aux autres, et sa générosité.
    Vous nous donnez l'impression d'être bien aigries et c'est vraiment dommage.
    Sachez que si je reviens un jour à la boutique ce sera avec bonheur et bienveillance, mais il faudra que (beaucoup de) temps passe.

  122. noreply@blogger.com (Anonymous) dit :

    Je suis parisienne et j'ai une seule fois acheté qqchse a la droguerie, les autres fois c'était juste pour voir.
    Bilan:
    – 30min de queue,
    – une addition bien salée
    – la vendeuse s'est trompée dans le total, +4euros!
    – et elle a confondu argente et laiton pour un apprêt…
    Conclusion: je boycotte

  123. noreply@blogger.com (Lucile) dit :

    Je m'aperçois que le partenaire de Knitspirit n'est pas Gedifra mais Bergère de France, c'est dire l'influence que ce partenaria peut avoir sur la lectrice de base…
    Désolée pour cette erreur néanmoins.

  124. noreply@blogger.com (Ninie B) dit :

    Wouah quelle liste de com' !!!!
    Moi je ne pourrais pas vous dire puisque je n'en ai pas dans ma région snif snif car je suis tentée tous les jours sur la "Blogo,"
    Bonnes Pâques à tous !!!

  125. noreply@blogger.com (Am') dit :

    merci pour vos interventions le trio !
    comme ça au moins je sais où je ne dois pas mettre les pieds !

  126. noreply@blogger.com (Hy.) dit :

    Je comprends bien la réaction du Trio. Dès le début le débat est orienté. Commencer par "le cas la Droguerie", alors qu'on y est allé qu'une ou deux fois ! Dire qu'une personne est désagréable etc… en citant précisement le lieu (heureusement qu'elles n'ont pas de badge avec leur nom !),sur Internet, ca n'est pas très réglo…
    Je vais souvent à la Droguerie de Paris, pas forcément pour de la laine. Il est vrai que l'attente est longue, mais c'est justement parce que les vendeuses prennent le temps avec leurs clientes et il y a toujours une cliente sympa pour vous garder votre place 3 mn histoire d'aller jeter un coup d'oeil dans la boutique. Meme le Samedi, alors que la boutique est remplie et que les vendeuses n'ont pas une minute à elle, je les ai trouvées aimables.
    La laine est chère, mais quand on compare aux prix de grandes enseignes proposant des laines acryliques, on relativise. Il y a un très grand choix de couleurs en plus !

  127. noreply@blogger.com (Agnès) dit :

    Bonjour Hy,
    Je réponds à votre commentaire. C'est très bien que le Trio est répondu, car c'est le but d'un débat.

    Je pense que Gaëlle a lancé le débat car ces derniers temps, on parle beaucoup de la Droguerie.

    Je ne sais pas si personnellement, vous connaissez le magasin de Paris depuis longtemps, mais moi personnellement si. Je vois que l'atmosphère se dégrade de plus en plus, c'est aussi que face au succès à mon avis, il n'y a pas assez de personnel. Le problème est que habitant en province, je ne peux pas venir la semaine, donc le samedi, c'est blindé et c'est une horreur. De plus, le commerce n'est pas donné à tout le monde, pour garder la clientèle, il faut savoir rester aimable et sympa même dans le stress, sinon il faut changer de boulot.

    Leurs fils sont chers, c'est vrai et que d'autres avec beaucoup d'acrylique le sont aussi, c'est aussi vrai, mais ce que je leur reproche, c'est le manque de transparence quand à la quantité. Il faudrait, à mon avis, au dessus des écheveaux vraiment tout indiqué la qualité (matière + provenance), la quantité avec le poids (donc métrage et poids), que chacun puisse réfléchir au coût, car d'après ce que j'ai lu, beaucoup de personnes se sont retrouvées surprises face au coût en passant à la caisse car elles n'avaient pas pu y réfléchir avant.

    Pour ma part, quand je vais chez eux, je demande toujours le métrage afin de calculer moi même et c'est aussi très vrai qu'ils rechignent à le donner.

    Une ancienne de la Droguerie m'a bien confirmé que c'était pour éviter la substitution de fils et ça je trouve que c'est vraiment petit.

    De toute manière, la Droguerie a perdu son côté chaleureux qu'elle avait autrefois, et que ce magasin est devenu entre autre une boîte à touristes, comme on va visiter la Tour Eiffel.

    Je ne suis pas méchante, mais je suis une tricoteuse chevronnée et franchement, je ne supporte pas qu'une fille qui ne sait pas tricoter la moitié de ce que je connais, me prenne pour une idiote !!!

  128. noreply@blogger.com (cilou) dit :

    Hy qui ne signe pas, il y a de nombreux commentaires élogieux sur la droguerie, il faut lire la totalité des commentaires !
    Quant à la deuxième réponse du trio, "naïves, corbeaux", vos clientes apprécient votre violence verbale soyez en certaine(s) ! Laisser entendre des bassesses dont gaëlle serait responsable ne revient-il pas à médire sur vos concurrents ?… Sachant que pour moi "grosse naïve" Gaêlle est avant tout une bloggeuse qui tricote, je n'ai aucun lien commercial avec elle, mais apparemment je suis bien trop trop naïve à vous lire !
    Je ne suis pas un corbeau, mon blog est en lien, effectivement je ne fais guère votre promotion mais je n'en dis aucun mal, d'ailleurs je précise à chaque fois qu'on me le demande que j'y ai été bien accueillie, mais je ne suis pas à la mode donc de toute façon je ne suis guère intéressante pour vous, rappelez moi de supprimer le post où je parle de mon Bobi dont j'étais très contente…
    Je m'en fais me promener sur les blogs de mes copines "naîves", tchao !

  129. noreply@blogger.com (La Tellectuelle) dit :

    Oh mon dieu !
    Après ce débat très partagé je me disais justement qu'il serait bon que j'y mette les pieds. Je suis en effet venue une fois (il y a 5 ans) à la Droguerie Paris, lorsque je ne tricotais pas, pour y trouver ces accessoires, rubans et boutons géniaux qui font son attrait.

    Et lisant les 2 commentaires du Trio, je sais à présent que NON, je ne tenterais pas de braver l'inteeeeeeeerminable file d'attente qu'il y avait déjà il y a 5 ans.

  130. noreply@blogger.com (Stie) dit :

    Bonjour tout le monde,
    quand j'ai vu ce post hier j'ai tout de suite pensé "tiens un post à polémique…"et je n'en suis même pas surprise…
    J'aurais préféré post pour comparer différentes enseignes, chercher les + et les – de chacune, ça aurait été un peu plus constructif à mon avis.
    Là, j'ai un peu l'impression d'assister à un procès, c'est facile après tout.

    Mais je vais tout de même donner mon avis sur la question : )
    je tricote depuis octobre dernier et j'ai très rapidement découvert la droguerie au fil des blogs.
    La seule boutique que je connaisse est celle de Toulouse, je n'y suis allée que deux fois et j'y ai été bien reçue même si j'étais un peu perdue . Il y avait certes du monde mais après tout, il y a pire comme endroit quand on fait la queue.
    Comme je n'ai pas de boutique près de chez moi j'ai pris l'habitude d'aller sur le blog du trio (en ayant bien conscience qu'il s'agit d'un blog et pas d'un site d'achat par correspondance). La première fois que j'ai contacté le Trio, j'étais à la recherche d'un modèle pour mon fils, celui ci avait repérer un modèle de gilet pour homme dans l'un de mes livres et souhaitait le même. Le trio m'a alors proposé de l'adapter à une taille enfant et m'a aidée tout au long de mon tricot dès que je rencontrais des difficultés (faut dire que je ne suis pas toujours bien douée :D )
    depuis je continue à acheter chez la droguerie. J'aime bcp les modèles , je me retrouve bien dans ce style de vêtement (bcp plus que chez d'autres enseignes) et je trouve qu'on n'est pas volé sur la qualité; Je sais que je peux compter sur le trio pour me conseiller, me répondre rapidement et même me supporter quand je suis pénible avec mes changement d'avis de dernière minute ;)
    Pour conclure… les tarifs sont sans doute un peu élevés pour certains fils(mais au moins on ne se retrouve pas avec des noeuds en plein milieu d'une pelote comme ça m'est arrivé chez phildar plusieurs fois… )
    quand on lit quelque part qu'un fil de la droguerie est particulièrement doux, on n'est pas déçu en le recevant (alors que la célèbre "natura" que j'étais si impatiente de recevoir pour tricoter le non moins célèbre col kookai m'a laissé un goût amer dans la bouche, là j'ai vraiment eu l'impression d'être bernée…)
    Certes on ne peut pas acheter une fiche sans commander la laine, mais on n'est pas non plus obligée d'acheter tout un catalogue quand seul un modèle nous intéresse…

    je pourrais continuer encore longtemps… chaque enseigne a ses avantages et ses inconvénients, ses fans et ses détracteurs ou tout simplement une clientèle.

    Je me demande si la tendance est d'être bêtement fan de la droguerie ou plutôt de faire partie de "l'élite" qui est, elle seule, capable de comprendre chez qui il faut acheter sa laine…

    bon week end!

  131. noreply@blogger.com (Septentria) dit :

    Très mal placée pour donner mon avis sur la Droguerie (je n'y suis allée que 2 fois, et pas pour de la laine), je voulais simplement vous faire partager cet article, découvert ce matin dans mon lecteur de flux RSS, qui montre que le débat lancé par Gaëlle rebondit sur quelque chose d'assez amusant… http://www.guidedesegares.info/2010/04/02/la-droguerie%e2%80%a6ou-le-modele-proprietaire-dans-les-loisirs-creatifs/
    Alors, les filles, utilisatrices de Mac ??? :-D

  132. noreply@blogger.com (Lucile) dit :

    Utilisatrice de mac, avec des PC à la maison aussi,
    acheteuse à la Droguerie mais des autres marques aussi, merde aux lignes de conduite, on peut aller partout, l'époque nous le permet , profitons en !
    à bas les religions de tout poil et de tout fil.

  133. noreply@blogger.com (La Tellectuelle) dit :

    Stie : justement moi j'attends avec impatience le débat sur Phildar et BdF (je ne connais pas encore les autres marques …) !
    Et je trouvais que les avis était très partagés, globalement que le bon était vraiment bon, et le mauvais facilement améliorable.
    Dommage que la Droguerie saborde son image en 2 coms maladroits.

  134. Un truc me heurte, je cite Agnès : "Il faudrait, à mon avis, au dessus des écheveaux vraiment tout indiqué la qualité (matière + provenance), la quantité avec le poids (donc métrage et poids)"

    Donc là, si je comprends bien, est indiqué d'une part le prix au kilo (jusque là, ok), et d'autre part … ben rien.
    Toujours si je comprends bien, on est donc obligé de demander à quelqu'un de peser l'écheveau pour en déduire le prix qui va devoir être réglé. Demande qui, de surcroît, est apparemment très mal perçue de la part du personnel. Quant à l'information sur ce qu'on achète, elle serait quasi-inexistante.
    C'est bien comme ça que ça se passe ?
    Si c'était le cas, non seulement ça me laisserait pantoise, mais je serais aussi curieuse de savoir ce qu'en dirait la DGCCRF.

  135. noreply@blogger.com (Anonymous) dit :

    Je suis choquée par toutes ces méchancetés ! reflet hélas de cette société de consommation !
    Je trouve normal que le Trio se défende ! je n'aurais jamais lancé un débat en visant spécialement une boutique ,mais plutôt un débat sur un ensemble de services sur les boutiques tricot pour que chacune s'y retrouve. Le but pour nous, passionnées, c'est justement de trouver The fil et The modèle qui va nous donner du coeur à l'ouvrage.

    Pour ma part je n'ai jamais été déçue par mes commandes en ligne par la droguerie ; toujours traitées au plus vite et avec de précieux conseils !

    Gaëlle je pense que tu n'as pas voulu ça en effet ; mais le risque était là c'est sûr…

    Bon week-end de Pâques à toutes….
    Jenny, une provinciale qui habite loin d'une droguerie et qui le regrette!

  136. noreply@blogger.com (cilou) dit :

    "stie" tu es fan, je suis heureuse que tu aies trouvé une enseigne qui te permette de vivre ta passion, tu as été déçue par la natura, je te comprends je n'apprécie pas cette laine, mais tu as aussi la possibilité d'avoir des infos sur les autres marques via les bloggeuses ou les forums ! J'attends aussi avec impatience les débats sur les autres enseignes de laine avec lesquelles j'ai aussi un vécu que je pourrais ainsi confronter à celui d'autres bloggeuses. Si je comprends bien nous aurions le "droit" de donner un avis pas forcément positif sur Phildar ou BdF parce que pas IN mais pas de la Dr°g—- grande prétresse du net ?…l'erreur est humaine, il faut savoir en faire resortir du positif, la réponse aurait du être "Merci de vos remarques constructives, nous aurons à coeur de remèdier aux points négatifs et vous remerçions pour tous les points positifs que vous avez évoqué" n'aurait-ce pas été plus judicieux et adulte "stie" ?…

  137. noreply@blogger.com (Stie) dit :

    je me permets de reposter, ça me turlupine ce "débat"…je le vois un peu comme un reflet de société…

    en fait dès le départ j'ai été interloquée par ton post gaëlle, je vais essayer de détailler point par point.

    Tu écris:
    Mon point de vue sur le cas "La Droguerie" est assez restreint pour les raisons suivantes.

    Je me demande:
    Pourquoi écrire "le cas droguerie"? Pourquoi ne pas avoir pris le temps d'expérimenter avant? Tu pratiques bcp, pourquoi ne pas avoir pris la peine de te faire ton opinion avant de solliciter celle des autres?

    Tu écris:
    Conernant la boutique (celle de Paris), je n'ai mis qu'une ou deux fois les pieds dans la boutique et je suis immédiatement ressortie tellement il y avait de monde (je suis un peu agoraphobe à mes heures et surtout incapable d'attendre 300 ans avant d'être servie).

    Je me demande:
    Comment peux-tu parler de 300 ans avant d'être servie si tu y es allée si peu souvent??? C'est d'entrée un commentaire très péjoratif en pas du tout neutre…étonnant quand on prétend vouloir lancer un débat…

    Tu écris:
    Pour les modèles, je n'en ai jamais tricotés mais j'ai souvent eu des mails de lectrices perdues dans leurs patrons et j'ai donc pu constater que les patrons ne sont pas toujours bien rédigés.

    Je me demande:
    Honnêtement gaëlle, est-ce suffisant pour en déduire que les modèles ne sont pas bien rédigés??? je me perds dans la plupart des patrons que je lis, je suis gauchère de surcroit…. mais je pense que cela est essentiellement dû à mon manque d'expérience, pas à la qualité des indications données (au passage, les patrons de la droguerie sont ceux qui me donnent le moins de fil à retordre, mais ce n'est que mon expérience…)

    Tu écris:
    Bien évidemment, n'ayant jamais tricoté leurs fils (pour les raisons précédemment citées), je n'ai pas d'avis sur le sujet.

    Je me demande:
    Vraiment? Tu ne semble pourtant pas avoir un regard positif sur tout ça…

    Gaëlle, je pense sincèrement que tu t'es loupée sur ce coup là… Tu n'es pas crédible à mes yeux.
    En même temps, tu chantes les louanges de BdF, ton blog me fait l'effet d'une pub pour cette enseigne depuis un moment… comment ne pas y voir un lien de causalité?
    Je pense que ta démarche n'est pas honnête, il était évident que des détracteurs de la Droguerie serait là pour appuyer ce que tu sous entend.

    On est encore une fois dans une tentative de manipulation, voilà mon avis. C'est le cas de plus en plus souvent. Les consommateurs, moutons de panurge, qu'on pense pouvoir orienter dans un sen comme dans l'autre…

    Et le principal concerné devrait ne pas répondre? n'a pas de droit d'être en colère???

    Je pense continuer à venir visiter ton blog, Gaëlle, j'y ai trouvé des conseils précieux et je le trouve de qualité. Par contre je le lirai sans doute avec moins de légèreté à présent…

    Stéphanie

  138. noreply@blogger.com (Stie) dit :

    Cilou,
    je ne m'estime pas fan de la droguerie ;)
    j'ai volontairement mis l'accent sur d'autres enseignes pour montrer à quel point c'est facile de critiquer…
    Je peux aussi chanter les louanges des vendeuses de la boutique Phildar de ma ville qui m'ont aidée à mettre le pied à l'étrier et que je peux passer voir quand je le souhaite pour leur demander un conseil (elle sont un peu mes marraines de tricot :D)
    simplement pour dire qu'on peu ou non choisir d'être objectif…

  139. noreply@blogger.com (Anonymous) dit :

    stéphanie c'est exactement dans ce sens là que va ma pensée!

    j'ajouterais que la vague aussi en ce moment c'est Wool and the Gang !
    et pas encore de commentaires à ce sujet!

    peut-être aurait-il mieux vallu commencer par les boutiques préférées de Gaëlle; le cas"la droguerie" n'aurait pas eu l'air d'être une attaque contre l'enseigne!

    Gaëlle ; j'adore ce que tu fais … en tt cas ce sujet a l'âme d'un débat !

    Jenny

  140. noreply@blogger.com (Martine) dit :

    j'ai fréquenté la Droguerie dans les annéees 90 surtout pour les perles et rubans (à ce moment c'était une des seules boutiques); mais je les boycotte dorénavant

    Trop BOBO
    Pas aimables
    trop cher (à même qualité)
    et je déteste leur façon de faire leur pub gratuite par le biais de blogeuses (théoriquement non rémunérées mais surement compensées..)

    Modèles basiques et souvent pompées sur d'autres sites (le GRR en particulier) et très mal taillés; mal expliqués

    Je tricote depuis 55 ans et j'ai une certaine expérience

  141. noreply@blogger.com (Agnès) dit :

    Stéphanie,

    Je suis assez choquée par ton paragraphe mouton de panurge, car c'est honnêtement que j'ai écrit dans ce débat car je suis très très déçue par la Droguerie que je connais (et oui je me répète) depuis très longtemps.

    D'ailleurs, il n'y a pas eu que des détracteurs, d'ailleurs j'aime bien la Droguerie de Lyon où les gens sont beaucoup plus serviables.

    Bien sur aussi qu'ils doivent donner leur avis, c'est un débat, mais il faut être constructifs et je pense qu'ils devraient revoir leur politique.

    Quant aux autres fils tels BdF, Phildar etc, je ne serais pas tendre non plus, car ils sont trop artificiels à mon goût et ont trop d'acrylique. J'aime les belles fibres, les gens sympas et les bonnes ambiances.

    Bon weekend de Pâques pour tout le monde

  142. noreply@blogger.com (Anonymous) dit :

    Débat: c'est une discussion sur un sujet, précis ou de fond, annoncé à l'avance, à laquelle prennent part des individus ayant des avis, idées, réflexions ou opinions divergentes pour le sujet considéré.
    Je crois que cette consigne a été respectée. Ce que je ne comprend pas c'est que suite à plusieurs commentaires en faveur et/ou défaveur de cette Boutique, Trio se soit permis d'insulter (parce que je considère ca comme des propos dégradant envers les clientes qui se sont exprimées).

    Maintenant la Dro****** je connais pas , vu qu'il y en a à peine une dizaine en france et que je suis bien trop éloignée pour y aller. du coup, pauvre débutante que je suis, je me redirige vers des enseigne plus popularisée et donc plus présentes en "province" (ca me fait rire ce terme province, mais c'est un autre débat) comme PH**** et BDF.
    Les laines sont peut être moins belle, bonne qualité etc. (d'après certain) que celle de la dro***** mais elle sont plus abordable. Et oui, le prix compte!!! je pense que toute voudrais se payer le luxe d'avoir la plus belle laine, la plus douce mais si on en a pas les moyens, on peut pas. Bon je me perds un peu :)

    Tout ca pour dire, personne n'a scandée (et encore moins Gaêlle) Boycottez la Dro******!!!

    Il en est juste ressorti:
    1. que l'accueil n'est pas toujours cordial,surtout qu'en y a du monde (mais bon ca c'est dans toute les magasins).
    2. trop d'attente, bon apparemment elles sont victimes de leur succès, tant mieux, peux être faut il envisager un agrandissement?
    3. La transparence. quelque soit le type de biens vendu, moi j'aime bien être informé sur le prix, la quantité, etc. C'est légitime surtout si on paye le prix fort.
    4. Le blog est un blog et non pas un site d'achat en ligne comme l'on souligné certaine. Du coup, pourquoi ne pas inciter à la création d'un site d'achat pour les malheureuses qui ne sont pas à coté d'une grande ville et qui veulent quand même essayer leur laine, ou simplement celle qui n'ont pas toujours le temps ou la patience d'attendre dans le magasin.

    Je pense avoir dit ce que je voulais dire ;)
    Le débat est intéressant sans les insultes.
    Mme Trio je vous conseille de tourner sept fois votre langue avant d'écrire parce que là du coup, ca a tournée au vinaigre et ca vous a desservie.

    en tout cas, Gaëlle ton blog est super surtout pour les débutantes (merci les vidéos).

    En attendant les débats sur les autres boutiques, histoires que tout se sentent à égalité.

    Bon weekend de pâques!

    Ps: l'acrylique c'est peut être pas la panacée mais pour celle qui sont allergique à la laine, c'est sympa.

    A bon entendeur,
    Salut.

    Mel

  143. noreply@blogger.com (Vanessa) dit :

    Ouh la… Ca devient un peu houleux!

    Bon, en tout cas, je ne suis pas convaincue pas la démarche de la droguerie, c'est un peu trop élitiste à mon goût, pas assez transparent (prix, longueur de fil par exemple) et préfère de loin commander chez Gwenola (site laine et tricot, pour les curieuses) qui propose tout un tas de fils différents de qualité et à des prix très raisonnables. Je vais d'ailleurs poster un message à ce sujet demain.

    En ce qui concerne les modèles, je n'ai fait que le GRR (bof mais c'est surtout à cause de la laine que j'avais choisie) mais je suis bien tentée par le zadig… Va falloir que je trouve un équivalent ailleurs mais ça ne devrait pas être trop difficile: Ravelry est une mine et j'ai déjà un catalogue Phildar avec un gilet très ressemblant!

    Et je suis d'accord avec Agnés (com' de 13h19)

  144. noreply@blogger.com (Guélie) dit :

    Bonjour à toutes,
    mais quelle histoire passionnante nous suivons depuis hier !!!
    Je tricote également depuis 45 ans et j'adore cela. Parisienne depuis toujours, je connais bien évidemment la Droguerie, comme cliente ou passante. Mais j'ignorais tout de la "bloggo" tricot (je viens de commencer de suivre le site de Gaelle) et je découvre tout un monde vivant et bruissant !!! Décidemment, le tricot crée du "lien", d'une manière ou d'une autre, je l'avais toujours pensé …

    En ce qui concerne toute cette histoire, je pense effectivement comme certaines que l'approche descriptive de Gaelle manquait de neutralité, en tant qu'ouverture de débat. Et forcément, la réction de la Droguerie ne s'est pas faite attendre.

    En tout cas, je vais me plonger désormais dans la "bloggo" avec curiosité .

    Tricotement vôtre

  145. noreply@blogger.com (Lucile) dit :

    La proposition de Gaëlle était absolument neutre, à l'image de ses posts passés.Elle disserte activement de tout ce qui a trait au tricot, laissant le débat toujours ouvert, et c'est pourquoi elle est tellement suivie.

  146. noreply@blogger.com (cybouille) dit :

    Ouh lala t'as vu Gaëlle, le nombre de com' que tu as pour évoquer le sujet !

    Alors Cybouille fréquente la droguerie de Nantes – enfin on a vu mieux question chaleur humaine.
    Si tu es débutante , tu es mal barrée , il faut vite faire ton choix, passer à la caisse et au revoir madame.
    Si tu arrives super bien fringuée classouille à mort avec le petit mari assorti qui prend sa grosse voix snobinarde : ooooh , surprise, on est tout de suite sympa avec toi !

    Sans rire, on a fait l'expérience avec mon cher et tendre : incroyable !

    C'est vrai, j'avoue, j'ai un catalogue et de la surnaturelle. Mais ma carte bancaire chauffe avec délice chez Gwenola et Madame blablabla toutes les deux à Nantes – y'a pas photos question conseils et gentillesses. Tu as toutes les laines ( Rowan, Debbie Bliss, Noro ) que tu veux, les kit knit pro – bref j'ai fait mon choix.
    Vive les petites boutiques !

    Finalement en lisant les com', ça m'a rassuré ce côté : "y'a pas QUE la droguerie".

    Hélène – Cybouille.

  147. noreply@blogger.com (Guimauve & Cie) dit :

    Bravo pour ta nouvelle bannière !
    Franchement, je trouvais l'autre trop STRICTE (désolée mais c'est mon avis) celle-ci est plus joyeuse.
    Concernant la DROGUERIE, je suis d'accord avec toi pour les files d'attente. Je n'ai pas eu de souci avec les grilles des modèles, mais j'évite d'y aller car la carte bleue CHAUFFE. Franchement, on peut trouver de la laine moins chère… mais il faut dire que la gamme de coloris est gigantesque.
    Je viens de créer mon blog, tu peux aller y faire un petit tour http://guimauveetcie.over-blog.org/.
    Merci et encore bravo pour tout ce que tu fais.

  148. noreply@blogger.com (Marie) dit :

    Bonjour, je suis Marie de Strasbourg.

    La Droguerie, comme beaucoup de chaînes il faut le dire, embauche beaucoup de personnel… donc autant d'occasions d'être ravie par le service qu'elle propose ou pas…
    Donc, je suis, suivant l'heure à laquelle j'arrive, ravie de l'accueil, ou pas !

    Mais, pour critiquer, ne doit-on pas penser à nous-mêmes dans notre travail ? Sommes-nous bien toujours parfaitement accessibles ? Même avec les collègues les plus pénibles, exigeants, pas décidés… et ce parfois lorsqu'ils viennent très peu de temps avant la fin de nos horaires ?
    Moi pas en tous cas, étonnant ???

    En tant que blogueuse, je montre mes "créations" et cite mes fournisseurs, dont la droguerie, qui, il faut le dire m'offre un choix ÉNORME comparé aux autres boutiques de loisirs spécialisés à Strasbourg.
    Je suis de celles qui aiment voir avec les mains, avec les yeux et qui aiment avoir le choix du nombre…
    Je passe d'une boutique à une autre avant de faire mes choix. (La Droguerie, Elle Tricote, Phildar, Maison Machine à coudre et à repasser (BDF), et la Grange à Laine que je compte aller visiter)

    Je suis aussi de celles qui n'aiment pas attendre pour recevoir leur achat : internet dans ce cas ne me convient pas du tout.
    Alors, vous parlez de l'attente avant d'avoir une vendeuse… Ah ha, mais au carrouf, y'en a aussi non ?
    Et je ne sais plus qui dans quel commentaire disait comme moi : les vendeuses font le choix DÉLIBÉRÉ de prendre le temps qui VOUS est nécessaire ? Si on y pense, c'est aussi pourquoi on attend.

    Nous sommes consommateurs(trices), ils(elles) sont vendeurs(euses), la chaîne dicte ses règles c'est normal, on fait chacun(unes) les choix qui nous conviennent et si on les trouve chers ou pas sympas ou que leurs règles ne nous conviennent pas, on n'y va plus.
    ils ne vont pas nous faire de cadeaux pour nos seuls jolis yeux, ils finiraient par couler.

    Je suis contente d'avoir cette boutique dans ma ville mais aussi les autres, j'achète un produit avant tout et pas toujours un service, je me sers des compétences du maximum de personnes, je le reconnais.
    Nous, les citadines avons la chance d'avoir le choix, ne l'oublions pas.

    On pense à ce qu'on fait, on se donne les moyens qu'on a… je voudrais créer de beaux bijoux avec des perles originales que j'aurais créées, seulement, il me faudrait du temps et plus d'argent, ce que je n'ai pas toujours.

    ET ALORS ????

    Je me contente de ce que j'ai, je cherche mon meilleur profit comme chacun(une) d'entre nous : la laine la moins chère (ou les perles, sequins, boutons, papiers…)
    j'achète en fonction de ce qui m'est proposé dans mon quartier, dans ma ville, dans mon porte monnaie.
    c'est bien de savoir si une boutique est chère ou pas, si c'est normal le prix ou si on peux trouver mieux (choix, qualité et prix)
    J'ai appris dans ce débat qu'à Strasbourg, il y avait un magasin sympa, La Grange…, qui proposait de la laine, je vais y aller et si le choix me plait moins qu'à la droguerie, j'irai à la droguerie, ce n'est pas plus compliqué.

    Ma pauvre Gaëlle, qui faites un travail remarquable… qui montrez votre précieux savoir-faire gratuitement, alors que vous publiez des ouvrages, oui, je vous défends, même si ce débat a un peu mal tourné par moments.
    Je vous remercie, car je pense que votre débat a pu permettre à certains(aines) d'entre nous d'ouvrir nos horizons, de découvrir d'autres boutiques et de comprendre un peu mieux le vaste monde du Tricot, je pense par exemple aux choix d'emballages : pelote ou vrac, poids ou métrage ?

    Mariebidouille

  149. noreply@blogger.com (Marie) dit :

    Je rajoute mon grain de sel pour étayer mes propos de "cher" et "tarification obscure".
    J'ai suivi avec attention et avidité le KAL sur le GRR. Je voulais le mien, à moi. Je me suis rendue au magasin la Droguerie de Paris, pour acheter la laine et avoir la fiche (soit dit en passant, parfois la fiche est facturée (un prix non communiqué, qui peut aller de 1 à plus de 3 euros selon les retours de plusieurs personnes), parfois elle est "offerte" avec la laine. Les pratiques sont variables en fonction des lieux et tout laisse à croire, en fonction des clientes. Ahum…).
    Donc je me suis lancée dans un comparatif détaillé, armée de ma règle de 3.
    Il était annoncé sur la fiche :
    Taille S : 230 g de mélange alpaga+plumette
    Taille M : 250 g de mélange alpaga+plumette
    Taille L : 270 g de mélange alpaga+plumette
    Aidée par les indications trouvées sur Ravelry (poids/métrage/prix), j'ai donc calculé qu'il fallait :
    Taille S : 544,28 mètres de mélange, soit 175,57 g d'alpaga et 54,43 g de plumette
    Taille M : 591,60 mètres de mélange, soit 190,84 g d'alpaga et 59,16 g de plumette
    Taille L : 638 mètres de mélange, soit 205,81 g d'alpaga et 63,8 g de plumette

    Et tout ceci représente donc en matière première :
    Taille S : 23,88 € d'alpaga et 11,97 € de plumette
    Taille M : 25,95 € d'alpaga et 13,01 € de plumette
    Taille L : 27,99 € d'alpaga et 14,03 € de plumette

    TOTAL :
    Taille S : 35,85 €
    Taille M : 38,96 €
    Taille L : 42,02 €

    Perso, j'ai payé beaucoup plus cher le "mélange", j'ai pris de quoi faire deux GRR et je n'ai eu qu'une "fiche". Étrange.

    L'impression de m'être fait arnaquer m'a donc légèrement dégoûtée.

    Je m'interroge aussi sur la "rémunération" de quelques tricoteuses chevronnées qui ne jurent que par les laines, boutons, perles, bijoux, rubans… de LD. Mais chacune a le droit de s'exprimer.

    Il est évident que de pouvoir acheter de la laine presque au gramme près (pour peu que la pesée soit fidèle à la demande et donc à la facturation), c'est un avantage. Chez d'autres fournisseurs, on achète à la pelote et si on ne consomme que 10 mètres de la dernière pelote, tant pis pour soi.
    À LD, on en arrive à la dérive où la cliente veut le poids exact et où ça n'est pas forcément facile de tomber pile, en fonction de la manière de chacune de tricoter. Mais la laine est tellement chère qu'on imagine mal ne pouvoir acheter que par tranche de 50 grammes.
    Car oui la laine est très chère. J'en prends pour comparatif de l'alpaga vendu directement en Bolivie qui est à 5,96 € (+ de 1,03 € à 4,55€ les frais de port) pour 100 g. LD affiche son alpaga à 13,60 € les 100 g. Sans appel.

    Encore faut-il avoir le numéro de bain information qu'il faut littéralement mendier à la vendeuse, et passer pour une enquiquineuse (on a dit qu'on restait polies, j'ai pas osé les gros mots).

    MAIS, les aiguilles à tricoter sont très bon marché :-D

    Pour finir, ma propre expérience avec le Trio a été nettement mitigée. Cordiales : oui. Rapides : non. Sans compter sur le fait qu'au téléphone, c'est impossible de les joindre (n° surtaxé en plus :-/)
    Et je ne comprends pas, alors que des personnes "particulières" montent leur site de vente en ligne en 3 coups de souris, qu'une enseigne comme LD rechigne à vendre de cette manière. Quelle perte de temps que de devoir répondre à chaque cliente potentielle sur tel ou tel prix, alors que les afficher nettement sur le blog permettrait de gagner en efficacité et en rapidité. Tout ceci me semble archaïque au plus haut point, à moins que ça ne soit délibéré, pour faire du cas par cas, en fonction de la cliente. Je me demande aussi si toutes ces pratiques auraient l'aval de la DGCCRF (la communication des tarifs dans la boutique de Paris est quasi inexistante).

  150. noreply@blogger.com (Marie) dit :

    Pour finir (bis), l'intervention du "Trio", qui se cache derrière un pseudo sibyllin (bas les masques ! ;-)), est bassement vile et agressive. Toute remarque est constructive et doit permettre d'aller de l'avant. L'avantage de LD est l'interactivité proximale qui y est associée. La participation à ce fil de discussion en est la preuve. Je ne vois pas l'intérêt de tirer un boulet rouge sur l'initiatrice de cette discussion et j'aurais pensé qu'il aurait été plus porteur de prendre les avis exposés par toutes (organisation de l'attente dans les magasins, site… heuh… blog de vente en ligne plus clair, affichage des prix, uniformité des prix, numéros de bain des laines…) que de se draper dans sa fierté en traitant les lectrices et intervenantes de "naïves". La "naïve" que je suis a d'autant plus l'impression d'être le "pigeon" (ou plutôt une "cloche", c'est très "trendy" ce week-end la cloche) de ce genre de commerce. Ça n'est pas très valorisant.
    Bref, j'espère que le chocolat de ce week-end adoucira les esprits et j'ai hâte de pouvoir donner mon avis aussi sur Phildar la semaine prochaine. Yess
    Bon week-end

  151. noreply@blogger.com (Stéphanie) dit :

    Je ne pense pas que Gaëlle ait lancé ce débat par pure manipulation, mais je truve ça peut-être un peu maladroit peut-être par le ton qui lance le débat, c'est clair qu'il fallait s'attendre à un procès… dommage.
    Dommage aussi la réaction du Trio.
    Comme je l'ai lu plus haut, ça aurait été peut-être plus intelligent et impartial de lancer un débat sur les +/- de chaque enseigne et de les comparer au lieu de se focaliser sur une seule. Mais bon ce n'est que mon avis.

  152. noreply@blogger.com (Valtricotine) dit :

    Comme je vis au milieu de la Suisse, c'est assez rare que je croise une Droguerie. Je l'ai découverte par MCI et les blogs et il vrai que parfois leurs modèles et les couleurs de leurs laines me plaisent beaucoup. Mais la seule fois où je suis entrée dans l'une de leurs boutiques, à Paris, je suis ressortie stressée au bout de 10 minutes ! Trop de monde, impossible de regarder les catalogues ou de choisir quelque chose sur place. S'ils avaient une boutique en ligne ça fait longtemps que j'aurais commandé. Je vais bientôt passer un week end à Strasbourg, j'irai donc tester la boutique.

  153. noreply@blogger.com (knucna) dit :

    J'habite également en Suisse, donc je ne connais pas La Dr… ni leurs laines. Par contre, je connais plusieurs de leurs modèles, vus sur le net ou dans les 2-3 livres que des copines françaises m'ont offerts… Plusieurs de leurs modèles me plaisent, par contre, je ne trouve pas qu'ils soient bien mis en valeur dans les bouquins, je les trouve en général mieux quand je les vois réalisés sur des blogs…

  154. @Marie : à te lire, je viens de réaliser quelque chose … Voici ce que j'ai compris : les laines sont présentées en écheveau, mais on peut demander la quantité qu'on veut (pour peu qu'on sache ce qu'on veut, justement) et l'on n'est pas tenu de prendre tout l'écheveau. Est-ce bien ça ?
    Concernant une vraie boutique en ligne, je l'expliquais plus haut : autant il n'est pas difficile maintenant d'en monter une, autant c'est son exploitation qui est lourde (ce dont ne se rend pas forcément compte Mme Lambda qui joue de ses 3 clics de souris). Donc la Droguerie a opté pour un blog et autant que je sache il n'y a aucune obligation d'y mentionner de prix, d'autant plus qu'il y a un document permettant de demander un devis. De ce côté-là je pense que tout est largement réglo.

    @Stéphanie : procès, oui et non. Avant l'intervention du Trio il n'y a eu que des expériences et des avis, positifs ou négatifs, en tous cas exprimés avec mesure. Après, il y a eu des réactions.

  155. noreply@blogger.com (BalCat) dit :

    Je connais La Droguerie depuis sa création (je fais partie de l'ex fan club des 100 idées de Marie-Claire, remplacé par marie-Claire Idées).
    J'ai longtemps fréquenté LD de Paris, puis le corner du Bon marché, pour leurs galons, leurs boutons et leurs accesoires pour bijouter et coudre.
    A LD paris, les files d'attente sont beaucoup trop longues et les vendeuses pas toujours compétentes, au corner du Bon marché, on s'inscrit sur un cahier et on vous appelle, ce qui permet de fouiner en attendant et les vendeuses (vendeurs) sont passionnés.
    Ceci dit, les produits sont chers et on peut trouver ailleurs et sur le net l'équivalent à des prix plus abordables.
    Les modèles de tricot ne sont pas très clairs mais je n'ai fait que les survoler car je suis plutôt crochet.
    Je ne comprends pas comment une entreprise qui cherche à s'implanter partout n'a pas créé un site de vente sur le net.
    j'ai lu dans les commentaires que c'était un défaut bien français d'être réticent à ce type de vente; je confirme.
    J'achète ce qui m'est nécessaire partout dans le monde et j'ai des contacts extrèmement cordiaux avec tous ces vendeurs qui sont souvent plutôt des vendeuses.
    En conclusion, je dirais que le concept de LD est très syympa mais qu'elle est devenue trop chère, élitiste et plutôt snob ! Dommage !
    BalCat

  156. noreply@blogger.com (muriel) dit :

    J'achète à la droguerie souvent par téléphone car la boutique la plus proche est à 200km de chez moi donc j'appelle Bordeaux avant l'ouverture et quelque soit la personne que j'ai , je suis toujours bien servie ,idem quand je me déplace, et les vendeuses sont sympa; j'essaie d'arriver avant 11h et je n'ai jamais attendu.
    Par contre celle de Paris m'a déçue trop petite et pas de temps de choisir, la dernière fois j'hésitais sur 2 sortes de boutons (30 secondes d'hésitations hein pas 5 minutes) et la vendeuse m'a laissée en plan…j'ai dû batailler pour la faire revenir et poireauté 1/4 d'h avant qu'elle me resserve .
    Mais bon dans l'ensemble je suis plutôt satisfaite, je trouve qu'ils ont dépoussiéré le tricot avec des modèles sympa et des catalogues modernes et colorés.
    Je trouve les explications claires.La laine au poids on s'habitue et c'est facile de faire la conversion il suffit de demander vu que le métrage est indiqué.
    Si on fait une comparaison avec phildar par exemple donc les pelotes ont de tout petits métrages et qu'il faut 50 pelotes pour faire un 4 ans (j'exagère hein ;)), mais quand on prend le temps de faire le calcul, la droguerie n'est pas plus chère sur des fils coton ou 100% laine.

    Par contre, certaines blogueuses ne jurent que par la droguerie, à l'affut de leurs dernières nouveautés, à la longue c'est lassant parce que même si j'aime la Droguerie, j'aime aussi d'autres boutiques et d'autres marques de laines qui ont de jolies choses à nous faire découvrir également !
    Et je pense que c'est cette image véhiculée par une poignée de blogueuses qui donnent cette impression d'élitisme.
    Quand je vois le butin mensuel de certaines , je ne pense pas qu'elles sont représentatives de la tricoteuse "moyenne", ni de la blogueuse en général.
    Enfin en conclusion je dirais vive le tricot , peu importe le fournisseur pourvu qu'on ait l'ivresse!

  157. noreply@blogger.com (corinne) dit :

    je n'ai pas lu tous les commentaire, mais je voudrais bien faire un petit com' à mon tour concernant le magasin de Lille ; j'y vais souvent 10 minutes avant la fermeture, sur la route du tricot-thé, car je ne peux pas faire autrement, et je suis reçue avec le sourire, l'endroit est peut-être bobo pour certaines, moi je ne m'en rends pas compte, faut dire que la vue des cônes d'alpaga me rend toute chose, je suis une véritable "addict", mais en tout cas j'ai toujours été bien reçue. J'ai dans mon entourage une dame de plus de 80 ans qui s'est rendue dans le même magasin, elle voulait faire le même châle que moi (damson), mais ne savait pas le nom du châle,ni trop ce qui lui fallait, et elle est ressortie avec sonbonheur. chapeau la droguerie ! et j'ajoute que je ne dépense pas non plus des fortunes (que je n'ai pas) dans le magasin.

  158. noreply@blogger.com (rosine) dit :

    J'ai découvert la droguerie en découvrant le tricot. Personne ne tricote dans mon entourage, j'ai découvert le Grr sur un blog, il y a environ 2 ans je crois, et j'ai découvert les livres, modeles, et laines de la droguerie. Je suis allée dans la boutique de Paris et je me suis achetee mes premieres pelotes et aiguilles.
    J'ai été bien accueillie et on m'a donné des conseils de base pour commencer mon ouvrage.
    Puis je me suis perfectionnée!

    Maintenant difficile pour moi de comparer car je n'ai pas tricoté beaucoup d'autres laines, une fois de la anny blatt et une autre fois bouton d'or, en alpaga et un merinos phildar.
    Mon probleme est que j'aime tricoter mais que je deteste tricoter pendant des heures, finir un pull pour ma poulette et voir qu'au bout de qqf porté, le dit tricot est tout bouloché! J 'ai eu ce probleme avec mon ouvrage en annY blatt, phildar et celui de bouton d'or, et depuis j'ai arrete mes experiences d'achats en dehors de la droguerie.
    Peut etre à tort j'en conviens, mais pour l'instant je n'ai encore jamais eu entre mes mains de laines equivalenteS en qualité et c'est pas à Caen que je vais trouver! alors oui je paie plus cher que chez phildar mais bon le pull tient et reste beau tout l'hiver.
    Quand à l'accueil physique, peu à dire car quand je commande c'est au téléphone, mais la jeune femme que j'ai au téléphone a toujours été agréable, ses conseils ont toujouts été avisés, et elle m'envoie meme les echantillons que je lui demande car elle sait que j'habite loin d'une boutique. Je ne commande pas tout ce que j'aimerai, j'avais craqué pour une veste en cote anglaise en alpaga/plumette mais le prix m'a arrete, je n'ai pas les moyens financiers pour me le permettre. Je me contente de tricoter pour ma puce, un pull en alpaga me revient environ à 26 euro pour elle, je ne pourrai pas trouver dans le commerce de pull tt pret fait en alpaga à ce prix là. Evidemment moi aussi j'hallucine sur les blogeuses qui tricotent autant de modeles en alpaga plumettes et j'imagine leur budget mais chacune fait selon ses moyens, et je suis bien contente de voir ce qu'elles realisent, ca me donne des idées.
    bref je peux difficilement comparer, si vous connaissez un alpaga qui bouloche pas, j aimerai le connaitre, mais pour l'instant je suis satisfaite de la droguerie pour moi provinciale qui n'a pas grand chose sur place, c'est super de pouvoir commander leur laine.
    et je ne travaille pas pour le trio, je donne juste mon avis de maman tricoteuse peu experimentée:)

    joyeuses fêtes de paques à toutes!

  159. noreply@blogger.com (Anonymous) dit :

    Bon Dimanche, je suis Claire (de clairedelune pour celles qui me connaissent) et débutante sur Internet, j'ai du mal à envoyer ce mail à cause de Blogger qui me semble bien compliqué…
    et je précise que je ne suis pas "anonyme" comme ce bête blogger me nomme, grrr.
    Je voudrais dire que je tricote pour mes deux petits garçons et aussi pour moi et mon mari, quand même ! J'adore l'alpaga de la droguerie est un plaisir à tricoter, les couleurs sont raffinées (je tricote beaucoup de jacquards) et surtout ce fil résiste à mes deux petits turbulents, je le lave et le re-lave à la main sans problème et l'aîné (à regret) cède à son cadet le pull devenu trop petit alors qu'ils ont trois ans d'écart. Un vrai investissement !
    Et mon mari porte mes pulls faits-main seulement
    s'ils sont en alpaga… de la droguerie (en fil double de deux coloris chinés, magnifique).
    J'ai testé des achats d'autres marques sur le net, séduite par le petit prix, mais j'ai été déçue par la qualité, c'est plein de poils courts qui boullochent aux endroits de frottement, sous les bras et sur les côtés.
    Ces alpagas à bas prix sont indiqués 100 % alpaga comme celui de la droguerie, mais c'est comme le 100% foie de canard = on a aussi bien du foie gras que du pâté de foie et croyez-moi ce n'est pas du tout la même chose !!! ;)
    Bien sûr ce n'est pas parce que c'est plus cher que c'est de meilleure qualité, mais on peut bien se douter qu'à prix cassé on n'aura pas la qualité. Et moi, tant qu'à passer du temps sur un ouvrage, je préfère tricoter moins souvent mais la vraie bonne qualité.
    Je me refuse aussi à tricoter les acryliques de Bergère de France (pardon Gaëlle, mais c'est la vérité) parce que j'ai connu le mazout de l'Erika sur nos côtes et que j'en suis encore en colère ! On ne doit pas tricoter le mazout!
    Voilà, c'est dit. Excusez ma franchise.
    On va cacher les oeufs dans le jardin, bon Dimanche à toutes.

  160. noreply@blogger.com (cecile) dit :

    Bonjour,
    Avec ce billet tu as certainement réussi ce que tu souhaitais…faire monter les "stats" de ton blog ! de plus lancer un sujet que l'on dit ne pas du tout connaître ??? ça parait étonnant pour une grande tricoteuse de la blogo…bon ok…

    je suis fan de la Droguerie…simplement pour ce qu'elle est …une boutique originale…qui a du charme….tout ce petit fouilli : j'adore !
    habitant en normandie je n'ai pu y aller que le samedi…oui il y avait du monde…je le savais…j'ai attendu mais je le voulais.
    la première fois que j'ai acheté des perles…une grande novice…la vendeuse a été extrêmement patiente, m'a conseillé avec beaucoup de goût.
    j'adore les laines, les couleurs, les présentations…j'envie les vendeuses de baigner dans un si merveilleux cadre…des vendeuses avec des cernes …car oui elles ont peu de moments calmes…je les trouve normales moi les vendeuses car j'ai horreur de celles qui en font de trop…trop mielleuses…elles ne forcent pas à l'achat…appréciable aussi

    les prix sont ceux de la qualité…j'achète aussi de la laine phildar mais…ça n'a rien à voir !
    mon mari travaillant souvent sur Paris ..maintenant j'appelle..je passe commande…et lui passe prendre le petit sac ..et payer …le bon plan héhé !
    j'ai visité celle de Rennes…superbe…avec le temps elle trouvera un peu d'âme ;)

  161. noreply@blogger.com (Anonymous) dit :

    Ce qui me consterne le plus c'est dès que lon parle (en mal) de la droguerie, le trio intervient…., ils nous surveille !!!!
    Et dire que nous sommes naïves: c'est un comble !!, vous nous croyez assez naïves pour ne pas croire que vous financez en matos certaine blogueuses connues et reconnues afin de vous faire de la pub, non mais franchement ne nous prenez pas pour des imbéciles !!!!
    il s'avère qu'à partir du moment ou telle blogueuse fait tel modèle avec le laine de la droguerie tout le monde suit…..: une affaire qui marche, très bien même….!!!!!
    Mais il faut faire attention dès fois à trop vouloir en faire…!!!!!
    Je ne parle même pas de l'accueil et des compétence des vendeuses dans certaines boutiques !!!!!
    Certe le choix des laines et des perles est varié, pas toujours de bonne qualité et assez cher……
    Un petit conseil au trio : pour ma part je trouve intéressant ce genre de débat (enfin du moins je le croyais "naïvement"…), des critiques négatives permettent justement d'avancer de se remettre en question, de changer, d'évoluer en fonction des désirs, des reproches des clientes, mais bon vous n'avez pas l'air de la comprendre hélàs…..

  162. noreply@blogger.com (fimo) dit :

    Voici ma pierre à l'édifice,
    fan depuis 2002 à peu près de la Droguerie, la laine est certes très chère mais heureusement de bonne qualité(c'est la moindre des choses).
    par contre, côté trio et blog la droguerie, la critique est interdite.
    Il y a un an environ, sur leur blog le trio ventait, le "côté" écolo de laine de bambou.
    J'ai écrit un commentaire, en faisant remarquer que le bambou est certes une fibre naturelle mais que la production de cette fibre consomme une quantité très importante d'eau. J'ai aussi demandé la provenance du bambou et qu'il ne convenait pas à mon avis d'étiqueter "écolo" une pelote de laine qui fait le tour de la terre en avion ou bateau.
    mon commentaire à été immédiatement supprimer, sans réponse!!!!
    Le trio ne supporte pas la critique, ce qui a mon avis rajoute au côté obscur et au manque d'information, et au manque d'intérêt pour sa clientèle…

  163. noreply@blogger.com (Val) dit :

    Je ne peux résister à laisser une trace de mon expérience. J'ai visité deux fois LD de Paris (il y a 10 ans et l'année dernière), le "corner" du BM et le blog du Trio. Hé bien je n'y ai jamais rien compris ? Mais rien, absolument rien !

    Idem pour le blog : je ne comprends ni l'idée ni comment l'utiliser.

    Dans le magasin, je ne savais pas comment me comporter, si je pouvais prendre un écheveau qui me plaisait et me rendre à la caisse avec ? Où étaient les modèles, les fameuses "fiches", pourquoi cette foule faisant la queue alors que le magasin était vide ? Personne à qui demander…

    Franchement, quand on "débarque" là sans savoir, on est complètement perdue.

    Cela dit, j'ai au moins pu voir et toucher l'alpaga et les couleurs étaient superbes.

    Je suis repartie aussi perplexe que j'étais entrée : sans rien (et croyez-moi, c'est rare quand je rentre dans une boutique de laine) et bien chagrinée.

    Mon commentaire pourrait laisser croire que je suis complètement nunuche et débutante mais je précise que je tricote depuis 25 ans, que j'achète laines (de toutes sortes et de tous prix), aiguilles et bouquins aux quatre coins du monde depuis des années et que mon blog tricot a 6 ans d'âge.

    Alors voilà : pour moi, la Droguerie, c'est un mystère…

  164. noreply@blogger.com (Anonymous) dit :

    La Droguerie Paris… trop de monde, vendeuses désagréables, fournitures (laines et perles) bien trop chères, commandes en lignes trop compliquées. Il parait que les fiches des modèles sont payantes maintenant, c'est vrai ? Bref, j'adooooore la droguerie ! Mieux vaut commander sur le net, on trouve plus de choix à des prix plus compétitifs.

  165. noreply@blogger.com (LibertyChérie) dit :

    Merci à cécile d'avoir exprimer ma pensée.
    Le débat ne m'étonne pas trop et me gêne au entournure. Il était voué à être polémique dès le départ.
    Peut être aurait il mieux valu commencer par un sujet bien connu de vous "bergère de france" ou fonty par exemple. On ne peut juger que lorsque l'on a au moins tricoté un modèle ou au moins une laine.

    LD a ses avantages et ses défauts.
    ++ : qualité, renouvellement, tradition, variété ..
    — : Manière de compter en boutique, prix, attente (et ce n'est pas vrai partout)

    Mais c'est comme partout, quand on n'aime pas, on passe son chemin. Ce qui vaut aussi pour les blogs. Ce que je m'apprête à faire. Je n'aime pas me faire manipuler…

  166. noreply@blogger.com (Anonymous) dit :

    bonsoir,
    je viens de lire l'intégralité de vos commentaires et je suis abasourdie par la facilité que vous avez à critiquer gratuitement!
    oui en effet c'est un débat et vous avez le droit d'avoir une opinion mais encore faut-il que vous sachiez de quoi vous parlez!
    c'est bien une réaction de consommateur français: plus vous avez de choix plus vous êtes insatisfait!
    Comme le dit si bien Mel la Québecoise: vous ne savez pas la chance que vous avez!

    Lisa

  167. Au vu des prix pratiqués dont Marie nous donne plus haut un aperçu et Agnès une idée assez précise encore plus haut, le terme "gratuitement" ne me semble pas adéquat.

    Toujours au vu des détails donnés par Marie, résultats de ses recherches (et j'imagine qu'elle n'est pas la seule à les faire ni à faire chauffer sa calculette), le "encore faut-il que vous sachiez de quoi vous parlez" ne me paraît pas très heureux.

  168. noreply@blogger.com (Anonymous) dit :

    Coucou Lisa et toutes,

    Bien sûr que le "consommateur français" (c'est une généralité ça…) est grognon, râleur, gâté et jamais content. Tout est déjà bien expliqué dans Astérix le Gaulois. Mais et alors ? Il faudrait être tous des ravis de la crèche et gober tout et n'importe quoi ? Et puis on n'a pas le droit de s'exprimer ? Et pourquoi non ?
    Personnellement, j'ai appris beaucoup de chose dans ce débat où les avis et les infos semblent bien partagées. Je ne vois pas en quoi il pose problème.

    Val

  169. noreply@blogger.com (Alfred) dit :

    Alors Gaëlle, satisfaite ?
    "Dans le cadre du partenariat entre mon blog et Bergère de France"…
    "je me suis dit que de temps en temps, je pourrais lancer des sortes de débats"…
    "La Droguerie, tout le monde (ou presque) connaît"
    "n'ayant jamais tricoté leurs fils, je n'ai pas d'avis sur le sujet".
    "Lächez-vous (mais restez polis, faut pas déconner quand même, on n'est pas des sauvages), ouvrez votre coeur et dites-nous tout !"
    Pas biaisé le "débat", avant même qu'il commence ?!
    Gaëlle la sainte Nitouche ne se mouille pas et laisse agir ses deux acolytes, pas du tout impliquées, ni organisées ni prévenues..
    Du pur spontané on vous dit !
    Et Gaëlle, organisatrice, ne contrôle rien, laisser s'étaler des accusations graves, cautionne…
    C'est une opération bien préparée, on appelle cela du "lynchage médiatique".
    BRAVO Gaëlle, du travail de pro!
    Je suis prof de comm' et cette opération sera proposée comme sujet d'études à mes élèves "Le CAS Gaëlle agressant la droguerie". Je publierai le compte-rendu, ce sera instructif, n'est-ce pas.
    Alfred

  170. noreply@blogger.com (Dgirl) dit :

    ben dis donc j'avais posté un commentaire et j'ai voulu voir ou cela ne était ben c'est triste
    triste que cela se retourne contre toi
    Bien sur c'est toi qui a lancé le débat mais après les gens ont parlé de leurs expériences, leurs impressions

    comme dit j'ai de la chance j'ai toujours bien été recu, renseigné, pas de souci de "je ne sais pas ou me mettre"
    bref je ne reproche rien à LD, c'est sur les prix sont chers ( sans doute en rapport avec la qualité donc normal) et je n'ai pas le budget mais de temps en temps pour se faire plaisir oui

    par contre je suis déçue que certains pensent au complot, limite tu serai payée pour descendre la droguerie…

    enfin c'est un débat donc chacun à le droit de dire ce qu'il a sur le coeur

    vivement le prochain débat (enfin si tu en as encore le courge…)

  171. noreply@blogger.com (mon bouton) dit :

    Bonjour,

    j'ai envie moi aussi d'ajouter mon point de vue sur la Droguerie. Personnellement, j'ai eu l'occasion d'aller dans la boutique de Lille un matin de semaine et j'ai trouvé déplaisant le fait d'attendre 15 minutes alors que je suis la seule cliente et qu'il y a trois vendeuses. Le regard méprisant qui les accompagnaient ne m'a pas plu non plus :)
    Je ne pourrai pas répondre quant à la laine, je n'en ai jamais acheté. Je dirais juste que présenter le prix au kilo peut faire peur et n'est pas une pratique courante. Ca demande un peu de calcul mental pour ramener ça à une pelote de 50 g.
    J'ai été très surprise du prix des boutons que j'avais achetés : ils étaient tout simples et pourtant ils m'ont coûté plus cher que la laine du pull (pourtant achetée chez Phildar).
    Les modèles ne sont pas très clairement écrits, peut-être pour gagner beaucoup de place, mais je trouve ça souvent difficile de s'y retrouver quand on est en cours de modèle.
    Mais ce qui me gêne le plus c'est le côté exclusif que revêt La Droguerie dans la blogosphère française, comme s'il n'y avait que cette marque sur le marché. C'est dommage de se limiter à ça – surtout maintenant qu'on a Ravelry !

    Je te félicite d'avoir lancé ce débat !

  172. noreply@blogger.com (Anonymous) dit :

    Je suis prof en marketing et passionnée de loisirs créatifs.
    J'ai bien suivi les différents avis émis à ce sujet et même si je partage un certain nombre d'entre, certains me semblent hasardeux ou résultant d'une mauvaise expérience personnelle, ce qui peut arriver.

    Je suis en même ravie que nous puissions avoir un espace de discussion ouvert et sans tabous de nos expériences, de nos connaissances des différentes enseignes : marques et magasins.

    Je tiens à remercier Gaëlle pour nous avoir donné l'occasion d'en débattre et surtout d'en savoir davantage.

    N'en déplaise à Monsieur le professeur de com qui ne trouve pas d'autre sujet plus important à proposer à ses élèves, qu'un débat ouvert.

    Si vous êtes à cours d’idées, permettez-moi Monsieur, de vous soumettre une ou deux idées sur les thèmes suivants :

    – "Censure et liberté d'expression"

    (ou bien)

    – "Comment faire du lobbying pour une enseigne via les blogs ?

    Mais dites-moi, Monsieur Alfred, à quel niveau d'études enseignez vous pour que le sujet les intéresse ?

    – Tricot ou Crochet ?

    Clementine

  173. Hé, les gens de la Droguerie, je crois qu'il y a quelque chose que vous ne voyez pas ou que vous ne voulez pas que l'on voie : c'est que vos manipulations grossières pourraient avoir un effet sur quelqu'un qui aurait à perdre (en réputation, ou même financièrement) à un point que ça le mette en danger.

    Or, je crois que c'est *vous* qui avez le plus à perdre et ce, depuis la première intervention du Trio. Va falloir ramer pour rattraper tout ça. À moins qu'un blog créé spécialement pour l'occasion ne fasse l'affaire, n'est-ce pas Lomalamer ? Quelle belle métaphore au passage. C'est tout ce que vous aviez dans votre chapeau, un blog en guise de bouée ?

  174. noreply@blogger.com (Anonymous) dit :

    Hé ben y'en a vraiment qu'on rien d'autre à faire que de se prendre la tête! Vous savez qu'il y a des choses bien plus grave dans la vie! comme la maladie par ex, que je connais que trop bien malheureusement…le tricot est une véritable bouffée d'air pour moi, qui m'aide à penser à autre chose…et quand je viens sur un blog de tricoteuses c'est également pour prendre du plaisir pas pour constater la débilité humaine…je ne savais pas que les exécutions en place publique existaient encore..vous êtes bien pathétiques, dommage…
    Lisa

  175. Quitte à verser dans le pathos, allons-y : des malades, y a que ça ici. Des tricopathes, ça s'appelle. Qui essaient de soigner le mal par le mal. Mais ça marche pas.

  176. noreply@blogger.com (Kinoui) dit :

    Le côté hype me dérange énormément. Ça fait vraiment exclusif et excluant. En plus, je ne comprends pas pourquoi c'est aussi cher ! Je n'achète donc à la droguerie qu'une fois par an. La grosse récompense après de dures périodes.
    En dehors de ça, je n'ai jamais eu de problème de personnel non souriant et non serviable. Au contraire, à Paris comme à Rennes, les vendeuses ont toujours été très disponibles avec moi. De très bons conseils et une patience infinie parce que je prends toujours énormément de temps à me décider. Là-dessus, je n'ai rien à dire. Non, ce qui me choque le plus, c'est bel et bien le prix.

  177. noreply@blogger.com (Am') dit :

    Claire quelle répartie !! merci ça fait du bien !
    moi je ne pourrais pas répondre sans m'énerver alors bravo !!
    Gaëlle ne t'inquiètes pas on n'est pas dupes ! toutes ces manipulations, on sait bien qu'elles viennent plutôt de tous ces anonymes et de cet "homalamer" !

  178. noreply@blogger.com (emiliezolie) dit :

    Habitant en Belgique la Droguerie me paraissait être le must du must en matière d'exotisme.
    J'avais des livres acheté par des copines, de l'alpaga offert aussi par une copine mais jamais je n'avais visité la boutique. J'ai profité d'un passage à Paris pour y aller et en suis ressortie aussi vite (mon ours d'homme était pressé et il y avait foule). La Droguerie de Paris, bof.
    Par contre quand je suis allée à Rennes ce fût tout autre chose, une belle boutique, lumineuse, grande, des vendeuses tout plein et toutes avec le sourire. Là-bas elle ne sont pas encore blasées de voir arriver des touriste Belges qui viennent acheter LEUR laine, au contraire elles en sont fière de tout ces km fait rien que pour elles !! J'y suis restée 1h (au moins) et ai été servie tout ce temps avec le sourire et l'attention qu'il me fallait.
    Comme je retourne souvent en Bretagne (aussi souvent qu'a Paris) je préfère y faire mes achats, là-bas j'ai le sourire qui va avec.

    Maintenant c'est sûr que les prix sont plus élevés qu'ailleurs (enfin, je trouve) mais c'est un peu comme acheter du Liberty et du petit coton fleuri, ce ne sont pas les mêmes motifs, le coton est plus doux et la qualité est plus belle … le prix suit aussi. Faut savoir ce qu'on veut.

  179. noreply@blogger.com (Marie) dit :

    @Claire : oui tu as compris : dans le magasin de Paris (je ne me permets pas d'évoquer les autres boutiques, je n'y suis jamais allée), des écheveaux des différentes laines sont accrochés à des crochets (de boucher je pense, mais ça ne choque pas du tout). Parfois la couleur est mentionnée, parfois pas. Est mentionné le prix (mais pas toujours sur la même masse), le métrage, la composition et sans doute d'autres renseignements mais je ne me souviens plus.
    Mais ce ne sont que des écheveaux de présentation et il te faut attendre qu'un vendeur soit dispo pour que tu lui demandes ce que tu veux et en quelle quantité. Puis le vendeur va en arrière boutique pour bobiner le fil, qui en fait se présente en cônes (300 g, 1 kg et peut-être d'autres conditionnements mais je ne les connais pas).
    Quant au ton des propos de certains (et du blog spécialement dédié), ça pourrait sembler pathétique mais je pense que c'est simplement risible ce côté "cour de récréation".
    Aller, j'ai rendez-vous avec Greg et mon tricot ce soir, avec de la laine fabriquée en Italie ;-)

  180. noreply@blogger.com (Laura) dit :

    Je trouve abérant ce que certaines personnes osent dire sur la droguerie. Personnellement j'y vais assez régulièrement que ce soit Nantes, Bordeaux ou même Paris (habitant en Bretagne) et peu importe le magasins, les vendeuses sont toutes aussi aimables les unes que les autres avec le client, et savent s'occuper d'eux comme il se doit.
    Certes le temps d'attente peu être long, mais cela est surement dû à une clientèle importante. Cependant il ne m'est jamais arrivé d'attendre plus de 15min… Ce qui est plutot normal pour des grandes villes. Serieusement ne me dites pas que vous attendez moins dans des grandes surfaces, magasins de vetements ou autres pour des conseils dans les grandes villes (notamment à Paris!). Elles sont tout le temps occupées ou en train de blablater alors qu'à la droguerie, les vendeuses travaillents à 200% et on le voit de nous même.
    Ensuite, il existe un large choix a la droguerie qui sataisfait beaucoup de personnes, si cela ne vous plait pas alors ne vous amusez pas a débattre là dessus mais continuez votre chemin en allant voir ailleur. Les prix sont peut etre élevé mais c est leur seul gagne pain et la qualité est excellente, il n'y a rien a redire. Donc quitte à mettre le priX… et puis au moins on a qch fait par nous meme à 100% et donc qui nous plaira à tous les coups.
    Enfin apprenez à lire, mais sur le blog de la droguerie on peut commander par téléphone au moins, les personnes sont très aimables et savent (comme toujours) donner de bons conseils.
    Bref je pourrais m'étaler encore longtemps, mais je ne vois quel est l'interet de descendre la droguerie , si vous n'aimez pas cet endroit, pas besoin de l'étaler sur internet ; laissez les tranquilles et allez voir ailleurs si ca vous arrange!

  181. noreply@blogger.com (Laura) dit :

    je viens de me relire et me suis aperçue de mes nombreuses fautes d'orthographe. Veuillez m'en excuser.

  182. noreply@blogger.com (Suzin3tt3) dit :

    Je suis assez d'accord avec Laura. !!

    je ne vois pas l'intérêt de critiquer La Droguerie. Toutes celles qui s'en plaignent, du moins dans les commentaires, on trouver une autre méthode pour se procurer des fils ou autre. rager pour le plaisir de rager? cela vous apporte quoi sincèrement? c'est un débat certes je conscois que le principe n'est pas si bête au départ! Mais si c'est pour le simple fait de critiquer je ne vois pas l'intérêt si ce n'est de passer le temps devant son ordi quand vous ne trouvez rien de mieux à faire ( allez tricoter puisque que c'est votre passion.. )!

    après pour toutes les critiques détaillées et très pointues comme je vois celui de Marie qui détaille tous les fils et le prix.. pourquoi ne pas t'adresser directement au trio au moins tu aura une réponse.

    Personnellement je connais pas mal de boutique : Paris, Nantes, Bordeaux, Nice, Strasbourg, Lille, Lyon et Rennes la petite dernière. elles comportent toutes une ambiance bien à elle, une âme nous pourrions dire. on y entre par curiosité et par attrait des couleurs. à chaque fois je suis fasciné voir émerveillé par le spectacle. je ressors pas forcément avec un achat mais j'ai pu y rêver quelque instant, je suis heureuse. ça me rappelle mon enfance. c'est peut-être bête mais je trouve qu'il y a de la vie dans ces boutiques.

    les vendeuses ou vendeurs.. pas aimables.. dans l'ensemble vous savez très bien que si .. mais dès que un a une baisse d'amabilité vous les descendez en flèche. vous êtes parfaites tout le temps vous? vous n'avez jamais le blues? Vous n'avez jamais les nerfs à vifs? ça peut arriver mais votre indulgence fait peur à voir!

    De plus critique le Trio.. quelle idée! vous demandez des BO blanche, en voici de publier juste pour vous sur le blog après votre demande! il est à votre écoute! certes elles n'ont pas forcément le temps de répondre à toutes les demandes.. je ne sais pas combien de @ elles peuvent recevoir par jours. 3filles pour un nombre inattendu de mail l'indulgence n'est toujours pas là.

    ravalez votre bave et mettez vous à leur place au moins deux minutes!

  183. noreply@blogger.com (Lisa) dit :

    @Laura et @Suzin3tt3: ah! enfin des commentaires intelligents!

  184. noreply@blogger.com (Carole) dit :

    Je trouve incroyable que l'on ne puisse pas "toucher" à une institution comme La Droguerie sans se faire arracher les yeux… Je connais la Droguerie depuis de très nombreuses années et je m'y suis fournie pendant très longtemps (je dois faire partie des dinosaures qui y vont depuis l'ouverture, ça ne me rajeunit pas ;)). On a toujours fait une queue très longue (surtout côté perles), l'accueil a toujours été très moyen (la personne à la caisse ne me semble pas avoir changé depuis… pfiou!), les prix ont toujours été élevés. Mais pendant très longtemps, c'était le seul endroit où l'on pouvait trouver des choses hors du commun. Aujourd'hui, internet est arrivé, on peut acheter de la laine n'importe où dans le monde, on compare, on a les avis des autres. Je ne remets pas en cause la qualité de la laine de la Droguerie (j'ai tricoté un pull en surnaturelle pour mon père dans les années 80 et il est toujours nickel), mais je pense que si on a le choix de nos jours, on ne va pas nécessairement chez eux…

    Pour ce qui est du fait de critiquer, ça me semble normal, naturel, sain. Sur Ravelry, on peut lire des commentaires très durs sur toutes les marques, et je n'ai jamais vu les revendeurs monter sur leurs grands chevaux de cette manière! Si le Trio pense que ces critiques sont injustifiées, pourquoi ne pas répondre sur le fond plutôt? Par ailleurs, je pense qu'il ne manque pas de blogs où les lauriers de la Droguerie sont tressés à longueur d'articles. Pour une fois que l'on voit des avis contraires s'exprimer, pourquoi ne pas prendre les choses de manière plus sereine sans défendre en attaquant d'une façon assez minable?

    Le sponsoring, c'est une fatalité. Gaëlle en prend sa part, c'est son droit. Cette polémique prouve juste que la comm est un métier, et que quand on compte sur le marketing viral pour assurer son existence, il ne faut pas s'étonner de s'en prendre une de temps à autres…

  185. noreply@blogger.com (Petit Bruit) dit :

    Je suis tout à fait d'accord avec Carole.
    Plutôt que de monter sur ses grands chevaux, le trio ferait mieux de répondre aux questions posées sur le fond.
    Elles étaient, je le rappelle : pourquoi n'y a t'il pas plus de transparence sur les prix? sur la provenance des laines? Pourquoi est on obligés d'attendre devant un comptoir, ne pourrait on pas mettre en place un système de tickets?

    J'ai déjà donné mon avis, plus haut, je le rappelle pour celles qui ne voudraient pas scroller (et je les comprends), je ne suis pas déçue par l'accueil en magasin, les vendeuses sont sympas et de bons conseils. Non, je n'aime pas le sacro saint mélange alpaga/plumette, je trouve qu'il pique (j'ai la peau sensible). PAr contre, j'aime beaucoup leur nouvelle qualité de surnaturelle. Bref.

    Je suis déçue par la réaction du trio, même si elle ne m'étonne pas plus que ça. Naïve? oui! je le suis…d'avoir cru que la Droguerie était une sorte de commerce à l'ancienne.
    Naïve? oui! encore! d'avoir cru un temps que la droguerie ne faisait aucun marketing à travers certains blogs.
    Naïve? oui! mais j'aimais leurs produits, avant de me poser des questions sur les provenances et le coût réel des produits…

    Je crois que dans ce débat, le trio s'est enfoncé de lui même, alors pour rétablir un peu de vérité, ou remonter le niveau, je crois qu'il serait de bon ton qu'il s'exprime de nouveau, ne serait ce que pour répondre aux questions de leurs clients! A bon entendeur…je retourne à mes aiguilles!

  186. noreply@blogger.com (Lucile) dit :

    @ Lisa, Laura,Suzin3tt3 : Quel beau trio !!!
    Vous avez le bonjour d'Alfred !
    à bientôt à la Droguerie…qu'on aime quand même, allez !

  187. noreply@blogger.com (Anonymous) dit :

    Bonjour!
    je suis contente de ce sujet d'échange aussi si les petits mots laissé par le Trio m'ont sidérée.

    Donc quoi dire de la Droguerie? Jolis couleurs, toujours des articles attractifs, modèles assez faciles et pratiques à tricoter, mais bon tout ça abîmés par les motivations suivantes

    Ce que je n'aime surtout pas:

    1) je trouve leur blog est tout simplement un site même pas de publicité mais de propagande plus tôt…..On te parles des fils, on t' imbobine avec ces jolies couleur mais on ne te dit pas ni de quoi est fait le fil, ni quoi donne l' echatillon, ni combien ça coute le 50 ou les 100 grammes….. en plus ce fameux Trio réponds seulement aux personnes agrées. Il a des liens vers d'autre blog qui montrent pratiquement que des tricots fait avec les fils de la Droguerie…..je me demande si au moins ces gens reçoivent leurs fils gratos vu la pub qu'elle font.

    2) le fait que déjà tu achète de la laine très chère et en plus il faut aussi que tu payes le patron si tu le veux. Bon le livre je comprends mais pour un seul patron, je trouve que c'est un abus;

    3) la façon de faire dans la boutique, compte rendu, il ne s'agit que d'une droguerie et non d'un magasin extra luxe; On t'en fait tellement baver qu'au bout d'un moment ça gave……Tu dois rester debout, à attendre en file indienne, si tu t' éloignes c'est fini….Mettre un distributeur de numéros, non? ça doit forcement rester style "vieille France"?

    4) et, en dérnier mais le plus important pour moi: pratiquement inconnue la provenances des matières prémiéres; j'ai demandé à une vendeuse et elle m'a répondu plus tôt celle qu'elle supposait. Il semblerait que aussi envers son propre personnel la Droguerie n'est pas trop "généreuse" sur ces type des détails.

    Donc voilà…tout ça me fait passer un peu l'envie d'y retourner malgré que toutes les vendeuses de la boutique de Nice soient vraiment toutes très agréables et gentilles!!!

    Très bon après midi à toutes

    Babs

  188. @Lucile : oh le beau snipe ! Clap-clap !

    @Marie : en fait non, je n'ai toujours pas compris le système d'affichage du prix. Au kilo, ou à l'écheveau exposé ? Exposé, je dis bien. Et encore, si l'étiquette est bien en face.
    Bon. Laissons pisser le mérinos …
    Je focalise sur cette histoire de prix mais ce n'est jamais qu'un révélateur parmi d'autres sur l'état d'esprit de la boutique. Maintenant, chacun peut décider en connaissance de cause d'y aller ou pas.

  189. noreply@blogger.com (Anonymous) dit :

    Moi je les aime et même je les adore .Je ne suis apparement pas la seule.. En tout cas et dans mon cas c'est les meilleurs…

  190. noreply@blogger.com (Laeti la Douce) dit :

    j'arrive après la bataille mais je me lance quand même ^^

    j'avoue que comme beaucoup, j'ai eu une expérience juste affreuse de la droguerie!
    Les premières visites ont été un calvaire, j'ai frôlé l'évanouissement dans la file d'attente et ça m'est arrivé de tout simplement partir bredouille, au bout de 20min d'attente je n'en pouvais plus.

    Et puis j'ai découvert que le samedi midi, il n'y a pas un chat! donc j'ai pu enfin faire mes achats avec le temps de choisir mes laines et mes couleurs, les vendeuses ont toujours été aimables avec moi, même dans le rush (en revanche j'ai vu quelques fois des clientes plutôt agressives…) et finalement, plus j'y vais et plus elles sont agréables :)

    Par contre elles m'ont toujours bien dit que si je connaissais mes coloris, je pouvais commander mes laines et me les faire livrer (mais les FdP sont assez élevés, 8€ je crois… plus cher que mon billet de train!) ou faire ma commande par téléphone et venir la chercher directement à la caisse ensuite, donc pas de temps d'attente.

    C'est là que ça coince par contre! Ne connaissant pas tout les coloris, le blog est bien pratique: on a pratiquement tout le panel d'alpaga et de plumette, beaucoup de kaleido/lin/coton, mais de surnaturelle, point ou vraiment à peine.
    Dommage donc que le blog ne soit pas plus complémentaire de la boutique.
    Quant aux réponses, je n'en ai même jamais eues en leur écrivant, je ne sais pas qui est ce trio mais il ne m'est pas sympathique. On a l'impression qu'il faut montrer patte blanche et que notre blog doit être rempli de LD pour obtenir une réponse de leur part?
    Il faudrait donc bien faire un site mais c'est aussi une autre organisation, une autre logistique pour eux, je comprend que ça prenne du temps mais j'espère qu'ils y viendront malgré les propos du patron qui disait vouloir rester une entreprise "familiale" et ne conserver que sa petite boutique. Cela n'empêche pas de faire du VPC :p

    Je suis d'accord avec les critiques sur les tarifs introuvables sur le blog. Bon, je ne me suis pas démontée, en allant faire mes achats une fois, je suis venue avec mon petit calepin et j'ai tout noté :)

    Mais vraiment, plus j'y vais et plus je suis contente de leurs services sur place. Suffit de s'organiser au final ;)

    Par rapport aux fiches, j'ai aussi découvert assez tard qu'ils offraient la fiche du modèle désiré si on achetait la laine. Qu'elle soit à 2-3€ comme l'a dit Marie ne me dérange pas spécialement (mais si c'est vrai il faut le dire!!) les modèles payant de ravelry sont dans les 5-6€… Et quand on n'aime qu'un modèle dans le bouquin, ben entre 2€ et 18,50€, ça reste plus intéressant.

    Et pour finir, certes les prix sont élevés mais quand je n'ai pas voulu utiliser d'alpaga/plumette pour économiser ou utiliser une laine moins noble pour mon fils à l'école, on m'a toujours bien conseillé pour convertir le poids en récup ou en surnaturelle, c'est une attitude que j'ai beaucoup apprécié (et mon porte-monnaie aussi! ^^)
    Il m'est arrivé aussi 2 fois d'avoir des pelotes plus lourdes que prévu (ou alors j'ai tricoté plus serré?) mais j'étais ravie de les transformer en accessoire assorti style mitaines ou autre donc ça ne m'a pas posé de problème en soi et ça ne doit pas être évident en plein rush de calculer pile 80g sur un écheveau de 100g alors qu'il y a une queue de 3km…

    Je tiens quand même à préciser que j'ai vu une vendeuse appeler une dame enceinte qui faisait la queue et le faire passer tout de suite.
    Ils n'y peuvent rien si la boutique est si exiguë et la clientèle trop importante…

    Bref, il ne faut pas s'arrêter à une mauvaise expérience et si vraiment on est pas satisfaite, eh bien les sites et autres marques feront votre bonheur, pas la peine de s'énerver ;)

  191. noreply@blogger.com (letilec) dit :

    Allez Gaelle! Courage! Je pense que tu as une une très bonne idée de débat (même si certaines tournures sont un peu maladroites) et rien n'interdisait au fameux trio de répondre intelligemment aux nombreux points négatifs soulevés par les clientes de LD. Pour ma part je n'y ai pas mis les pieds depuis un certain temps car la boutique de Paris est trop petite si je dois y aller avec ma poussette. Ceci dit je partage la plupart des avis: la boutique est trop petite, pas de prix affichés alors que c'est obligatoire, vendeuses assez désagréables, et un prix monstrueux à la caisse! Pourtant j'adore leurs modèles de layette, ils sont vraiment adorables, mais j'aime autant chercher des modèles sur Ravelry ou Drops que de faire la queue à la boutique!

  192. noreply@blogger.com (Lamu) dit :

    Il y a quand même un truc que je ne comprends pas, pourquoi tant de haine pour si peu?

    Un débat est ouvert pour parler de nos expériences et ca part en cacahuète!!!

    Trio Alfred et compagnie, pourquoi ne voire que le négatif?

    Certes il y a des avis négatifs, mais pourquoi pas en profiter pour remercier les bloggeuses (ou bloggeurs) de leur compliments? Car comme dans tout débat, il y a du bon et du moins bon, et si vous relisez bien tout les avis donnés, il y a pas mal de personne qui se sont plus et qui ont eu un bon accueil!

    Personnellement, j'ai eu une très bonne expérience avec la Droguerie et je suis un peu déçue que vous ne voyiez que le côté obscur du débat…

    Je ne trouve par contre pas justifié de blamer Gaëlle, elle a juste lancer un débat, après a chacun sa façon de penser.

  193. noreply@blogger.com (knucna) dit :

    Ce que moi je ne comprends pas, et là je rejoins le commentaire précédent, c'est pourquoi seule la critique négative ressort de ce débat ??? Il y a eu énormément de commentaires élogieux concernant LD, alors pourquoi les fans de la marque se focalisent-ils uniquement sur les critiques négatives ? Il me semble que dans un débat (ou dans n'importe quelle discussion ayant lieu dans un pays avec la liberté d'expression), toute personne a le droit de donner son avis, qu'il soit en bien ou en mal… Rien ni personne n'est parfait ! J'ai beau adorer la mercerie de mon village, je lui trouve quand même des défauts… En général, les critiques négatives devraient être prétexte à s'améliorer… Si on vous dit que les coutures de votre tricot ne sont pas tip top, vous faites quoi ? vous descendez en flèche la personne qui a osé le dire (le dire tout haut, alors que peut-être beaucoup d'autres le pensent tout bas), vous jetez votre tricot à la poubelle ? Ou alors, plus intelligemment, vous apprenez à faire des coutures plus belles et dont vous serez fièr(e) afin que plus personne ne puisse y redire ?
    La critique fait partie de la vie, c'est comme ça qu'on peut avancer…Et on n'a pas d'autre choix que de l'accepter. C'est un combat perdu d'avance autrement… Le monde serait bien "ennuyant" si tout et tout le monde était parfait…

  194. Il y a deux mots qui me sautent aux yeux dans l'ensemble des commentaires : "avis" et "expérience". À ne pas confondre avec "information".

    De l'information (qui doit être vérifiée, objective, tout ça …), il y en a un peu dans ces lignes mais il y a surtout des avis et des expériences, certes subjectifs mais qui n'en sont pas moins légitimes. L'information est essentielle, les avis importants. Donner aux seconds le poids de la première c'est se fourvoyer lourdement et donc se tromper de cible.

  195. noreply@blogger.com (Anonymous) dit :

    bah dis donc !! que de débat autour de ce sujet !
    Personnellement, je trouve que la droguerie propose de jolies choses, mais à part quelques bricoles, je ne me fournis que très peu dans ce magasin car, bien qu'aimant leurs produits, je ne supporte plus l'engouement autour de cet enseigne et par-dessus tout, je ne supporte plus, lorsque je me balade de blog en blog, de retrouver partout les mêmes modèles de bijoux, de tricots et autres .
    De plus, il m'est arrivée plusieurs fois de demander conseil à des vendeuses et, je n'ai pas du tomber sur des bidouilleuses, mais sur de vraies vendeuses, incapables de me renseigner sur autre choses que des modèles bien précis de la boutique. Dès qu'on veut varier, il n'y a plus personne.
    La droguerie est peut-être devenue une enseigne incontournable pour certaines, mais certainement pas une adresse originale et c'est bien dommage!

  196. noreply@blogger.com (Marie) dit :

    Argh, je n'arrive pas à me faire comprendre Claire, c'est rageant.
    Je récapépète : les écheveaux exposés ne sont là que pour les coloris, la matière. Ils ne sont pas en vente et je ne sais même pas si la quantité est identique pour chaque couleur. Les écheveaux en présentation ne sont pas "quantifiés" en termes de prix (donc en termes de poids).
    Le prix de telle ou telle qualité de laine est stipulée pour l'ensemble des coloris, prix au kg (ou pour une fraction de 50 ou 10 g, mais ça fait un prix au kilo au final, si on a une bonne calculatrice ou qu'on se débrouille en calcul mental).
    J'ai toujours vu mention des prix des laines.

    Je rejoins certains avis récents sur le fait que seul le négatif n'est retenu de manière péjorative par les adorateurs de l'enseigne. J'aime beaucoup l'exemple de knucna qui illustre bien la situation.
    C'est demain le tour de Phildar alors ? ;-)

  197. noreply@blogger.com (Lisa) dit :

    @Lucile et @Claire: heu, j'ai loupée un épisode là!?!
    un jour on me traite de pathos car diantre je parle de ma maladie! le lendemain, j'apprends que je fais partie du "Trio" car j'ai osé prendre leur défense!….MDR!
    Bah désolée les filles, mais, et d'une, je me passerais bien de ma chimio pour ne pas porter l'étiquette "pathos", et deuz, je ne connais pas le Trio et donc n'en fais pas partie! mauvaise pioche!
    Je suis juste une amoureuse du tricot, n'allez pas chercher plus loin…
    sur ce je retourne à mes aiguilles ^^

  198. noreply@blogger.com (Anonymous) dit :

    ?????????? ^^^^^ mdr!

  199. noreply@blogger.com (Anonymous) dit :

    encore bonjour!!

    c'est vrai que les esprits là commencent à chauffer, je trouve, donc l'argument intéresse et touche beaucoup de monde donc voilà pourquoi il y a toujours une queue pas possible à LD !!
    …Si je peux me permettre, il me semble de comprendre dans l'ensemble que LD n'est pas détestée par la plus part des personnes qui ont laisse leurs commentaires ici. Il y a des cas spécifiques liés surtout, il me semble, au comportement d'une ou d'une autre vendeuse ou à l'organisation des boutiques LD en général ainsi que pour leur blog.
    Ce qui par contre il me semble, heurte plusieurs tricoteuses, dont moi même, est cette ambiance un peu trop d'exclusivité qui reste souveraine chez LD: on dirait qu'il faut être des adeptes, qu'il faut tout accepter sans chercher d'aller plus loin ou chercher à comprendre ou encore se permettre d'ouvrir bouche …Sur le blog c'est vrai que le Trio donne des réponses mais la plus part de fois à des demandes qui ressembles plus tôt aux quêtes d'une fidèle…..
    Donc cher Trio, pourquoi ne pas essayer de s'ouvrir un petit peu plus à cette discussion? Là les seuls mots que vous avez laissé (ainsi que ceux laissé par votre supporter n°1) me laissent encore une fois très déçue. J'attends avec impatiente une petite ouverture de la part de LD car je n'ai pas envie de renoncer à la Plumette ni à la Récup….(et aussi à la Surnaturelle!!!!)

    Très bonne journée à toutes et à tous.

    Babs

  200. noreply@blogger.com (1000n) dit :

    j'arrive carrément apres la bataille mais bon, j'aimerais qd meme donner mon avis sur LD
    j'ai tricoté un GRR et 2 boléro biarritz
    qd j'ai tricoté le GRR, il n'y avait pas de LD pres de chez moi, j'ai utilisé un mélange alpaga+pichnette de plassard
    qd j'ai tricoté les 2 boléro, j'ai acheté le mélange alapga+plumette à LD de Rennes; quelle déception!!
    le mélange alpaga+plumette est bien moins doux que le mélange plassard et en + j'ai l'impression qu'au lavage, le tricot se détend ( je lave les boléro et le GRR de la meme façon)
    bref, je suis tres partagée sur ce mélange alpaga/plumette
    pour des petits accessoires style bonnet, mitaines ca doit etre tres bien (d'autant plus que le choix des couleurs est qd meme super à LD, on ne peut pas reprocher cela)
    par contre pour des grandes pieces style gilet ou étole, je retournerai chez ma marchande de laine pour acheter de la laine plassard…

    par contre, les dames de LD de Rennes étaient tres aimables et serviables (meme si pas aussi expertes en tricot que ma marchande de laine, mais je mettrai cela sur leur jeunesse!)
    j'avais aussi commandé le dernier livre de LD par correspondance et le service a été ultra rapide!! (cheque envoyé le lundi, livre reçu le mercredi!!)

  201. noreply@blogger.com (Anonymous) dit :

    Tout ce débat est bien impressionnant… tu nous fais une récap', Gaelle?!
    Alors mon avis de Parisienne : j'aime bien La Droguerie, l'endroit, les fils, l'esprit (je dois être bobo, j'assume).
    MAIS je n'aime pas être prise pour une grue. Il y a quelques mois, j'ai acheté du cachemire pour faire un bonnet à mon bébé (oui, une vraie bobo donc). La vendeuse me demande si je veux un patron, moi je dis oui! Et c'est en lisant une discussion sur Ravelry que je me rends compte que les patrons sont payants…ce que ne m'avait pas dit la vendeuse, bien sûr. J'avais bien trouvé que ma facture était un peu élevée mais je n'avais pas cherché pourquoi. Donc vente déguisée? cachée? malhonnête en tout cas. J'ai boudé quelques temps mais j'y suis retournée car j'aime vraiment certains fils, comme les alpagas chinés.
    Puisque La Droguerie nous écoute : pourriez-vous installer rue du jour le même système qu'au Bon Marché : une feuille sur laquelle on s'inscrit afin de pouvoir flâner dans votre jolie boutique et non faire bêtement la queue devant la caisse? S'il-vous-plaît?! cela rendrait l'attente plus agréable et je pense que les ventes seraient plus rapides. Autre idée : pourriez-vous vendre vos fils en écheveaux toujours au Bon Marché? ce serait top. Mesdames du Trio, voilà à quoi peut servir ce "débat" : à améliorer vos services!
    A bon entendeur, salut!
    Elsa

  202. @Marie : ok, compris, merci !
    @Lisa : manifestement oui, tu as raté un épisode. On parle tricot et fournitures. Enfin, normalement.
    @Elsa : la récap' ne saurait être complète tant que la maille lisière, qui s'est faite traiter de "cas" en premier, ne s'est pas faite entendre.

  203. noreply@blogger.com (Jen) dit :

    J'ai connu LD de Paris du temps de Fred (j'ai mis des semaines à me rappeler où j'avais vu sa tête, une fois rendue sur son blog!). J'y allais avec ma mère, c'était long, on avait chaud, mais on était heureuses parce qu'on s'achetait du "plaisir". Maintenant je suis à Marseille, j'étais là le jour de l'ouverture, et même si je culpabilise d'y laisser plein de sous, j'y achète toujours du "plaisir".
    Bien sûr parfois je suis un peu déçue, parce que le GRR de ma fille n'a pas fait long feu, ou parce que le modèle qui me fait rêver revient à 70 euros et que ça non non non ce n'est pas possible. Ce qui arrive avec n'importe quelle marque, les trucs trop chers ou qui vieillissent mal…
    Pour ce qui est de l'accueil, les filles de Marseille sont pro, accueillantes (oui, ça compte!), elles connaissent leur boutique, leur boulot, leur matos….

  204. noreply@blogger.com (mareinedeparis) dit :

    j'arrive aussi apres le debat mais je donne mon avis quand meme lolll j'ai decouvert la droguerie via MCI il y a quelques années, d'abord pour ces perles, rubans, biais etc… et ensuite g decouvert la blogosphere loisir crea, et j'ai eu envie de me mettre au tricot !!! ce que j'aime particulierement c'est le choix de couleurs incroyable, meme les couleurs que vous n'aimiez pas , vous les trouvez belles, les laines sont toute de belle composition, pas d'acrylique ou de polyamide ( hormis la mythique plumette) et je touve leurs modeles super accessible pour une debutante, je suis mega fan de la droguerie. En revanche j'ai un vrai soucis avec leur facturation, je suis desolée mais ça m'exaspere que le ticket de caisse soit indechiffrable, je me prive pour aller m'acheter de la laine ou des perles à la droguerie ( parce que oui, c'est cher ) alors ne pas savoir combien ca va me couter au prochain achat ou ce qui m'a ete facturé au precedent, ça me gonfle et me contrarie fortement. Du coup, je note ou je fait noter à coter sur la facture,( je n'ai en revanche jamais pensé à verifier le poid dema laine, je ferais la prochainer fois tiens ) Je confirme le corner du bon marché est franchement adorable & souriant de façon constante, mais je les trouve bien moins éfficace en cas de probleme, ou de besoin d'idee de remplacement de derniere minute, que rue du jours où je les trouve terriblement operationels en cas de soucis, et ils ne font pas la laine en plus. Voila avis objectif et absolument pas sponsorisé… ;))… et oui c'est truffé de fautes d'orthographe !!!

  205. noreply@blogger.com (louloute) dit :

    je viens de lire les 206 messages précédents et je trouve que le trio s'est tiré une sacré balle dans le pied quand même là ! comme d'autres personnes içi, je m'interroge sur le fait que le trio ait tant focalisé sur les points négatifs relevés par certaines clientes. vous manquez de confiance en vous on dirait à moins que vous ne soyez pas à l'aise dans vos baskets ? curieux quand même cette façon de s'énerver, de brasser tant d'air avec vos petits bras en ne faisant que soulever la m… au final ;) ça me rappelle un petit homme qui gouverne notre pays cette façon de se victimiser et d'insulter les gens qui ne partagent pas leur façon de voir les choses …

    sinon j'aime certains modèles vus sur le net, j'habite à 1 heure de nantes, je n'ai jamais eu envie d'aller acheter à la droguerie et après tout ce ram-dam j'ai encore moins envie d'y mettre les pieds ;)

    C'est malheureux mais j'ajouterais quand même que certaines blogueuses REconnue ont fini par me lasser à force de tricoter toujours les mêmes fils et créer des boucles d'oreilles (BO pour les branchouilles) dont la matière provient systématiquement du même fournisseur…j'avais un peu l'impression d'être dans une vitrine de magasin ;)

    par contre je vais aller regarder d'un peu plus prêt le blog de Gaelle que je découvre et qui à l'air de tolérer qu'on cite d'autres marque de laine que son sponsor non ?

  206. noreply@blogger.com (Marie) dit :

    Mon expérience de La Droguerie se limite à 2-3 visites lorsque je vivais à Paris, pas très concluantes. Par contre, sur Bruxelles, la boutique Kaleidoscope offre tous les avantages de LD (belles matières, choix, conseils,…) sans les inconvénients déjà cités. Et puis, je varie, j'ai d'autres carvernes d'Ali Baba et c'est bien comme ça.

    Un peu déçue de la réaction du Trio. Le débat me semble utile. Si tout était clair, il n'y aura pas eu autant de réactions !

    Bon tricot !

  207. noreply@blogger.com (tichat) dit :

    ahh la Droguerie… L'archétype de la tricoteuse bobo,flippant d'être has been, qui se doit d'être patiente (même si peu sont honnêtes et te grillent la place alors que tu attends depuis 20 minutes dans ce temple de dépensage de tunes pour pas grnad chose).
    J'ai testé le Droguerie au Bon Marché. First, je ne devais pas être suffisemment bien sapée, tout le monde nous matait myloo et moi.( Ou alors ils nous ont pris pour les sosie de Sarkozy-Bruni)^^
    L'achalandage était remarquable,aéré,un brin vintage dans les présentations mais les prix m'ont fait m'oreinter vers la sortie trés rapidement.
    Puis j'ai osé (plus tard) la boutique du point du jour.
    Mes aieux!! quel périple!
    Tu dois jouer des coudes si tu ne veux pas qu'on te snobbe et passe devant toi l'air de rien(ça sent le vécu). Pourtant je ne suis trés petite.1.60m Honnorable kin même,non?
    Puis l'attente , looooongue, pour te faire délivrer ton précieux sésame 300g de mélange alpaga-plumettes (c'était pour Kallou)pour 54€
    Vous pouvez bien flatter la qualité de ces fils autant que faire se peut, je m'en cogne!
    Je ne dirai pas que c'est du vol manifeste,cependant,les prix sont prohibitifs pour ma bourse (et apparemment pas que la mienne)
    J'ai trouvé l'équivalent du fil plumette chez un autre distributeur et j'en suis ravie. Coloris et douceur garantis.
    So….
    Quant aux patrons de tricots; je me contente d'échanger avec des copines….
    Nan mais ho!! Chuis pas une vache à lait. (à ce prix là , c'est du pétrole!)
    Je laisse La Droguerie aux fashionistas bien sous tous rapports.
    C'est bon, c'est bon, je sors.

  208. noreply@blogger.com (Organdi) dit :

    J'ai tout bien lu les commentaires (en deux fois, ça m'a pris un temps fou, le moins que l'on puisse dire c'est que ça fait réagir…).
    Dont les commentaires du "trio". Eh bé… C'est commerçant ce genre de propos, elles (?) ont une chouette opinion de leur clientèle (parce que celles qui donnent leurs avis ont été ou sont clientes…). Je conseille à ces dames (?) de se mettre au tricot, ça détend… et ça éviterait peut-être les procès d'intention. Parce que si effectivement la tricoteuse qui gère ce blog "partenarise" avec BDF, les choses sont clairement annoncées et indiquées, ce qui est loin d'être le cas concernant d'autres blogs (très en vue) dont les tricoteuses/bijouteuses sont manifestement sponsorisées par la droguerie…

  209. noreply@blogger.com (Anonymous) dit :

    pour s'y retrouver, un peu, sur les fils de la droguerie
    ya des filles qu'ont bossé pour les autres
    le trio de vrait les remercier !
    http://crealididom.unblog.fr/2009/11/20/reappro-et-petit-tuyo/

    et
    http://www.ravelry.com/discuss/la-droguerie/401300/1-25

  210. noreply@blogger.com (Anonymous) dit :

    j'aime leurs modèles, je rafolle de leurs bouquins.

    Mais les laines sont plutôt chers, beaucoup d'erreurs dans les patrons, ça taille bizarre un coup trop grand un coup trop petit. accessoirement Je déteste la plumette.

    Et puis cette abscence de prix, c'est tabou chez eux ? j'aimerais bien savoir ce que j'achète et ce que je paye (c'est pas toujours cohérent à la caisse ! pourquoi y'a rien d'ecrit sur les tickets de caisse ?)

    Je ne suporte pas le coté BOBO, le mépris des vendeuses et du Trio. Un peu ras la casqette de leur marketing blog : entre le Trio qui engeule à tout va si on chante pas les louanges de leur boutique (voir les com' précédents par exemple) et les vendeuses qui ouvrent des blogs pour vanter leur boutique sans dire qu'elles sont vendeuses à la droguerie (genre un blog de BO avec thème du mois le 2 de chaque mois ???)….

    Et si les message est en anonyme, ce n'est pas parce que je me cache, c'est parce que je ne sais pas faire autrement avec ce système. Et je ne travaille chez aucun fabricant de laine ou quelques chose d'autre, je bosse dans les livres ( où y'a pas d'image !)

  211. noreply@blogger.com (La Tortue) dit :

    Je suis un peu étonnée par ce genre de débat qui demandent de citer des noms car pour certains ils resemblent un peu à des règlements de compte et les commantaires ne sont svt pas respectueux des personnes qui travaillent dans ces magasins et qui ont à faire aussi à des gens genre " je paie donc je peux exiger".Si nous voulons de l'amabilité commençons peut etre à arriver avec de l'amabilité à offrir !
    Pour ma part je vais régulièrement au magasin La Droguerie de Strasbourg et j'y suis toujours bien acceuillie et conseillée, les vendeuses sont compétentes et disponibles ce qui est fort agréable. La laine est de bonne qualité et je trouve les modèles dans l'air du temps. de plus j'aime le cadre ancien ,"boite aux trésors", ou l'on a envie de fureter rien que pour le plaisir des yeux.Pour en revenir aux vendeuses de grace demandons nous si nous aussi nous n'avons pas parfois des jours "sans" car ce sont des personnes et vraiment un peu de respect pour le travail qu'elles fournissent.
    voià c'est juste mon avis ! Amicalement.

  212. noreply@blogger.com (Anonymous) dit :

    Oh la la la !!! Mais quel déversoir d'agressivité!!! Heureusement que ce n'est pas une discussion sur le réchauffement climatique ou la faim dans le monde sinon on sortirai peut etre les armes ! On peu donner son avis mais de grace avec respect et gentillesse!Anonyme….j'ai peur!

  213. noreply@blogger.com (LaSauvage) dit :

    Je suis surprise par la facilité avec laquelle certaines personnes, dès qu'on les y encourage, critiquent (soit..), mais aussi calomnient, et dénoncent en désignant des vendeuses par exemple. Je ne comprend pas trop l'intérêt de ce pseudo-débat, qui ne pouvait entrainer que ce genre de commentaires.
    Personnellement, si j'ai envie de me faire une idée sur une enseigne, j'y vais, et j'essaie leur laine si un modèle me plait. Logique. Et ce n'est pas parceque unetelle a été mal accueillie (et on se demande à peine pourquoi…) que ça sera pareil pour moi!

  214. noreply@blogger.com (petite taupe) dit :

    Il me fait bien rire ce débat….
    Je fréquente la droguerie de Bordeaux depuis mon enfance, c'est ma maman qui m'y trainait.
    Effectivement certains jours il y a de l'attente, mais elle est la même pour tous.
    Les informations pour les fils sont toutes clairement affichées c'est à dire prix et métrage au kilo.
    Certes il faut un peu calculer si l'on ne veut que 35 grammes mais pas besoin d'être une tricoteuse émérite pour cela il faut juste être allé à l'école.
    Près de chaque type de fil il y a une petit échantillon tricoté avec les informations nécessaires : nombre de mailles & rangs pour 10cm.
    Ensuite sur l'incapacité de certaines à savoir combien de grammes faut il prendre cela est indiqué sur tous les modèles et si c'est pour faire un modèle autre que la droguerie une bonne règle de trois et le tour est joué.
    En ce qui concerne l'amabilité des vendeuse je n'ai jamais eu de problèmes, les vendeuses de Bordeaux sont toutes adorables. Je les ai effectivement entendu s'énerver un peu certaines fois contres des clientes très malpolies et je trouve cela très sain, ce n'est pas parce que l'on est cliente que l'on doit être désagréable, même si l'on fait la queue depuis 30 minutes.
    J'ai lu aussi dans certains commentaires que le blog était très opaque concernant les prix, notamment pour les tissus & biais.
    Pourtant tous les prix sont clairement affichés il suffit de chercher un peu, et pour les laines un petit tour en boutique pour un repérage de tous les prix une bonne fois pour toute et on en parle plus, ou un mail au trio, rien de très compliqué somme toute.
    Quant au prix, pour avoir tenté de tricoter certaines laines de chez phildar & BDF, quand je vois combien m'ont couté certains pulls (sans compter le nombre de pelotes au métrage ridicule et donc au nombre de raccords infinissables) je préfère nettement acheter une laine de qualité et au détail.
    Au final j'ai un tricot de meilleur qualité qui ne m'a pas couté beaucoup plus cher.
    Et puis quitte à tricoter autant que ce soit de la qualité, sinon je préfère acheter du tout fait.
    Pour terminer je me rends compte que c'est très français d'être râleur et surtout d'être assisté.

  215. noreply@blogger.com (particules) dit :

    j'arrive un peu tard.
    J'aime bien les modeles de la droguerie. Par contre, je n'ai jamais essayé la laine, car les prix ne sont pas affichés, et si je vais en magasin, je sais que j'achèterais et que j'y laisserai ma bourse !!!!
    Mais c'est bien utile tout ce que vous notez sur cette page. D'ailleurs, ces débats sont super intéressants je trouve, merci knitspirit !
    Moi je ferais un gros reproche à la droguerie : il n'y en a que pour les petites filles. Les petits garcons ne sont sans doute pas assez intéressants pour eux. Ca me fait enrager car moi j'ai deux fistons et moi aussi j'aimerais avoir mes pulls ou accessoires coordonnés avec eux, ils seraient contents… mais non, c'est le règne du sexe féminin, la droguerie.
    Ceci dit, j'aime bien quand meme, et je me rends compte que j'ai fait pas mal de modeles bébés.

  216. noreply@blogger.com (sylvie) dit :

    J'ai découvert les modèles sur de nombreux blogs, ils m'ont séduit. J'ai eu l'occasion de faire un tour à la boutique de PAris il y a qq mois. 1/2 avant l'ouverture la file d'attente grossissait à vue d'oeil et c'est près de 20 personnes qui se sont précipitées pour y entrer. J'avoue avoir été sous le charme de la douceur des échevaux, des boutons, perles etc..
    J'étais venue pour acheter leur dernier livre et on me répond qu'il est en rupture de stock. Mais la dame en question apprenant que je venais d'Alsace pour la journée et que j'y tenais vraiment à remuer ciel et terre pour m'en dénicher un en moins d'un quart d'heure.
    A ce jour j'ai juste fait le bonnet à chevron, mais encore testé leurs fils.

  217. noreply@blogger.com (Anonymous) dit :

    Bonjour,
    commerçante de laines,j'ai essayé de prendre contact avec LD (mail,fax,téléphone,courrier)et une personne a daigné me répondre 8 mois après ma demande (oui j'avais envie de présenter quelques produits) et m'a simplement répondu qu'elles ne voyaient pas l'intérêt pour elles!
    moi ce que j'en dit c'est qu'à force de p…. plus haut que leurs derrières,le trio va probablement se prendre une gamelle.
    un peu de délicatesse ds ce monde de brutes,que diable.
    je suis par contre très contente que ma démarche n'ait pas été positive,j'ai plein d'autres contacts avec des créateurs de fils qui connaissent d'une part le commerce mais aussi le sens du contact humain.
    bonne suite au trio.

  218. noreply@blogger.com (sandrine) dit :

    j'ai parcouru une bonne partie des commentaires, les 110 premiers en fait et je me mèle un peu au débat.
    La Droguerie… Le magasin à Strasbourg à ouvert à peu près au moment où j'ai redécouvert le tricot et en acheteuse compulsive, je me suis ruée dans cette jolie boutique d'où je suis ressortie…sans rien
    Les laines en échevaux, le monde… m'avait donné l'impression d'être dans un autre monde, totalement inaccessible (je n'aime pas forcément demander à une vendeuse)
    De plus les modèles de tricot, notamment bébé, je détestait (affaire de gout)
    Et puis ces derniers mois, malgré mon aversion pour ce qui est mode, bobo et autres, je me suis laissée tenter par les articles de la blogo, des petits modèles bien sympas parus dans MCI et je me suis rendue pour la seconde fois à la boutique pour acheter 3 livres.
    Les vendeuses m'ont dévisagée d'une façon peu sympathique à mon entrée(j'étais la seule cliente, je précise). C'est vrai que mon look ce jour tranchait peut être un peu avec le style bourgeois de la boutique (jean, baskets, bébé dans l'écharpe de portage…) et surtout, j'ai acheté des livres sans fournitures a coté (ben oui, j'aime regarder, consulter, faire des listes avant de me décider pour tel ou tel ouvrage)
    Du coup, je pense que je continuerai a me rendre à la Droguerie pour acheter les livres (j'ai trouvé des sites internet proposant des mélanges de laine similaires pour réaliser ces ouvrages et j'ai La grange à Laine à 15 mn de chez moi, hors du centre ville en plus) mais je ne pense pas investir dans les laines.
    Comme ça je rentre, je prends mon livre, je le paie et je sors…

    Pour les strasbourgeoises qui sont intéressées, je peux vous indiquer où se trouve le paradis pour les tricoteuses qu'est la grange à laine…

  219. noreply@blogger.com (Sandrine) dit :

    Bonsoir,

    Moi la Droguerie c'est ma madeleine. J'adore y aller : bijoux, tissus, boutons et laine tout j'adore tout.
    J'ai de la chance, j'ai toujours eu un vendeur et des vendeuses sympas avec bcp de patience.

    Par contre effectivement le tissu et la laine ne sont pas donnés mais j'adore leurs modèles pour ma puce et moi.

    Sandrine

  220. noreply@blogger.com (Anonymous) dit :

    Je viens mettre mon grain dans ce débat oh combien animé ! Je ne suis pas une tricoteuse donc je ne peux pas donner mon avis sur la qualité de la laine…. Par contre je suis une fan des bijoux faits maison et là, il faut avouer que La Droguerie assure ! Tant au niveau des matériaux proposés qu'au niveau des modèles.
    Je suis peut-être hors sujet mais j'avoue que lorsque je passe par une ville où La Droguerie est installée je ne peux pas ne pas y aller, j'adore tous ces bocaux remplis de trésors qui ne demandent qu'à être assemblés. A Bordeaux il y a des vendeuses sympas et qui conseillent très bien, le magasin est plein de charme…. il faut y aller aux heures creuses pour en apprécier l'ambiance, c'est vrai mais ça en vaut vraiment la peine !

  221. noreply@blogger.com (Anonymous) dit :

    Eh bien eh bien, quel ardeur dans ce débat que je viens de découvrir!
    En ce qui me concerne, je suis allée parfois à la droguerie de Paris, parce que j'étais en balade dans le quartier et que c'était donc l'occasion de m'y arrêter
    je n'y ai jamais rien acheté: trop cher, trop de monde trop d'attente, trop peu d'écoute et d'amabilité…
    effectivement, les couleurs de laines sont magnifiques mais bien d'autres proposent à présent de jolies laines colorées et de bonne qualité.
    Alors pour moi, comme pour beaucoup d'autres, ce sera sans cette enseigne, un peu trop snob pour moi
    Isabelle

  222. noreply@blogger.com (Véro27) dit :

    Alors moi j'adore … j'ai découvert la Droguerie quasiment à l'ouverture, il y a , euh , longtemps, et ça a toujours été le même bordel ( pardon ).
    Mais la Droguerie est leader, avant-gardiste, se renouvelle, les couleurs sont fabuleises, les laines magnifiques, et ça vaut largement l'attente.
    Pour l'amabilité, si on râle ils râlent aussi …. on peut toujours acheter du synthétique chez phildar …mais ça vaut vraiment le coup …
    A l'attention des bordelaises : je suis allée une fois à Bordeaux, et la boutique est magnifique, et les gens adorables ….

  223. noreply@blogger.com (véro27) dit :

    PS.: ce n'est pas plus cher qu'ailleurs, toutes les belles laines sont chères !

  224. Ping : Le cas « Phildar » | Knit Spirit

  225. Aurélie dit :

    Bonjour ! J’arrive longtemps après la bataille, mais j’aimerais également laisser mon petit grain de sel…
    Habitant loin de toute Droguerie, je ne connaissais que par les blogs qui en font étalage. Mais je peux vous assurer que même dans une petite ville de « province » on peut trouver de vraies cavernes d’Ali-baba, pleines de perles et d’apprêts, avec des vendeuses très sympatiques. Par contre pour les laines de qualité, c’est une autre histoire. J’ai du déménager à Paris pour mes études l’année dernière, et je me suis dit « enfin, je vais pouvoir voir ce que c’est que la Droguerie ». Et comme beaucoup de monde, j’ai été dégoutée d’entrée par le monde qui s’y presse.
    En cherchant un peu, j’ai pu trouver à quelques stations de métro de là LA boutique de laine. Des piles d’échevaux dans tous les sens, aucune mention de prix, de composition ou de provenance, mais une forte odeur de mouton qui laisse rêver. Et puis une petite vendeuse très sympathique qui conseille sur tout. J’ai demandé les prix par curiosité et là surprise ! qui imaginerait tricotter deux châles en mohair fin (l’équivalent de la plumette) pour moins de 10 € ? bien sûr, il n’y a pas autant de choix de couleurs, mais rien ne vous epêche de baigner une pelotte écrue dans un bain de colorant alimentaire. Là aussi, il faut demander la quantité de laine au poids et attendre que la vendeuse la mette en pelottes, là non plus le rapport en mètres n’est pas indiqué, la composition non plus d’ailleurs. Mais si vous posez la question on vous répond aimablement.
    J’ai trouvé là bas ce que je m’attendais à trouver à la Droguerie : un endroit pour bricoler, pour avoir l’impression d’acheter de la laine autrement que dans une grande enseigne, un peu à l’ancienne. Mais je crois que ce type de vente n’est pas possible pour une « grande enseigne » justement, comme la Droguerie. Avec une telle renommée, il faut assurer derrière, et laisser le côté « artisanal » aux vrais artisans pour éviter de tomber dans le « snob-bobo ».
    C’est un débat qui a passionné les foules, mais je ne pense pas que leur ventes en soient vraiment changées. Alors Mmes du Trio, laissez les gens critiquer tant qu’il n’y a pas d’insultes, profitez en pour avancer, et arrêtez de croire que c’est le seul endroit où on peut acheter sa laine au poids et se faire faire des bobines car il y en a d’autres qui ont réellement gardé le charme de l’ancien !
    Aurélie

  226. Inconnue dit :

    Bonjour,

    Ils ont cet avantage de proposer des perles originales et uniques… Cependant c’est EXCESSIVEMENT cher !!!! Des boutons à 4 euros l’unité…. on a pour plus cher de bouton que de pull… des perles bien souvent au minimum à 80 centimes… un collier vous revient vite à plus de 30 ou même plus de 40 euros…

    S’ajoute aux problèmes le site internet.
    Comment une grande boite comme eux peut avoir un site aussi minable ! Ils mettent uniquement les adresses des boutiques. Ils affichent la couverture de leurs livres… même pas 2 ou 3 photos extraites… et le comblent pour commander les livres… impossible de le faire en ligne… il faut envoyer un chèque !!!!

    2) Le blog « les tricots de la droguerie »
    Il n’est même pas référencé sur le site internet. Quel interêt de créer un blog s’ils ne mettent pas un lien sur leur site internet ?!
    Sur ce blog ils présentent les nouveaux produits… jamais aucun prix !!!
    Autre problème… le principe d’un blog est l’échange… d’informations… d’idées… pourquoi ne profitent ‘ils pas pour poster des articles rééxpliquants leurs expliquants bancales de tricot ? Voyant les difficultés des tricoteuses ils pourraient proposer des articles explicatifs.

  227. Natur-Elle dit :

    Je n’ai jamais acheté de laine chez eux car je la trouve beaucoup beaucoup trop chère !!!!
    Je craque donc juste sur les livres ou le biais en liberty.
    Maintenant effectivement l’attente est hallucinante et j’ai souvent faire demie-tour ! Et les explications ne sont pas forcément claires, je dois souvent relire et faire en même temps pour comprendre de quoi il parle. Mais les modèles restent très beaux.

    Je pense que la Droguerie est avant tout une boutique de « Bobo » qui ont l’argent et aime la « mode » de cette boutique car je trouve qu’elle est devenue très à la mode, alors que les laines de LUCE sont superbes !

  228. Séverine D dit :

    Alors moi je me suis remise au tricot grâce à la boutique de Strasbourg. Une amie m’a envoyé là bas pour lui acheter un livre de modèle, j’en suis tombée folle! j’y suis retournée plusieurs fois, j’ai eu à faire à 3 vendeuses différentes, toutes les trois aussi charmantes les une que les autres.
    J’ai pris deux modèles d’écharpe, les patrns étaient gratuits, je n’ai payé que celui qui est extrait du tout dernier bouquin, je trouve que c’est correct.
    Niveau prix, je ne sais aps ce que cela vaut, car je débute, mais vu les conseils, je suis ravie de les acheter chez eux.
    J’y suis allée une fois avec mon écharpe, la vendeuse a pris 30 minutes pour défaire les deux rangs que j’avais totalement loupé!!
    Et j’ai déjà acheté des aiguilles à tricoter en double, j’ai pu les ramener sans problème!!

  229. Cecile dit :

    Alors pour moi aujourd’hui ma 1ere expérience avec le magasin de la Droguerie à Paris rue du Jour: j’en suis enchantée. J’y suis allée un peu sceptique étant donné tout ce que j’avais pu lire sur le web au sujet de la Droguerie, les avis étaient tellement différents…
    J’ai peut-être eu de la chance mais malgré le nombre de clientes déjà assez important vers midi, une vendeuse hyper sympa et ultra patiente s’est occupée de moi, m’a aidé à choisir laine, biais, plumes, boutons, et j’en passe, elle m’a même donné (sans me la faire payer bien sûr) la fiche d’un modèle de boléro à tricoter quand elle a su à quoi je destinais ma laine (alors que je n’avais rien demandé, je l’avais déjà en l’occurrence :)).
    J’ai trouvé que le magasin ressemble à une caverne d’Ali Baba, sombre certes mais énormément achalandé et très grand. Contrairement à ce que j’ai pu lire parfois sur certains posts, le prix des laines est affiché, et je suis repartie avec un papier sur lequel étaient inscrit les couleurs d’Alpaga et de Plumette que j’avais choisi ainsi que le n° des bains.
    Au niveau des prix, je n’ai pas vu de grosse différence avec d’autre marques connues comme Fonty ou Rowan, pour la même qualité de fil. Alors oui c’est un peu cher, et on peut aussi trouver de l’alpaga ou d’autres laines douces moins chères sur le web, mais pour ma part tricoter de temps en temps avec leur laine ça me convient très bien!
    J’ai aussi passé une commande il y a quelque temps au « Trio », qui s’occupe du blog de la Droguerie et à qui l’on peut commander de la laine (entre autre). Mon retour est plus mitigé sur ce point, je ne suis qu’à moitié contente car pour le coup, là je les trouve moins claires qu’en boutique sur le prix des laines, le prix des fiches (3 euros alors qu’elle ne coûte rien en boutique), et ça ne va pas forcément très vite de passer par elles, bref je n’ai pas bien compris qui elles sont et comment elles fonctionnent par rapport à la Droguerie, faudra que je leur demande plus clairement… Mais j’ai bien reçu ma commande et globalement j’en étais contente.
    Voilà si ça n’apporte qu’un autre point de vue mais je voulais partager cette 1ere expérience « la droguerie » avec vous !!

  230. Mallié dit :

    Et bien moi J’ADORE !!!!
    J’y suis allé pendant longtemps-souvent, puis ai trouvé cela snob, trop de monde, pas toujours aimables …. puis j’ai eu envie d’y retourner, et là miracle … c’est toujours le même  » bazar », pas toujours gracieuses, mais je m’en fiche … d’abord il faut savoir les prendre, puis les fils sont fabuleux, les coloris somptueux, on se régale, même si je viens à Paris une journée pour n’y passer que 45 minutes, le déplacement vaut le coup.
    Le choix est extraordinaire, La Droguerie reste, quand on les suit, un ‘ » faiseur de mode » ou en tout cas devance les tendances, les créent peut-être, il y a tout, les boutons sont merveilleux, bref, il faut y aller.
    Dire que c’est hype, non, c’est juste très tendance et il faut accepter le concept … ou aller ailleurs ! Moi … J’ADORE !!!!

  231. Ela Scott dit :

    La Droguerie ! Les blogs … C’est grace a cela que je me suis remise au tricot avec tant de plaisir. J’ai realise quelques modeles au moment de la naissance de mon fils mais je me suis vite arretee car je ne trouvais pas de modeles a mon gout a puis grace a un article dans le Elle j’ai decouvert les blogs de couture et de tricot et la droguerie et depuis …. Je ne me suis pas arretee… Je coud, je tricote, j’ai a mon tour un blog pour partager. Je trouve l’alpaga d’une douceur a tomber et le choix des couleurs tellement large. Bien sur apres avoir realise quelques modeles en alpaga et plumette j’ai eu envie de changer et je travaille l’alpaga seul, le lin, le coton. Pour les boutons je suis une inconditionnelle et je suis prete a attendre pour avoir ce qui me fait plaisir. La droguerie m’a permis de retrouver le plaisir de faire moi meme de belles choses aujourd’hui je regarde aussi ailleurs et Rowan me fait d’ailleurs de l’oeuil … C’est vrai aussi que ce que j’aime c’est toucher l’exceptionnel, cet exceptionnel qui devient accessible lorsqu’on le realise soit meme.

  232. Une curieuse dit :

    Je suis en Ile de France rurale ……. mais je suis « très » Parisienne ! Je n’ai jamais mis les pieds à La Droguerie car je « cible » mes points de chute quand je vais à Paris pour gagner du temps.
    Depuis quelques temps, devant la débauche de commentaires dithyrambiques j’ai envie de m’y rendre … leur blog c’est vrai présente des fils aux noms évocateurs , les modèles indéniablement n’ont rien de novateurs ……. mais bon, c’est tendance ! Alors, comme je suis TRES curieuse, j’irais voir …. pas dit que j’attende « des heures ».
    Moi, qui suis adepte du Bon Marché ……. l’hommage qui leur ait rendu est à la hauteur du choix proposé, de l’ambiance qui y règne …. et pour des marques de fils proposés les prix ne sont pas forcément PLUS chers …. aimabilité à la hauteur du « soft ambiance ».
    Le personnel du « corner » Droguerie au même étage est TRES sympathique, et le système liste d’attente « appel » est vraiment sans possibilité de resquillage : qui n’ote pas l’attente parfois plus ou moins longue …. le bémol moins de choix sans doute que dans LE magasin des Halles !

    Devant la réaction du « Trio » ……… je ne suis pas certaine de me rendre dans LE temple, d’autant que les prix ne sont indiqués nulle part et que ce n’est pas très « correct » !

  233. lucie dit :

    je connais les modèles par le magazine marie-claire idées mais les modèles sont mal expliqués. Pourriez vous me dire ou je peux trouver l’explication et la grille du plaid rouge et blanc sous forme de carrée du marie-claire idées decembre 2004

  234. martine dit :

    La droguerie; je vois que ça n’a pas changé : boutique fabuleuse, caverne d’Alibaba aux multiples tentations,
    MAIS à Paris vendeuses désagréables et c’est peu de le dire !!! et produits hors de prix c’était il y a 20 ans et ça m’a dégoutée de ne jamais y retourner….
    Je nuance je suis passée devant la boutique de Toulouse, je suis entrée (prudemment) … toujours aussi cher mais accueil nettement plus agréable.

  235. Eve dit :

    La Droguerie j’y suis une habituée mais pas pour les fils, je trouve insupportable le temps que ça prend pour 3 pelotes, je ne comprends pas cette obstination à vouloir faire rétro. Il n’y ‘a pas d’étiquette pour reprendre les infos sur la laine! heureusement qu’il y a Ravelry! les fiches des modèles sont peu claires (il faut que ça tienne sur une page A4 avec photo du coup je dois faire appel à mon experte – ma mère, ex-vendeuse de laine et grande tricoteuse) et en plus je trouve que les modèles sont souvent un peu trop « inspirés » de ce qu’on pouvait trouver dans les années 70 (GRR par exemple). Mais c’est vrai que les couleurs sont très belles et je me laisse parfois tentée en achetant mes breloques « oh la belle étole dentelle, qu’elle a l’air douce! ça prend longtemps à tricoter? 3 petites semaines! … 6 mois plus tard elle était enfin terminée).
    Pour les vendeuses… à Paris elles doivent avoir un problème de dentition, elles ne sourient pas et ne parle pas, à Nantes elles sont très sympas et super patientes, E. est très honnête quand on lui demande des conseils (c’est long ou barbant à tricot…)
    Internet… c’est juste n’importe quoi! j’ai demandé plusieurs fois des devis (ben oui y’ a pas de prix! comment je compare moi?) pour de la laine on ne m’a toujours pas répondu! du coup je passe par Nantes qui sont très serviables et aimables!
    A vous de voir

  236. Luisa dit :

    Bonjour! Je connais et je fréquente La Droguerie depuis les années 70, et, n’habitant plus en France, je continue de rendre une visite à la boutique parisienne à chaque fois que je me suis dans votre capitale. C’est à dire que j’ai tricoté beaucoup, mais vraiment beacoup de modèles de La Droguerie. Je regrette, mais je n’ai que du bien à dire de la boutique, des vendeuses, des produits. C’est vrai que c’est cher. Mais ce serait tellement dommage de passer de longues heures à tricoter un vêtement avec un fil pas beau ou de mauvaise qualité! De toute façon, je pense qu’on s’intéresse aux clientes avec des idées précises et qui sont à la recherche des moyens pour les réaliser. Voilà, c’est mon opinion.

  237. TibouDamou dit :

    j’ai craqué sur la Droguerie depuis peut être un an… c’est clair que quand je vais à la boutique de Paris, c’est que je ne peux pas (plus) m’en empêcher et je réserve une après-midi pour cette seule course, (40mns d’attente avant d’être servie la première fois !) et je sais ce que je veux, je n’ai que la couleur à choisir (mais j’y réfléchis en faisant la queue ^^)… les vendeuses n’ont jamais été désagréables (le monsieur m’a fait embobiner mon coton pendant qu’il faisait mon alpaga de l’autre coté ! il a cru que j’allais lui péter sa bécane un milliard de fois !)… bref, j’y vais avec parcimonie aussi pour préserver mon porte monnaie… mais c’est la première chose que j’ai regardé quand j’ai appris qu’on allait déménager sur Nantes… en espérant que la boutique sera moins bondée mais aussi fascinante…

  238. mimi dit :

    Perso je connais la droguerie depuis au moins 15 ans. Au depart par le corner du bon marche qui etait tout petit (1/5eme d’aujourd’hui). Je ne suis allee qu’une fois dans la premiere boutique et la patronne a ete adorable, en meme temps j’etais enceinte de mon premier et nous avons parler bebe ^^.
    J’ai tricote ton un trousseau pour mn second. Les modeles sont simples et franchement je ne trouve pas les explications complexes (phildar est parfois plus sioux). Les matières sont de très bonnes qualitées et le tomber très beau et que dire des couleurs (une grande partie du charme de la boutique). L’alpage et la plumette (mohaires) sont super à tricoter. Sinon pas de panique elles font des pelotes et la laine est vendue au poids. Un gros plus moi j’ai quasiment jamais de reste, fini les tonnes de laines et les bout de pelotes qui restent à la fin :)
    Depuis quelques années j’habite sur rennes et nous avons notre boutique depuis quelques mois et franchement c’est que du bonheur. Les vendeuses sont sympas et souriantes. Tres presentes pour donner des conseils. C’est clair que c’est envahi par les bobos mais la qualite des produits vaut bien le detour et un peu de patience…

  239. Yvette dit :

    La Droguerie de Nice : tout simplement génial . il y a toujouts foule mais un perdonnel très présent (en trop petit nombre toutefois), très courtois et très professionnel. J’y vais régulièrement et y trouve toujours mon bonheur. J’ai repris la couture depuis peu car ma petite Chiara m’a demandée de lui faire une robe – alors patron la droguerie bien sûr. Un seul petit problème, si vous coupez du 6 ans, il faut mieux prendre le patron 8 ans pour la taille des coutures. Cette information je la tiens d’une nouvelle et adorable vendeuse avec un accent de l’Est super agréable. Cest une professionnelle et elle vous donne tous les conseils dont vous avez besoin. Elle est géniale.
    Un peu cher la Droguerie ? – Oui mais le service est là !

  240. JulieNYC dit :

    De mon côté, j’ai testé plusieurs fois la boutique de Nice.
    Comme partout, jolie boutique, centrale, facile à trouver.
    Jusque là, tout va bien.

    Je connaissais l’enseigne depuis longtemps car j’avais fréquenté la boutique de Clermont-Ferrand pour des perles, quand j’étais ado.
    Depuis, la boutiquer clermontoise a fermé, j’ai changé de ville et je me suis mise au tricot sérieusement l’année dernière, c’est donc vers les enseignes connues que je me suis tournée dont la Droguerie.

    A mon avis:
    Les plus:
    -Le personnel connaît bien son boulot , sauf une petite nouvelle qui m’a massacré un pelote en me bobinant de la plumette n’importe comment! Mais bon, ça arrive…
    – de jolis fils de belle qualité
    – de jolis rubans

    les moins:
    -j’ai eu moins de chance que certaines d’entre vous car on m’a fait payer 1 euro pour le patron pour lequel j’ai acheté le fil. :-(
    – le prix exorbitant des fils, des rubans et des boutons, c’est abusé, je trouve…
    – la foule
    -les tickets de caisses où seul le montant total est indiqué, ça j’aime moyen…
    – la mauvaise qualité des aiguilles.

    Voilà…

  241. Audrey dit :

    Bonjour,
    Avec ma mère nous avons été à celle de Paris. Bien que la boutique offre beaucoup de choix je reste très amère sur cette visite: ma mère y a acheté le livre « Petites pièces et petits plus signés la Droguerie » avec le petits DVD contenant les patron. Une fois rentrée on s’est aperçut que le CD était cassé donc impossible de le lire. La boutique nous a alors proposé de nous renvoyé un nouveau livre dès que nous aurions renvoyer celui avec le CD endommagé. Seconde mauvaise surprise: le livre qu’il nous en renvoyé contenait également un CD endommagé sauf que cette fois prétextant que c’était notre faute ils n’ont pas voulu nous l’échanger à nouveau: résultat 18,50€ de gâcher pour rien … La mauvaise foie de la boutique me reste en travers de la gorge car à mon avis leur stock à du prendre un coup et ils ne veulent pas le reconnaître. Grosse déception de ma mère sachant que le PDF est introuvable sur le net =/

  242. tamalou dit :

    Bonsoir,

    Je suis cliente régulière de la Droguerie de Nice et je ne comprends pas toute cette avalanche de reproche. Avez vous seulement réfléchi aux choses que vous dénoncez?

    – Tout d’abord pour ce qui est du fils à tricoter : il existe désormais une petite fiche avec les caractéristiques de chaque fils qui est donné avec le numéro de bain et la couleur. Le fait que ce soit au poids ce n’est par pour faire rétro mais simplement pour prendre des petites pelottes de 20 g pour faire un jacquard ou pour prendre un complément ce qui est impossible avec les pelottes toutes faites! Alors oui il faut patienter mais cela permet d’échanger des conseils avec la vendeuse ou de flaner dans la boutique. Quand je vais chez Phildar et que je demande le bain on me regarde avec des yeux interloqués en me répondant presque qu’il n’y a de toillettes!!!!!!! Il est normal de payer la fiche d’explication toute création mérite salaire.

    – Pour l’attente : et oui c’est vrai on attend parfois, à Nice jamais plus de 20 minutes, mais moi quand j’ai pas envie d’attendre je m’en vais. On vient pas pour acheter des médicaments, donc si on vient pressé, énervé je ne vois pas l’intérêt de venir dans un lieu de loisirs. Et puis citez moi un magasin où l’on est accueilli, renseigné, conseillé où l’on prend le temps de vous aider !? Moi je n’en connais pas ah si mes artisans quand je vais chez mon merveilleux boucher j’attends parfois 15 minutes ! Mais c’est le prix à payer quand je suis pressée je vais chez carrefour! Nous vivons dans une société où il nous faut tout, tout de suite et vite! Quand je vais à la Droguerie je prends mon temps, je profite. Y’en a qui voudrait le beurre et l’argent du beurre : se servir, pouvoir prendre la quantité voulu, être conseillé, surtout ne pas faire la queue et encore moins payé cher!

    – Justement pour les tarifs : c’est vrai que certains produits sont chers mais j’ai fait le tour des merceries du quartier et je ne trouve pas que cela soit démesuré! Alors oui sur internet et avec la chine je trouve des perles moins chers……..C’est un autre sujet! Pour les tickets de caisse il est vrai que le manque de détails peut être embêtant mais l’une des vendeuses m’a expliqué qu’ils avaient des centaines de milliers de référence et que si on voulait un détails il faudrait faire del a vente en sachet et ce n’est pas ce qu’on cherche en venant à la Droguerie. Quand je vais dans d’autes merceries j’ai un tickets (moches) avec une série de prix sans correspondance alors je vois pas la diffèrence. Pour faire mes comptes avant de commencer mes achats je demande à la vendeuse si on peut marquer les prix et ça ne pose aucun problème au contraire parfois on me calcule même le prix de chacun de mes bijoux!

    Voilà je continuerai à aller à la Droguerie où je suis toujours bien accueillie par une équipe très sympathique et professionnelle qui me demande souvent où j’en suis de mes ouvrages, qui me donnent de nombreux conseils sans jamais forcer à la vente. J’entends parfois quelques clientes se plaindrent et je trouve ça intolérable! Celles qui se plaignent de l’attente ce sont souvent celles qui après prennent tout leur temps pour choisir et qui attendent des idées immédiates de la part de la vendeuse!!! Bravo à elles !

    Bonne soirée
    tricoteusement!

  243. mad dit :

    Bonjour,
    je suis tombée un peu par hasard ici.
    et je me suis dit: « tiens pourquoi pas dire moi aussi ce que je pense de cette enseigne qu’est la droguerie ».
    je connais la boutique de Bordeaux donc je ne parlerais que pour celle ci.
    j’ai juré de ne plus jamais y retourner.
    plusieurs raisons:
    beaucoup trop de monde (alors ca vous me direz, c’est super , ca prouve que ca marche patati patata)
    oui ca pourrait ne pas etre un probleme si les vieilles peaux bordelaises qui arrivent 3 heures apres toi ne te passaient pas devant sous pretexte qu’elles en ont pour deux minutes et qu’elles connaissent la vendeuse…

    les vendeuses parlons en justement,
    peut etre n’ai je pas eu de chance mais plus desagreables les unes que les autres.
    (edt je n’y suis pas allé qu’une fois hein.)

    et enfin une approche bizarre de la vente.
    je demande « oh il est joli le collier que vous avez la dans cette vitrine vous pourriez me dire quel materiel prendre pour le faire? »
    et la vendeuse me repond « non mais c’est penible ca, les modeles sont la pour donner des idées, mais surement pas pour que vous reproduisiez le même. pfff »
    « euh… ok, j’ai raté un episode là?… »

    bref depuis je trouve bien mieux ailleurs, sans foule, avec le sourire.

  244. Moi, étoile filante dit :

    Eh bien moi je suis addict à La Droguerie de Paris, j’aime leurs laines, la boutique à l’ancienne et les vieux meubles. Ne changez rien.
    Les vendeuses (et vendeur) sont très aimables, d’une grande patience, très professionnelles, bien sûr certaines plus que d’autres, mais je n’ai jamais trouvé quelqu’un de désagréable, et si cela était arrivé je n’y serais pas revenue.
    Une suggestion quand même : un système de tickets numérotés à l’arrivée permettrait de bouger un peu dans le magasin sans perdre pour autant son tour.
    Bonnes fêtes de fin d’année à toutes et tous.

  245. Coupé dit :

    J’allais à la droguerie depuis 30ans, samedi j’y retourne pour acheter de la laine pour une couverture de leur catalogue, après 3/4 d’heure de queue, une vendeuse m’annonce qu’elle n’a plus la laine principale, je demande donc les 20 grammes de chaque couleur et irai acheter l’autre laine ailleurs, elle me propose d’acheter une laine plus fine que je devrais doubler, s4agissant d e bleu marine, cette solution ne me va pas, c’est plus difficile à tricoter quand il s’agit d’une couleur sombre. eh bien elle refuse de me vendre la laine d couleur car, dit_elle, « je ne gagne rien sur cet achat!!!! » Furieuse, je pars en criant que cela est un scandale. Je ne ferai pas de pub au contraire, n’y allez pas! les merceries de quartier sont bien plus aimable et on y trouve aussi des merveilles beaucoup moins chères. Je crois que je ne vais pas rester là et vais écrire à la direction. N’Y ALLEZ PLUS !!!! Leurs modèle sont souvent sympas mai les explications sont à revoir, ils compliquent souvent les étapes que j’ai toujours simplifiées pour un résultat excellent!

  246. Joya dit :

    Plus jamais je ne mettrais les pieds là-bas. Je viens d’attendre 45mns pour acheter un anneau doré. J’ai décidé de ne plus m’infliger cela. 45mn d’attente pour ACHETER quelque chose?! Je ne sais pas si c’est la lenteur des clients, l’incompétence des vendeuses, le manque de personnel, la mauvaise organisation du magasin, enfin je ne vais perdre encore du temps à chercher une explication! J’aurais tendance à dire que c’est presque féminin de s’infliger! Et bien aujourd’hui c’est terminé, je n’y mets plus les pieds!

  247. damepingouin dit :

    bah c mondialement connu que ça dure mini 30 minutes pour le moindre achat, mais y’a des articles qui ne se trouvent que difficilement ailleurs, c un peu cher mais y’a des articles qui ne se trouvent que difficilement ailleurs, donc je n’y vais qu’en cas de difficulté à trouver un article (je pense avoir été claire la dessus) et toujours à l’ouverture (avant l’ouverture je veux dire j’attends devant la porte fermée au moins 15 minutes). question conseils bah j’en demande rarement donc je ne peux me prononcer, question vendeuses, bah à Nantes, elles sont correctes c plutôt des autres clientes qu’il faut se défier car elles vous « chourrent » rapidement votre tour ;-)

  248. poussières d'étoiles dit :

    Et bien moi,j’ai revu ma copie!j’avais tenté celle de Paris où je me suis confrontée à 2 vendeuses odieuses et je m’étais jurée de ne plus aller dépenser mes petits sous là bas!et puis…bon…à Nice…oh une Droguerie,bon ben on va pas rester sur une échec me dis-je !!!et j’ai bien fait;Je suis tombée sur une adorable fendeuse qui a pris le temps de tout me montrer et m’expliquer…à refaire!

  249. Astrid dit :

    Samedi 26 mai 2012 17h – la Droguerie de Paris.
    C’est toujours codé et effectivement il faut connaître un peu. Pour la laine, il faut attendre près de la caisse, donc pas dans la même file que pour les bijoux.
    J’étais seule et je suis donc passée très rapidement, le vendeur était souriant et aimable, comme d’habitude. Toujours satisfaite de la boutique et de la qualité de leurs laines. Mes seuls moment d’agacement l’ont été vis à vis de clientes sans gêne qui tentent de vous passer devant ou celles qui passent des plombes à faire leur choix…

  250. Bérangère NEVEU dit :

    j’ai acheté un de leurs livres à toulouse, je l’ai feuilleté et je l’ai trouvé plein de jolis modeles qui avaient l’air tout simple a realiser et en plus certains etaient modulables ( tiens une echarpe qui devient des manches ou un poncho … au choix) je me suis donc dirigee vers la boutique de toulouse sur mon jour de repos , le jeudi, et le matin parce que je ne suis pas une grande fan des escapades boutiques . Il y avait quelques clientes devant moi mais j’ai été servie assez rapidement et j’ai pu etre conseillée et choisir mes couleurs de laine parmi une multitude de teintes mais difficile de savoir reellement le prix que ça coute avant la caisse puisque le prix est au kilo.
    c’est assez cher

  251. Massé dit :

    Bonjour

    Vous avez tout à fait raison/ La Droguerie. Me voici encore à galérer pour des erreurs dans les explic-tricot. Savez-vous comment trouver des rectificatifs ? Sur le net ?
    Merci

  252. Laura dit :

    Quel soulagement de lire ce post ! Droguée au tricot depuis quelque mois, je me suis rendue lors d’un passage éclair sur Paris à la Droguerie ! J’avais lu tellement de truc sur le net ! Après quelques secondes de pure extase, léger malaise (mince y a pas de pelotes, trop de monde, impression d’être vraiment mais vraiment pas à ma place, effet trop hype, trop cool, trop trop !)
    J’en suis sortie sur la pointe des pieds à reculons …

    Bon il fort probable que je m’intéresse plus au lieu lorsque je maitriserai mieux le tricot ! Je ne baisse pas les bras ! :)

    C’est vraiment chouette de te lire de jour en jour !

    Laura

  253. hendrickx valérie dit :

    J’aime les laines, les modèles et la boutique de Paris mais j’habite malhaureusement à l^étranger et ne peut pas m’y rendre très souvent. Et là je suis super déçue par leur système de vente par correspondance. Je connais ma laine et mon modèle, je commande 60 g de laine pour 18 € et on me demande 15 € de frais de port. A l’heure où toutes les livraisons sont quasi gratuites sur le net, ou en tout cas de maxi 8€ pour certains sites de laine, je trouve ça exagéré et suis très déçue de ne pas pouvoir glisser ma création sous le sapin car je ne commanderai pas à ce prix… Rien n’est fait pour les gens loin des villes ….
    Val

Les commentaires sont fermés.